METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· STRATOVARIUS (f…
· DEATH AGONY (FR…
· MALEPESTE (FRA)…
· MAX PIE (be) - …
· PYOGENESIS (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ZAPRUDER (FRA) …
· NAPALM DEATH (u…
· DREAM THEATER (…
· KREATOR (de) - …
· THE FECULENT'S …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 77 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

BY NIGHT (se) - A New Shape Of Desperation (2006)








Label : Lifeforce Records / Overcome Distribution
Sortie du Scud : 25 septembre 2006
Pays : Suède
Genre : Metalcore
Type : Album
Playtime : 11 Titres - 36 Mins





Ce qui choque en premier lieu, c’est la voix. Vache, Adrian WESTIN, le chanteur n’est pas content. Il ferait presque passer Corey TAYLOR de SLIPKNOT pour un petit chanteur à la croix de yaourt. Et aux fruits des bois en plus ! Limite Petit-suisse !
Mais passée la première surprise, ben on s’aperçoit que c’est la seule ! Je le dis sincèrement, je n’ai rien contre ces groupes qui pratiquent le metalcore comme on dit chez vous. Mais à force, on dirait du ruban adhésif vendu au kilomètre, et quand ça commence à trop coller, on se passe les mains sous l’eau. J’ai swingué sur KILLSWITCH ENGAGE. J’ai groové sur CROSSBREED. J’ai même dansé le quadrille sur DOWN THE SUN. Mais le gros problème de tous les autres, c’est soit qu’ils arrivent après, ou bien qu’ils n’ont pas su saisir toute la variété que peut offrir ce style. Ce qui est malheureusement le cas de BY NIGHT. Après un split cd, et un premier album, Burn The Flags l’année dernière, ils reviennent avec leur troisième offrande sonore, A New Shape Of Desperation. Et on ne peut pas dire que ça causera un séisme d’échelle mondiale dans le monde du Metal.
BY NIGHT est l’archétype du groupe à voir sur scène, parce que l’énergie du concert est là. Mais sur cd, c’est une autre affaire. Ce qu’on demande à un cd, c’est de proposer des idées variées pour ne pas avoir l’impression d’écouter la même piste en boucle, ou bien, lorsqu’on évolue dans un style bien particulier, déjà pratiqué par des dizaines d’autres, de se démarquer des idées de base pour donner un peu de fraîcheur. Cet album n’applique que très rarement ces deux préceptes. Le son est là (mais qui ne l’a pas de nos jours ?), la hargne aussi, le chanteur plein de haine, les grosses guitares et la batterie en furie aussi. Mais ça, c’est comme écrire un polar avec un meurtre au début, un héros désabusé, une blonde vénéneuse, et une ambiance moite. C’est ce qu’on appelle le matériau de base. Apres, il faut transcender tout ça pour laisser au lecteur une impression de nouveauté. Quand j’ai écouté A New Shape Of Desperation, je n’ai dressé l’oreille qu’à partir du sixième morceau, ce qui n’est pas bon signe. Les cinq premiers sont d’une banalité metalcore déconcertante. « Dead Eyes See No Future », le titre en question possède une bonne intro, et une ambiance très glauque. Il est de plus très heavy, et détonne par rapport au début de l’album. « Walls Of Insecure » ensuite propose quelques breaks imaginatifs bienvenus, qui aèrent l’ensemble. « Idiot » distille 55 secondes de rage pure, blast-beats à l’appui. Mais on retombe vite dans la même routine au dixième morceau, jusqu’à la fin. Et c’est dommage. On aurait bien voulu aimer ce groupe, pas pire qu’un autre. Mais le juger de la sorte, revient en fait dans l’esprit à condamner tous les groupes ne faisant pas preuve d’assez de recherche pour être considérés comme intéressants. J’ai comme l’impression que le metalcore, plus encore que le grind, n’avait de choses intéressantes à dire qu’à sa naissance, que depuis tout tourne en rond. « Très jeune, on a de l'originalité, mais pas de talent » disait Jules RENARD. Après, c’est l’inverse.



Ajouté :  Mercredi 15 Novembre 2006
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  By Night Website
Hits: 10647
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 14/11/2019 à 09:15:44 en : 0,0648 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar