METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BON JOVI (usa) …
· KELLS (FRA) - T…
· SHAKRA (CH) - M…
· THE DEVIANT (no…
· SLAVE MACHINE (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· CHICKENFOOT (us…
· KILLERS (FRA) -…
· SHAKA PONK (FRA…
· GARMONBOZIA INC…
· MESHUGGAH (se) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 57 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DRACONIAN (se) - Turning Season Within (2008)






Label : Napalm Records / Season Of Mist
Sortie du Scud : 3 mars 2008
Pays : Suède
Genre : Gothic Doom Metal
Type : Album
Playtime : 9 Titres - 52 Mins





Imaginez vous en train de faire l’amour à une femme superbe (ou à un homme superbe, Mesdames, je ne vous oublie pas) dans un décor désespérément romantique, et au moment où approche l’extase, l’orgasme suprême de la passion, vient vous interrompre le bruit insupportable d’une sonnerie téléphonique, avec une voix froide et sans âme qui vous dit : « you’re listening the new Draconian album, Turning Seasons Within » … Ce sentiment de frustration ne fait qu’amplifier la colère de votre serviteur, qui s’est retrouvé arraché à son profond chagrin en écoutant « Morphine Cloud » de DRACONIAN. Putains de voice-overs !!! Un album comme Turning Season Within, jouant énormément sur les ambiances, et nécessitant une totale immersion pour être pleinement savouré, se retrouve salement défiguré avec de tels procédés. Passons …
« Morphine Cloud », donc, disais-je, serait bien le plus sublime extrait du quatrième album de DRACONIAN, Turning Season Within, qui ne l’est pas moins. Un peu comme l’était « Death Come Near Me » sur Arcane Rain Fell (2005), c'est-à-dire mélancolique et envoûtant, et avec cependant quelques détails qui ont leur importance. Tout d’abord le son, bonifié par les producteurs Jens Bogren et David Castillo (OPETH, KATATONIA) : entendre DRACONIAN bénéficier enfin d’un son absolument énorme n’est que justice, afin de rendre hommage à des compositions bien plus complexes en termes d’arrangements qu’elles n’y paraissent. « Not Breathing », titre tout en nuances et qui monte en puissance avant de prendre une ampleur magistrale, est là pour vous le démontrer. Ensuite, DRACONIAN semble avoir trouvé le juste milieu entre les interventions d’Anders Jacobsson officiant dans un registre Death, et de cette talentueuse Lisa Johansson à la voix limpide.
Cette maîtrise vocale ne fait que sublimer le concept développé sur Turning Season Within, tournant autour de la complexité d’une relation amoureuse. Ainsi, la voix de Lisa symboliserait les moments les plus tendres, tandis que celle d’Anders incarnerait l’orage de la passion. Musicalement, cela se traduit par un savant mélange de Gothic très soft comme le propose le SIRENIA new look (avec Monika Pedersen) et un Death/Doom à voix caverneuse.
Comme son nom ne l’indique pas, il est curieux de constater que ce n’est pas le PARADISE LOST de Draconian Times (1995) qui sert de disque de chevet à DRACONIAN, mais plutôt les premiers opus (Gothic voire Shades Of God) de la bande à Gregor Mackintosh, comme en attestent ces guitares lead qui mènent le reste du groupe sur « When I Wake » (comme à la grande époque de « As I Die »). Dommage que le guitariste Johan Ericsson ne se lâche pas un peu plus, car ses quelques « écarts » en solo laissent deviner un jeu tout en touché, mais trop timide. Outre les capacités soupçonnées de son soliste, DRACONIAN fait preuve d’ouverture musicale, en ajoutant une touche plus folk sur « The Failure Epiphany », ou sur le très court final « September Ashes », symbole d’un voyage qui se termine.
Un voyage que je vous conseille de vivre, et qui vous guidera avant de mourir.
Mais, de grâce, enlevez moi ces foutues voice-overs …



Ajouté :  Lundi 17 Mars 2008
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Draconian Website
Hits: 8159
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/3/2019 à 19:49:50 en : 0,0859 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar