METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WHISPERING TALE…
· SATAN JOKERS (F…
· SIDILARSEN (FRA…
· AJATTARA (fi) -…
· IMMOLATION (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· FORUM FEST (FRA…
· KELLS (FRA) - L…
· UP IN SMOKE VOL…
· PLANET OF ZEUS …
· ICED EARTH (usa…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 63 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

STONEGARD (no) - From Dusk Till Doom (2008)








Label : Indie Recordings / Season of Mist
Sortie du Scud : 1er septembre 2008
Pays : Norvège
Genre : Heavy/Stoner Metal Progressif
Type : Album (Réédition européenne)
Playtime : 9 Titres - 35 Mins





Quittons l’instant d’une chronique cette armada de groupes bruitistes que je me farcis depuis maintenant cinq reviews pour nous intéresser de plus près aux illustres inconnus de STONEGARD. Ce groupe là, pas totalement anonyme non plus dans son pays qu’est la Norvège, fief des plus obscurs groupuscules que la scène connaît, réédite From Dusk Till Doom spécialement pour nous, européens, deux ans après sa sortie, un beau onzième jour de septembre de l’an 2006. Si vous ne connaissez pas ce combo, sachez simplement que cette sortie est seulement la deuxième après Arrows en 2005 et surtout huit années de présence officielle. Et visiblement, la priorité n’est pas à des nouvelles compositions puisque les nordiques ont fait le choix de s’armer d’une équipe de noms ronflants pour effectuer une réédition apriori assez anecdotique. Voyez plutôt ; Ted Jensen (MACHINE HEAD, SLIPKNOT) au mastering et Daniel Bergstrand (MESHUGGAH, IN FLAMES) au recording et à la production. Sans oublier la doublette Koliousis/Labrakis (MENCEA) au mixage. Voilà de biens jolis atouts pour une formation aussi discrète.
Il n’empêche que l’équipe qui gravite autour du projet à beau être compétitive comme pas deux, ce sont uniquement les propositions de STONEGARD qui feront la différence (ou pas). Et à ce sujet, le travail réalisé m’a l’air bien triste. J’ai été profondément étonné par l’entame du skeud, et surtout par son sérieux manque de peps et d’originalité. « From Dusk Till Doom » et « The Last Good Plague » ne sont pas désagréables, mais elles suivent un schéma épuisant, composé de notes très Thrash, un peu à la HATESPHERE, d’orchestrations progressives et planantes sauce TOOL et d’une voix tantôt chantée, tantôt hurlée. Assez anodin contrairement à « Morpheon » qui elle, est définitivement la piste la plus aboutie, avec son introduction au parfum Death/Doom d’un DAYLIGHT DIES et son final en apothéose. Un éclair dans la nuit puisque depuis, le vol From Dusk Till Doom à complètement disparu du radar, happé comme jadis le Vol 19 dans le triangle des Bermudes. Un vaste néant qui s’étend de « Crooked Feathers » à « Blade » avec un diagnostic toujours autant imprécis. Ce n’est pas fondamentalement mauvais mais qu’est-ce que c’est soporifique ! Structures calquées, très peu de place pour l’épanouissement solitaire des gratteux, une batterie amorphe, pas pêchue pour un sou et une basse rarement mise en évidence… pas de quoi casser trois pattes à un canard. STONEGARD m’a clairement déçu mais m’a néanmoins laissé une impression à peu de chose près correcte avec la track finale, « Locust ». Tout simplement au-dessus du lot. Ou tout simplement pas aussi homogène que les autres.
Les norvégiens, avec cette sortie, signent une prestation très en-deçà de leurs moyens. Je ne saurais dire à qui convient le mieux cette réédition, dont je ne retiendrais personnellement que la superbe pochette, la production maîtrisée, « Morpheon » et un manque d’investissement fatal au vu de capacités pourtant existantes.



Ajouté :  Mercredi 12 Novembre 2008
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Stonegard Website
Hits: 7357
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 07/12/2019 à 07:23:46 en : 0,0594 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar