METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· LUNA FIELD (de)…
· MERRIMACK (FRA)…
· BETRAYED HEAVEN…
· MESSALINE (FRA)…
· MALLEUS MALEFIC…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· NILE (usa) - M.…
· TOOL (usa) - Ha…
· ORPHANED LAND (…
· PITBULLS IN THE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 208 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

LIQUID TRIO EXPERIMENT (usa) - Spontaneous Combustion (2007)








Label : Magna Carta
Sortie du Scud : 23 octobre 2007
Pays : Etats-Unis
Genre : Metal Progressif
Type : Album
Playtime : 13 Titres - 78 Mins





Je vais partir du postulat suivant : tout le monde connaît Mike Portnoy et sa bande. Tout le monde sait sûrement aussi que lui, John Petrucci (guitare), Tony Levin (basse) et Jorand Rudess (claviers) ont fait ensemble plusieurs cessions de jams intrumentales qui ont conduits aux deux premiers cds de LIQUID TENSION. Mais tout le monde ne sait sûrement pas que lors de l’enregistrement du deuxième album, la femme de Petrucci, qui était enceinte, a accouchée à ce moment là !!! (deuxième postulat : tout le monde s’en contre-fout, je comprends parfaitement mais c’est important). Et donc le gentil John Petrucci est resté quelques jours à l’hôpital (pour souffler avec elle, tomber dans les pommes et éventuellement filmer l’évènement). Pendant ce temps ses comparses sont restés au studio pour continuer ce qu’ils savaient le mieux faire : jamer.
Et c’est le résultat de ces cessions de bœufs qui nous sont présentées aujourd’hui. Bienvenue dans l’industrie Portnoy and co. J’ai l’impression que ce mec tombe malade si un cd comportant son nom ne sort pas tous les 6 mois… mais alors là il va loin quand même ! Nous ressortir ces vieilles bandes du placard en les estampillant de son sceau, c’est vraiment prendre ses fans pour des buses (ceci dit, j’en connais qui achètent les yeux fermés dés qu’ils voient son nom sur une pochette, alors pourquoi s’en priverait-il ?). Je vous laisse imaginer 13 titres instrumentaux mais uniquement basse-batterie-clavier, de quoi filer des boutons à la majorité d’entres-vous. Chaque titre part d’une ligne de basse qui tourne pendant 6 minutes environs sur laquelle se rajoutent la batterie et le clavier ensuite chacun y va de son petit solo. Mais le plus fort c’est que c’est Portnoy, et de loin, qui se fend le plus la gueule. Comme d’habitude il n’arrête jamais et au final on a plus l’impression qu’il s’agit d’un solo de batterie de XX minutes avec de la basse et du clavier qui permettent au monsieur de s’exprimer.
Alors c’est sur, c’est techniquement parfait, un son excellent qui permet de bien distinguer toutes les subtilités, ils arrivent à instaurer et explorer différentes ambiances, du jazz au rock en passant par des parties plus que bizarroïdes, mais… y’a rien. Aucun feeling, aucune émotion, aucune âme, de la technique pure et dure dans ta face, c’est tout. Si vous connaissez bien les deux LIQUID TENSION vous vous apercevrez qu’il n’y a aucune nouveauté, toutes les cartouches ont été tirées pour ces deux galettes, Levin et Rudess (malgré tout l’immense respect que je leur porte) n’innovent pas et ressortent les sempiternels riffs/sons qui ont fait leur renommé.
Ce cd devrait plaire aux fans d’impros typiques de progressif, qui savent réellement apprécier ce genre de bœuf uniquement pour la qualité des musiciens. Ou pour ceux qui adorent aveuglement tout ce qui porte le nom Portnoy.



Ajouté :  Vendredi 04 Janvier 2008
Chroniqueur :  Zegogo
Score :
Lien en relation:  Liquid Trio Experiment Website
Hits: 7991
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 01/10/2020 à 18:30:53 en : 0,0545 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar