METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FREAK KITCHEN (…
· OMNIUM GATHERUM…
· GUITAR TRIP by …
· SEPULTURA (br) …
· LORD BELIAL (se…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· NILE (usa) - M.…
· ANGRA (br) - El…
· PARIS METAL FRA…
· SOLIDHARDLIVE 2…
· FORUM FEST (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 164 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS (FRA) - Backseat Education (2009)






Label : Z Factory Records
Sortie du Scud : 30 janvier 2009
Pays : France
Genre : Candy Punk & Roll
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 32 Mins





HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS… avec un nom pareil, difficile d’imaginer des musiciens sortis d’un couvent ou même d’une école de musique. Et à fort juste titre d’ailleurs, puisque la biographie nous apprends que l’origine de cette formation remonte à 2003 et une tribute soirée pour les RAMONES. La vue des fréquentations nocturnes des parisiens nous renseigne donc davantage sur ce que va être Backseat Education. A savoir un condensé old-school de Rock, Hard Rock, Punk, et Glam inspiré par les maîtres du genre ; les RAMONES bien sur mais également les CLASH et les SEX PISTOLS en complément. Ce cocktail Molotov nous explose donc au visage début 2009 et marque les premiers balbutiements studios d’un groupe qui va avoir fort à faire pour s’imposer.
Autant prévenir d’emblée, ma culture en Punk est lacunaire. Mais mes oreilles sont tout de même capables de saluer des efforts si c’est mérité. Pour HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS, je n’irais pas jusqu'à dire que j’apprécie, mais il y’a une facette enfantine, décalée qui me convient plus ou moins. Cet album est une petite bombe à retardement qui va très certainement enflammer les salles de concert pendant de longues semaines. Son énergie, sa fougue, son manque de sérieux raviront sans peine les fans du genre. N’en étant pas un, je me permets de souligner les énormes carences perçues. S’il est avéré que cette galette est fraîche et dynamique, elle m’apparaît également comme cruellement rébarbative et, à la longue, ennuyeuse. Les structures sont toutes calquées et aucun répit n’est accordé. Les cassures dans les mouvements sont éparses et mal calculées. Si mal qu’on à l’impression d’être en présence de deux ou trois longues pistes plutôt que de onze concises. Je n’ai sûrement pas fait l’effort de séparer les compositions, car ça ne m’intéressait pas. Je ne doute pas que ces messieurs soient habités d’un excellent état d’esprit et d’une volonté de bien faire évidente, mais plus les secondes passent, plus on a l’impression que ça ne s’arrêtera jamais. Toujours le même martèlement inintéressant de la batterie, les mêmes riffs barbants et cette voix Punk qui est très certainement adaptée à la musique mais aussi un supplice pour mes tympans. Les titres sont assez courts et explosifs. Les garçons ont un CV et un vécu derrière eux (shows avec TRACY GANG PUSSY, PSYCHOPUNCH, AMERICAN DOG, FLYING DONUTS, PUNISH YOURSELF mais aussi +44), sans doute manquent-ils encore un peu de maturité pour devenir des musiciens aguerris. Pour des adultes qui, à vu d’œil, avoisinent la trentaine, pondre des plages comme « Life’s A Bitch » ou illustrer aussi puérilement leur album, ça fait peur.
Backseat Education a été enfanté dans la sueur, ça se voit, ça se sent, ça s’entend. Peut-être que le mieux à faire dans cette situation, c’est de se dire que HIGH-SCHOOL MOTHERFUCKERS n’est pas à prendre au premier degré, que cette production est un trip sympathique entre potes. De ce point de vue, je salue l’effort et l’enthousiasme des franciliens. Qu’ils continuent sur cette voie puisqu’ils ont l’air de s’y éclater. Mais je prie pour que ce projet ne soit pas quelque chose de sérieux, sinon il faudra aller consulter.



Ajouté :  Jeudi 19 Mars 2009
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  High-School Motherfuckers Website
Hits: 8211
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 27/10/2020 à 09:25:42 en : 0,0495 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar