METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KATAKLYSM (ca) …
· PHAZM (FRA) - P…
· LITHAM (dz) - R…
· DEATH ANGEL (us…
· VULCAIN (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· ELUVEITIE (ch) …
· CYNIC (usa) - D…
· PALEO FESTIVAL …
· TAAKE (no) - Le…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 55 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ISKALD (no) - Revelations Of Reckoning Day (2008)






Label : Indie Recordings / Season of Mist
Sortie du Scud : 29 septembre 2008
Pays : Norvège
Genre : Black Metal Melodique
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 48 Mins





Il ne fait pas bon vivre dans le monde torturé d’ISKALD. Euphémisme ou pas, les frileux fuiront la vue glaciale du dernier né des norvégiens. Avec un nom dont la phonétique barbare est à même de nous évoquer les traductions du mot « froid » en germanique (voir même en anglais), un pays natal qui fuit les canicules estivales et une pochette sur laquelle on s’imagine déjà doigts de pieds en éventail à siroter un cocktail Florida au bord d’un jacuzzi de champagne, on ne peut guère affirmer qu’ISKALD suscite une douce quiétude. Les géniteurs du projet, eux, ne sont que deux ; Simon Larsen (au chant, guitare, basse et claviers) et son acolyte Aage André Krekling (aux chœurs et à la batterie). Ce duo qui a déjà eu la joie de côtoyer sur scène les éléphants que sont Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn et Laurent Fabius n’en est pas à son premier…. Hein ? Comment ? Pas ces éléphants là ?!? Ah, en effet, les relations de nos nordiques sont plutôt du style GORGOROTH, BEHEMOTH et SATYRIGOTH (ben quoi ?). Et ils n’en sont pas non plus à leur premier essai puisque ce Revelations Of Reckoning Day signé sur Indie Recordings (ENSLAVED, BORKNAGAR, KEEP OF KALESSIN) intervient deux ans après le salué Shades Of Misery.
Engageons l’autopsie. ISKALD ne démarre pas la fleur au fusil. Les notes de « Ruin Of Manking » sont lancinantes, tranchantes et doublées de vociférations éraillées d’outre-tombe. Le style est tout trouvé mais manque un peu de personnalité malgré une sensible volonté de qualité. Si le titre « Warriors Of The Northern Twilight, Part 2 » est épique (neuf minutes), il nous apporte également un vent de fraîcheur avec un break inspiré en son cœur et une musicalité plus développée mais néanmoins toujours complexe. C’est « Endtime » qui scindera définitivement la rondelle en deux parties distinctes. Après vingt tours de trotteuse de chauffe, les scandinaves semblent enfin avoir trouvé leur rythme de croisière. Les riffs mélodiques se multiplient dans une atmosphère givrée offrant à Revelations Of Reckoning Day le statut d’album de Black mélodique. Un adjectif des plus salutaires pour ceux qui rechignent à tester leur résistance à la brutalité absolue. L’enchainement entre « Det Stilner Til Storm », son tempo soutenu, son interlude haranguant, ses sonorités hypnotiques et « Tartarus », sa cadence soutenue aux frontières du « Thrashened Black Metal » pourrait être en étroite liaison avec le chant lexical de l’intelligence. La fin du skeud est plus anecdotique et ce même si une incursion claire dans les vocaux sur « Journey To Hell » est à souligner au crayon à papier. Le filon était exploitable mais l’audace n’a pas l’air d’être la plus grande des qualités de deux larrons qui préfèrent, peut-être à regret, s’en tenir aux conventions cent fois établies, cent fois respectées. On notera également que « Dommedag » est bien vue en guise de conclusion. Elle est la plage la plus variée, aussi la plus expérimentale avec divers effets d’ambiance. Idem que pour « Journey To Hell », les idées sont là, sans aucun doute, mais pas assez travaillées, à l’image du CD.
Ce n’est pas pour autant qu’on ne prendra aucun plaisir à s’enfiler Revelations Of Reckoning Day par tous les conduits. ISKALD fait parti de ces formations qui, même en produisant un disque ennuyant, sera toujours plus intéressant que ce petit groupe de blancs-becs qui pensent maîtriser leur sujet comme les grands. C’est une facette du talent. Il est regrettable que son investissement dans la plupart des complaintes ne soit pas total. Sans quoi c’est de perfection dont il aurait été question ici.



Ajouté :  Vendredi 03 Octobre 2008
Chroniqueur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Iskald Website
Hits: 7069
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 29/2/2020 à 12:53:02 en : 0,0642 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar