METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BRENNUS MUSIC (…
· MERCY BROWN (us…
· NEUROSIS (usa) …
· MEMFIS (se) - M…
· VENTURIA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ZZ TOP (usa) - …
· HATE ETERNAL (u…
· TURISAS (fi) - …
· RHAPSODY OF FIR…
· CONVERGE (usa) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 86 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SINISTER (nl) - The Silent Howling (2008)






Label : Massacre Records / Season of Mist
Sortie du Scud : 22 août 2008
Pays : Pays Bas
Genre : Death Metal
Type : Album
Playtime : 7 Titres - 48 Mins





Mais qu’est ce qui peut faire continuer un tel groupe ?
SINISTER n’a jamais bénéficié d’une exposition médiatique remarquable !
Ils ont vécu des changements de line-up incessants, voir indécents !
Et voici même que leur Label de 15 ans jette l’éponge !
Mais rien ni fait, toujours vivants ils le sont, avec bien entendu son lot de chaise musical. Avouez qu’un batteur qui quitte son siège derrière le kit pour affronter les foules munit d’un micro, ce n’est pas tous les jours que l’on peut voir ça. Et il est marrant de constater que le bonhomme n’aurait pas du réfléchir aussi longtemps à récupérer le devant de la scène. Sa voix est à inscrire dans un registre proche d’un certain Frank MULLEN de SUFFOCATION. Avouez qu’il y a pire comme comparatif. Quand je pense qu’on a du supporter la miss RACHEL pendant autant d’années !
Parce que entre nous comme ça, mis à part le fait d’être une(la) femme ???
Et puis sans avoir à écouter le disque, tu vois le changement principal dès la prise en main de la jaquette.
Regarde l’astuce ! 7 titres pour 48 minutes de musique ! On quitte le giron du Brutal Death là, non ?
Le premier titre me fait mentir car « Republic Of The Grave » reste dans la veine de ce que nous connaissions tous, avec une certaine réussite d’ailleurs. C’est dès le deuxième titre que nous avons droit à des relents, comment dire, plus progressifs. En effet des plages mid-tempo font leurs apparitions et elles s’accompagnent toujours d’un réel travail de composition. Mais voilà, n’est pas DREAM THEATER qui veut. Et le changement d’exercice ne supporte pas le comparatif. La banalité fait elle aussi son entrée dans le giron du combo. Certains riffs sont éculés depuis la nuit des temps et n’ont pas leur place dans ce pourtant intéressant déluge sonore. Puis il y a le gros couac, le truc qui fait super mal sur le troisième titre. Ce magnifique riff sur une corde et 5 notes de niveau cm2. Mais où sont ils allés choper un machin aussi mauvais ?
Heureusement l’épique titre éponyme vient immédiatement relever le niveau. Cette fois ci les passages plus aériens sont idéalement réalisés. Avec tout ce qu’il faut de lourdeur than Hell et de complexité relative.
Mais la sauce ne prend que pour trop peu de temps. Les alternances de passages ne vont pas dans le sens d’une reconversion réussie. En effet les tentatives de riffaillons mélodiques se révèlent être pour la plupart catastrophiques, toutefois contrebalancés par une énergie salvatrice et destructrice sur le reste des titres.
En résumé, malgré un bel effort le remplissage constaté par huissier, The Silent Howling ne devrait pas sauver SINISTER des eaux.
C’est leur persévérance qui me fait leur mettre un point supplémentaire.
Mais continuer la grattouille et vous disparaîtrez corps et âmes Messieurs !



Ajouté :  Mercredi 01 Octobre 2008
Chroniqueur :  Oncle Machin
Score :
Lien en relation:  Sinister Website
Hits: 8051
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2017 à 06:23:37 en : 0,1288 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar