METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SINBREED (de) -…
· BRAND NEW SIN (…
· MNEMIC (dk/FRA)…
· EXIT EDEN (de) …
· WATAIN (se) - E…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· HEADWAY FESTIVA…
· SCORPIONS (de) …
· PITBULLS IN THE…
· VULCAIN (FRA) -…
· QUEEN (uk) - Zé…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 56 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ROSE TATTOO (au) - Blood Brothers (2007)






Label : Armageddon Music / Underclass
Sortie du Scud : 16 février 2007
Pays : Australie
Genre : Hard Rock
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 41 Mins





L’Australie est un pays chaud, très chaud même parfois. Son ciel à la couleur de la robe des kangourous qui passent leur temps à sauter comme des crétins et à défoncer les clôtures des pauvres paysans qui n’en demandaient pas tant. Du coup, ils se font tirer comme des lapins (d’ailleurs, qu’est ce qu’un Kangourou, à part un lapin géant avec un sale caractère ?), et finissent en ragoût mitonné avec amour, carottes, herbes, et bière tenace en sus. Bien fait pour leur gueule. Z’auraient mieux fait de se tenir tranquille dans les bushes, avec un bon ghetto blaster et du ROSE TATTOO à fond la caisse. Le problème, c’est que ces sales bestioles ne savent pas se servir des piles. Déjà, ils les fourrent dans leur poches, et soit ils les perdent, soit leur chiards les piquent pour s’en faire des suppositoires. Après, ils éclairent la nuit avec leurs émanations gazeuses.
Mais quel rapport avec ROSE TATTOO me direz-vous ? Angry Anderson n’ayant rien d’une bête à fourrure, le lien peut paraître bizarre, voire incongru. Pas du tout, laissez moi finir.
Il fut un temps ou lorsque ROSE TATTOO passait quelque part, ils faisaient le même effet que ces lapins sur ressorts. Après, c’était le chaos, le vide, tout était cramé. AC/DC à coté, c’était de la piquette. Des mauvais garçons qu’on disait. Moi j’aime bien les mauvais garçons, ils ne se lavent pas, crachent partout, et vous traitent d’enc….. de mamans. Des gars simples en fait. Comme ce nouvel album, Blood Brothers. Pas la peine de chercher midi à quatorze heures, c’est du hard-rock, teinté de blues qui sort des tripes, ce que Rose Tattoo fait à la perfection depuis des décennies, les quelques erreurs de parcours mises à part si vous les voulez bien.
Allez, des ambiances en veux tu en voilà. « Slipping Away », plus boogie et teigneux que les ongles de pied de Billy Gibbons, « Sweat Meat », et on se tape un barbecue sous un soleil de plomb, on sue comme des veaux, mais le blues continue de vous serrer la gorge, sèche comme le grand canyon un soir d’août, « Man About Town », Ford Mustang, alcool de contrebande, et les flics au cul sur fond de hard-rock suintant le feeling jusqu’à la mort, « Stand Over Man » et son riff redondant et gras comme le bide du taulier de la prison locale, mais lisse comme le crâne d’œuf de ce cher Angry, « Nothing To Lose », tu m’étonnes qu’il n’ont rien à perdre, quand on a que la foi, on la garde, comme ce tempo nerveux et sec, telle une rasade de whiskey bon marché, et histoire de voir si tout le monde à compris, on finit sur « Lubricated », boogie sous amphétamines, qui relègue la concurrence à des années lumières. Ils ont du métier les gars au cas où vous l’auriez oublié !!
Résultat, quatre oreilles, deux râteliers, trois pattes et un gros cul de kangourou sur le pare choc. Faut dire qui z’étaient au milieu du passage aussi, alors pas la peine d’appeler Brigitte Bardot non plus ! Z’auraient du le savoir ces sales bêtes.
Nice Boys Don’t Play Rock’n’Roll….



Ajouté :  Jeudi 05 Avril 2007
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Rose Tattoo Website
Hits: 12417
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]


Transmis par RSG actif 17 Déc 2008 @ 10:35
Mon score :

Nice Boys Don’t Play Rock’n’Roll…. I'm not a nice boy ! très imagée ta revue, j'aime !
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/7/2020 à 05:21:53 en : 0,0646 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar