METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CARNAL LUST (FR…
· SONATA ARCTICA …
· SMASH HIT COMBO…
· BETRAYING THE M…
· GRAVITY (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EUROPE (se) - L…
· STATUS QUO (uk)…
· PALEO FESTIVAL …
· ULTRA VOMIT (FR…
· BRAINSTORM (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 23 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

PRONG (usa) - Beg To Differ (1990)








Label : Epic
Sortie du Scud : 12 mars 1990
Pays : Etats Unis
Genre : Thrash Metal
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 45 Mins





J’ai découvert PRONG en regardant une chaine de télévision. A cette époque, M6, pour ne pas la citer, passait des émissions musicales thématiques presque tous les soirs. Il y en avait pour le Jazz, pour le Rap (Rap Line), pour l’Alternatif (c’est bien la seule fois, je pense, où des gens ont eu la possibilité de découvrir HAINE ET SES AMOURS s’ils n’étaient pas attentif au milieu du Rock Alternatif français de l’époque) et pour le Metal. Eh oui, toutes les semaines, on partait pour deux heures non stop de musique. Cela permettait de découvrir beaucoup de groupes. Bien sûr, il y avait pas mal de trucs pas forcément top, limite à jeter, mais, dans le lot, si on s’accrochait, on pouvait découvrir des perles. C’est donc dans ce contexte que mon premier contact avec PRONG eu lieu. Quand je les ai vus, j’ai tout de suite pensé à un croisement entre METALLICA pour le son et ANTHRAX pour les structures tordues et les changements de rythme. Du coup, je me suis procuré Beg To Differ dans la foulée. Et là, ça a vraiment été une bonne claque. Il faut dire qu’il est difficile de rester de marbre devant un morceau comme « For Dear Life ». Il y a tout là-dedans. Une guitare aussi précise que le scalpel d’un chirurgien, une batterie métronomique qui me fait encore aujourd’hui admirer Ted Parsons et des changements de rythme comme je les aime.
On peut donc se demander pourquoi avec de tels atouts PRONG n’a jamais connu le succès qui aurait dû leur revenir. Je pense que c’est surtout par une approche radicalement différente de la musique. Déjà, à l’époque, Tommy Victor disait dans une interview ne pas toucher sa guitare avant de se rentrer en studio pour composer. Il était alors à cent mille lieux de groupes comme METALLICA qui vivaient uniquement pour leur musique. Ensuite, il faut bien dire que la précision dont fait preuve le groupe rend le tout d’une froideur dérangeante. Presque sans âme. Enfin, à la première écoute. Et puis, il faut bien dire que les ambiances sont très différentes d’un morceau à l’autre. Ainsi, un « Steady Decline » plaira grandement à ceux qui apprécie des riffs rentre dedans avec une fin extrêmement rapide et puissante. Par contre, « Beg To Differ » aligne un riff sur un mid tempo un peu bancal qui est loin des cadres définis des morceaux Thrash. Et l’instrumentale « Intermenstrual, D.S.B. » ne fait rien pour arranger les choses avec un côté plus Rock limite Prog. Et pourtant, quand on sait attendre jusqu’à la fin, on tombe sur de petits bijoux tels que « Prime Cut ». Il n’y a que le titre live « Third From The Sun » qui est en-dessous du reste de l’album, à mon avis.
Avec Beg To Differ, PRONG livre l’album que je préfère. C’est carré, puissant, foutrement bien fait et inventif. Un album à avoir.



Ajouté :  Samedi 24 Mai 2008
Chroniqueur :  Wong Li
Score :
Lien en relation:  Prong Website
Hits: 7781
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 24/1/2020 à 11:41:30 en : 0,0614 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar