METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BLACK SPIDERS (…
· PUNISH YOURSELF…
· EXIT EDEN (de) …
· FREAK KITCHEN (…
· RAMMSTEIN (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ALICE COOPER (u…
· SEYMINHOL (FRA)…
· FRAKTUR (FRA) -…
· DEVIN TOWNSEND …
· DEW-SCENTED (de…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 36 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

RICHIE KOTZEN (usa) - Live In Sao Paulo (2008)








Label : Frontiers Records / Nocturne
Sortie du Scud : 4 juillet 2008
Pays : Etats-Unis
Genre : Guitar Hero un peu moins Hero
Type : Live
Playtime : 12 Titres - 79 Mins





Bon, le Richie, j’ai jamais suivi sa carrière avec beaucoup d’intérêt. Je sais pas, je n’ai pas de reproches particuliers à lui faire, mais je n’ai jamais accroché ni à son univers, ni à son jeu, pourtant brillant, sans conteste. Pourtant, son parcours à des allures de sans faute, de ses débuts à la sauce jeune Hero pré pubère, son passage chez POISON (pour un album honteusement sous estimé !), chez Mr BIG (mais là, remplacer GILBERT, c’était pas gagné !), sa collaboration avec LE Stanley CLARKE, et ses albums perso, toujours justement…pas très perso.
Et à l’écoute de ce live, je ne peux qu’être conforté dans mon opinion, parce qu’une fois de plus, ça n’est pas l’émotion d’un jour de Noël… A se demander d’ailleurs s’il s’agit d’un live, et heureusement qu’il y a le jet de confettis sur la pochette sinon j’aurais pu croire à une répète en studio.
Alors oui OK, ça déroule grave, et les chapelets tombent comme les pruneaux en avril, mais si sur les premiers titres l’illusion opère, au bout de quelques morceaux, on s’ennuie ferme. L’homogénéité de l’ensemble donne une impression compacte, mais on en vient justement à regretter le côté tape-à-l’œil mais versatile d’un VAÏ…
Vous me direz à juste titre qu’ils ne tapent pas dans le même plat, mais quand on a le doigté de KOTZEN, on est quand même capable d’être un peu moins mou du genou. C’est à peine plus relevé qu’un Eric GALES sans poivre. Alors il y a quand même de bons moments, comme « Doing What The Devil Says To Do », qui est sans doute le morceau le plus représentatif, et où la voix de Richie (qui a vraiment des tonalités très similaires à Eric MARTIN, qui lui ressemble de plus en plus à Jerry O’CONNELL, qui lui…) très rauque, semble gorgée de soul…
Les soli dans l’ensemble, même s’ils paraissent remplis de feeling, ont aussi tendance à tomber dans la redite, comme les titres eux-mêmes.
Le relief, voila ce qui manque à la musique de Richie pour accéder à un stade supérieur. De la nuance. Ce qui l’empêchera à jamais de jouer dans la catégorie des SATRIANI, VAÏ. Il lui manque le grain de folie d’un Dweezil ZAPPA. Où l’arrogance crasse d’un MALMSTEEN. Et si le zigue s’énerve un tantinet à l’occasion de l’excellent « Mother Head’s Family Reunion », on serait enclin à dire que c’est un peu trop tard…Et la reprise de « Stand » des empoisonneurs ne fait qu’enfoncer le clou, puisque la dite cover ressemble à un feu de camp animé par Mr BIG dans 20 ans à la maison de retraite du « Joyeux Légume »…On en vient même à verser une larme en hommage à Brett MICHAELS, qui n’était pourtant pas un cador au niveau vocal…
Alors, bien évidemment, je ne peux pas me résoudre à descendre en flèche ce Live In Sao Paulo, qui n’est pas un album de piètre qualité, mais je ne peux décemment pas lui mettre plus de la moyenne…
Car justement, Richie KOTZEN est un artiste…moyen !



Ajouté :  Lundi 14 Juillet 2008
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Richie Kotzen Website
Hits: 7527
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 02/7/2020 à 08:50:25 en : 0,0491 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar