METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DEAFENING SILEN…
· ZOE (FRA) - Fre…
· ULTRA VOMIT (FR…
· SLOVENLY WORLD …
· BACKYARD BABIES…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KILLERS (FRA) -…
· NIGHTWISH (fi) …
· IN FLAMES (se) …
· GOTTHARD (ch) -…
· FREAK KITCHEN (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 243 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

OFFICIUM TRISTE (nl) - Giving Yourself Away (2007)






Label : Displeased Records / Season of Mist
Sortie du Scud : mai 2007
Pays : Pays-Bas
Genre : Doom Metal Atmosphérique
Type : Album
Playtime : 6 Titres - 48 Mins





Affublé d’un patronyme tout ce qui a de plus banal et sonnant quant au genre musical adopté, OFFICIUM TRISTE évolue dans le monde du Doom lancinant à tendance mélancolique accrue. OFFICIUM TRISTE est donc un combo originaire de Rotterdam, Pays Bas, leurs racines remontant au début des années 90. D’ailleurs, selon le groupe lui-même, ils pratiquent du "Rotterdoom" bien qu’à leur début, leur style se prêtait plus au Heavy Doom. Leur premier album Ne Vivam remonte à 1997 et on notera la participation à un split CD avec les ténébreux COLD MOURNING. Avec quatre opus à leur actif, le groupe composé de Pim Blankenstein (chant), de Gerard De Jong (guitares), de Lawrence Meyer (basse) et des frères Johan Kwakernaak (guitares) et Martin Kwakernaak (batterie) n’est pas né de la dernière pluie. Tirant principalement leur inspiration de bandes mythiques comme les dinosaures anglais de MY DYING BRIDE ou les discrets mais excellents ANATHEMA, leurs morceaux sonnent de manière lente et sont très portés sur les mélodies contemplatives et lunaires. Leur dernier opus en date, Giving Yourself Away, marche sur les traces de ses prédécesseurs tout en étant plus Dark et plus calme. Edité par le label multi facette Displeased Records (PESTILENCE, CRYPTOPSY…), le quintet batave offre là son meilleur opus à ce jour. Finement ciselé, leurs arrangements léchés instaurent une ambiance lourde de sens, hadal, au spleen éloquent et diffuse. Les six titres présents sur la rondelle, compositions longilignes, oblongues mais fluides et archi maitrisées montrent à quel point le groupe reste maître de son sujet au bout de tant d’années de pratique. Le spectre de PARADISE LOST se fait également sentir.
De ce fait, les pièces musicales «On The Crossroads Of Souls» et la magnifique «Master Of Your Own Demise», à la mélodie au piano enivrante, évoquent sans peine à elles seules les travaux de MY DYING BRIDE époque Turn Loose The Swans. Bellement interprété, leurs mélodies restent facilement mémorisables, entêtantes, et bien que la mélancolie et la langueur nous gagnent facilement, ce Giving Yourself Away reste une œuvre enthousiasmante et reposante. Appuyées par une production soignée et racée, les six pistes sont accompagnées de claviers symphoniques adéquats renforçant l’émotion de l’interprétation des musiciens, là où des mélodies aux guitares côtoient les parties vocales tantôt profondes, tantôt émouvantes. Le résultat est là : un album attachant et au charme certain. Toutefois l’on peut émettre une petite réserve, à savoir que les autres morceaux, bien qu’intéressants, ne transmettent pas la même force de persuasion et la même émotion que les dernières pistes. L’album monte crescendo, certes, mais imaginons un peu si le résultat avait été complètement homogène et complet. Toujours est-il que OFFICIUM TRISTE délivre un dernier album particulièrement réussi et attachant.



Ajouté :  Mercredi 27 Février 2008
Chroniqueur :  Loki
Score :
Lien en relation:  Officium Triste Website
Hits: 8085
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 06/12/2020 à 01:59:31 en : 0,0817 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar