METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KORITNI (au) - …
· LUCA TURILLI'S …
· NEUROSIS (usa) …
· FAIRYLAND (FRA)…
· MIDWINTER (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· BEHEMOTH (pl) -…
· METAL THERAPY F…
· AVRIL LAVIGNE (…
· SONISPHERE - Co…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 78 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MAYLENE AND THE SONS OF DISASTER (usa) - II (2007)








Label : Ferret Music / Season of Mist
Sortie du Scud : 20 mars 2007
Pays : USA
Genre : Stoner Concept
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 41 Mins





Voilà enfin matière à s’enthousiasmer pendant une bonne heure au moins. Derrière ce patronyme improbable se cache un gang de frappés US, dignes héritiers de ces conteurs d’histoires glauques de l’Alabama. Le concept aussi osé que délirant de MAYLENE AND THE SONS OF DISASTER est basé sur l’histoire (vraie ?) de Ma Baker, criminelle notoire, tombée sous les coups de feu de la police, son pistolet à la main, auprès de ses quatre fils. Cette mort symbolisa la fin d’une odyssée sanglante longue de 20 ans, mais aussi la naissance 70 ans plus tard d’un groupe de greasers à moitié moisis (c’est un compliment !), qui alimentent leur rock fortement teinté de stoner d’une touche de légende. Rien qu’à voir la dégaine des gus sur leur site officiel, on se doute que le dernier défilé de Lagerfeld doit être le cadet de leur souci.
De toute façon, le vrai rock sent la poudre, le sang, la sueur, et pue des pieds. Donc, dès le départ ils ont tout bon. D’autant plus que les aventures de Ma nous sont contées de la meilleure façon qui soit, à grand coup de rock gras du bide, mais qui n’oublie pas pour autant les roublardises de rigueur, comme en témoigne la doucereuse blue-song « Tale Of The Runaways », qui fleure bon la pédale steel et les alligators de province, ainsi que le dernier titre en forme d’instrumental nostalgique des bayous fétides, « The Day Hell Broke Loose At Sicard Hollow ».
Le reste n’est que canons sciés, alambics et autres virées en guimbarde trafiquée au mazout, avec une triplette de guitaristes qui s’ils savent pousser les potards à 12, n’en ont pas pour autant oublié le feeling au vestiaire.
Plus qu’un album, vous allez découvrir un univers en vase clos, et qui pourtant s’ouvre sur un monde de possibilités. Dès les coups de grosse caisse de l’intro, l’arrivée des guitares et l’entrée en lice du gosier fortement endommagé du meneur de troupes, vous aurez compris qu’on ne fait pas semblant d’écouter, mais qu’on intègre pleinement l’univers de ces allumés. Envoyez vous pour la forme des titres comme « Dry The River » et son refrain entêtant, « Plenty Strong And Plenty Wrong » qui vous débarrassera de vos derniers bourrelets, ou encore « Raised By The Tide » et son intro roue à aubes, et si après, votre humeur maussade ne vous a pas lâché, c’est que vous êtes irrémédiablement fait pour les ambiances citadines et le rock bien propre. Ici, on ne change la tapisserie que quand elle est tachée de sang, et le clébard de la famille marche sur trois pattes depuis longtemps.
La légende de Ma Barker a encore de beaux jours devant elle avec de tels héritiers. Putain de flics !



Ajouté :  Dimanche 17 Juin 2007
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Maylene And The Sons Of Disaster Website
Hits: 9371
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2019 à 17:02:59 en : 0,0602 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar