METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CARNAL LUST (FR…
· IMPERIAL SODOMY…
· BRAND NEW SIN (…
· PROCESS (FRA) -…
· GERGOVIA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· RECUEIL MORBIDE…
· GAMMA RAY (de) …
· SAXON (uk) - El…
· CYNIC (usa) - N…
· HELLLANDER (ch)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 111 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

TOTALT JÄVLA MÖRKER (se) - Totalt Jävla Mörker (2006)






Label : Regain Records / Nocturne
Sortie du Scud : 29 mai 2006
Pays : Suède
Genre : Hard-Core à relents grind
Type : Album
Playtime : 15 Titres - 30 Mins





En suède on ne rigole pas. Il fait froid, on s’ennuie, l’alcool et les clopes coûtent cher, et les distractions ne sont pas légion dans les petites villes. C’est un peu le point de départ de la carrière de TOTALT JÄVLA MÖRKER, l’envie de ce sortir de ce carcan d’ennui permanent. Les « Putains De Ténèbres Totales », décident alors en 1998 de faire un peu de boucan pour se réchauffer. Et après quatre 45 tours, un LP et 2 cds, ils sortent en 2006 cet album éponyme, qui reflète bien leur parcours assez chaotique. Quelques tournées notoires, en compagnie de THE HAUNTED notamment, pour affûter le répertoire et l’attitude, nous conduisent directement à l’écoute de ce cd plein de promesses. Un nom à coucher dehors, une pochette bien vilaine, rien n’est fait pour attirer les petites femmes vers de folles nuits d’amour. Ca tombe bien, l’amour n’étant pas leur principale préoccupation.
A mon humble avis, Kevin Federline à du rythmer la valse des ramponeaus à sa chère et tendre au son de cet hymne à l’orgie sonore. Trente minutes, c’est court, alors autant faire concis. Le pack est homogène, assez compact, comme un sac de tourbe bien entreposé dans la cabane à outils. Comptez pas sur eux pour passer le râteau à feuilles, ils ont déjà braqué le motoculteur pour ravager les plants de pétunias de Mamie Lucienne. Le tout sent fort le hard-core, genre munster oublié au fond du frigo, mais date de péremption non dépassée. Celui qu’on mange à la dernière limite, parce que ça décrasse les poumons mieux qu’une caisse d’ampoules de tuberculine. On remarque assez bien quand même les relents crust early EXTREME NOISE TERROR, ceux qu’on trouvait déjà sur le split avec FILTHKICK. Ca reste du très bon core, louchant sévère sur un grind léger, pour épicer le tout. Le chanteur a bien la haine, les guitaristes construisent serré et opaque autour, et la section rythmique n’a pas oublié que l’énergie nucléaire, c’est plus efficace que l’électricité. « Kall Värld » nous prouve que les mecs peuvent affiner le style s’ils le souhaitaient. « Emervo » propose même une assez jolie partie de piano, tendre accalmie après de gros câlins, avant de recoller une bouffe à la groupie qui n’est pas encore partie. « Psykets Heroin » offre un sympathique break heavy, histoire de montrer qu’on connaît bien les bases. Les derniers titres de l’albums, qui sont aussi les plus courts, sombrent dans le punk-core le plus torride, conclusion logique d’un album dévellopé comme un diaporama d’une guerre menée contre la monotonie.
J’ai discuté avec mon médecin il n’y a pas longtemps, qui me disait qu’en fait, les plus jolies filles n’étaient pas en Suède, mais dans les pays de l’est. A mon avis, si les canons nordiques ont trop traîné du coté du local de répète de TOTALT JÄVLA MÖRKER, m’étonne pas qu’elles se soient auto-expatriées vers Bratislava. Moins de bruit là bas…



Ajouté :  Mardi 19 Décembre 2006
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Totalt Jävla Mörker Website
Hits: 8409
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/9/2017 à 07:38:37 en : 0,1395 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar