METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DIABOLO SWING O…
· AFTER FOREVER (…
· SUICIDE OF DEMO…
· HELLOWEEN (de) …
· PSYCHO INDUSTRY…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SCORPIONS (de) …
· STEVE LUKATHER …
· MACHINE HEAD (u…
· TURISAS (fi) - …
· DANKO JONES (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 119 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

LUCA TURILLI’S DREAMQUEST (it) - Lost Horizons (2006)






Label : Magic Circle Music / SPV / Wagram
Sortie du Scud : 12 juin 2006
Pays : Italie
Genre : Heavy Electro Symphonique
Type : Album
Playtime : 12 Titres - 48 Mins





La soif de créativité de Luca Turilli ne saurait être étanchée par sa seule participation en tant que compositeur principal au sein de RHAPSODY. Il nous livre ainsi quasi simultanément The Infinite Wonders Of Creation, le dernier volet de la trilogie de son projet solo, LUCA TURILLI, et le premier opus de son nouveau groupe, LUCA TURILLI’S DREAMQUEST.
A défaut d’être mémorable, la pochette de Lost Horizons a au moins le mérite de synthétiser les aspects principaux de LUCA TURILLI’S DREAMQUEST : des vocaux féminins, en la présence de Bridget Fogle, et une musique qui se veut résolument moderne, pour ne pas dire futuriste, avec une utilisation systématique des claviers.
Du fait de leur sortie simultanée, difficile de ne pas comparer The Infinite Wonders Of Creation et Lost Horizons. Qu’en est-il ? Et bien ceux qui n’auraient pas totalement apprécié l’aspect trop orchestral, lyrique et électro du premier, devraient trouver leur compte avec le second où la flamme épique est ranimée, avec des compositions variées (« Lost Horizons » et ses accents orientaux, « Shades Of Creation » et sa voix trafiquée ou encore « Sopsiro Divino » digne d’un « Lamento Eroico » version Power Of The Dragon Flame de RHAPSODY) et une utilisation plus aérée des claviers.
Le premier morceau de l’album, « Virus », traduit déjà ce subtile mélange auquel est parvenu Luca Turilli entre lyrisme, éléments Metal et Electro, d’autant qu’avec Lost Horizons, Turilli nous donne l’occasion d’apprécier toute l’amplitude vocale de Bridget Fogle. Cette dernière n’a pas à rougir de la comparaison avec ses consoeurs, même si elle est un peu arrivée là par hasard : elle, qui ne devait initialement qu’assurer les chœurs sur The Infinite Wonders Of Creation, s’est retrouvée promue au poste de chanteuse principale, Olaf Hayer ayant eu quelques problèmes de voix. Convaincu par sa performance, Luca Turilli l’a sollicitée à nouveau pour LUCA TURILLI’S DREAMQUEST.
De l’opéra (« Dolphins Heart ») au chant plus traditionnel, à la NIGHTWISH (une des influences majeures du groupe, ce dont Turilli ne se cache pas), sur « Dreamquest », rien ne semble résister à Bridget Fogle. Et si les mélodies vocales sont particulièrement travaillées, elles se font rapidement envoûtantes.
Les guitares de Dominique Leurquin, aussi compagnon de route de RHAPSODY lors des tournées, apportent en outre cette touche Metal qui manquait un peu trop à The Infinite Wonders Of Creation et nous délivre des solos qui trouvent parfaitement leurs places dans les compositions.
A noter les deux titres « Dolphins Heart » et « Gothic Vision » qui, chargés d’émotion, mériteraient à eux seuls l’achat de cette galette.
Lost Horizons ne révolutionne sans doute pas le Metal Symphonique à voix féminine mais il bénéficie d’une belle homogénéité dans la qualité des compositions et s’inscrit d’ores et déjà parmi les meilleurs représentants du genre.



Ajouté :  Vendredi 21 Juillet 2006
Chroniqueur :  Le Comte de la Crypte
Score :
Lien en relation:  Luca Turilli's Dreamquest Website
Hits: 16693
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des CD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/5/2018 à 05:34:06 en : 0,184 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar