METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TANKRUST (FRA) …
· BETRAYING THE M…
· MUSINK by Metal…
· ROYAL HUNT (dk)…
· ZAPRUDER (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DYING FETUS (us…
· METALLICA (usa)…
· MASTERPLAN (de)…
· LA ROTONDE FEST…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 106 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SLAYER (usa) - Coopérative de Mai à Clermont Ferrand (01/06/05)

Autre Groupe Présent au concert : MASTODON
Date du Concert : Mercredi 1er juin 2005
Lieu du Concert : Coopérative de Mai (Clermont Ferrand, France)

Slayer qui passe en date unique en France (si on excepte le Fury Festival), qui plus est dans une petite salle de même pas 2000 places, à 500 bornes à peine de la maison (oui je sais, tout est relatif)... Impossible de rater ça pour moi ! Même un mercredi d'une semaine de bourre terrible au boulot. Rien à carrer, ça fait plus d'un an que j'ai pas vu les Masters, et moi il me faut ma dose par an !
On prend donc l'autoroute tôt ce matin là, avec Papa Merlin et Jean, grand fan du groupe s'il en est ! Ca roule plus que bien, et à 12 heures tapantes, on sonne à la porte d'une baraque perdue au fond de l'Auvergne: chez Phénix ! Un accueil chaleureux sous un soleil impitoyable, le pastis coule à flots (ah ben on allait pas se ramener sans carburant traditionnel !), le riz nous plombe l'estomac (euh..non rien !), et l'après midi coule dans le calme, ce qui est quand même un peu traumatisant pour les citadins purs et durs que nous sommes. Mais ça fait du bien après l'agitation de ces dernières semaines.
Une fois DenisF venu et déjà reparti, et la nounou prête pour coucher les minots de notre hôte, on file sur Clermont pour déposer les affaires au Formule 1 local, avant de rejoindre les poilus à la salle.
Une salle que j'ai vraiment apprécié. Un mix entre l'Espace Julien à Marseille, mais en deux fois plus grand, et le Transbordeur à Lyon. Une petite fosse, chapeautée par des marches s'élevant jusqu'au fond. Dans la petite salle attenante se trouve le bar, que bien sur nous squattons avec les potes enfin réunis. Le tout pendant Mastodon, première partie dont on a que faire. Délirer ensemble autour d'un bon breuvage nous semble bien plus primordial.
Etant assis à la table centrale, on ne peut que nous apercevoir en entrant dans le bar... Et ok je m'y attendais, mais autant de remarques sur ma ressemblance avec Tom Araya, bassiste-chanteur de Slayer pour ceux qui ne seraient pas encore au jus, ça a de quoi m'etonner... Pourtant j'ai l'habitude, depuis les années que je tourne en concerts et en festivals... Quelque part ça doit être vrai, puisque dans tous les pays j'aurai eu l'occasion de signer des autographes et jouer le jeu... Mais bon, ce soir là, j'y ai eu droit plus d'une douzaine de fois, sans faire mon marseillais. Et évidemment, les Chacal, DHC et compagnie ne se sont pas privés de se marrer... Surtout quand un couple un peu bas du plafond sans doute, insiste, au point que le mec me demande de parler à sa copine en anglais car elle croit vraiment que je suis LE Tom.... Ma foi, ça coûtait rien, alors on a cherché partout un stylo pour lui signer son foutu autographe, j'ai écrit un texto de la part de Tom, j'ai eu droit à une main au cul, etc etc... Merci les potes de votre soutien, je me rappelle encore de certains qui se roulaient sous la table de rire. Mais bon, une fois encore il est prouvé qu'être musicos, ça "ouvre" des portes plus que facilement... J'imagine pas le nombre de groupies que Tom s'est envoyé si ça marche tout le temps comme ça. Et mdr en imaginant la pauvre fille qui voit débouler le vrai chanteur sur scène, heureusement que je l'ai pas revu ou elle m'aurait envoyé une bonne paire de claques! C'est son mec qui a du les recevoir au final !
Mais trêve de star-system, on sent que le groupe va arriver, alors on va se placer tranquillou dans la fosse, et là je me dis qu'il y a 3 façons de mater un concert:
- simplement regarder et tout enregistrer de ses mirettes ;
- se mettre un peu en retrait pour secouer ses poils tout son soûl ;
- se préparer à la guerre et se jeter dans les pogos dès les premiers accords.
On exclue de suite la première proposition, c'est pas demain la veille que ça m'arrivera à un live de Metal ! Par contre, entre les deux autres, mon coeur balance, surtout avec SLAYER, qui est un groupe à headbanging ET à pogos. Quand le groupe débarque et que le riff de "Disciple" retentit, mon subconscient choisit pour moi, et c'est parti pour 1h40 dans la fosse mouvante !
Oh, c'est sur que dans cette situation, je ne capte pas grand chose du live visuellement parlant, au final. Mais ce n'est pas le plus important pour moi. Tant que j'ai le son et que je suis à fond dans mon trip, c'est le meilleur signe d'un show réussi... Et, ce show est autre qu'une réussite ! Une FOLIE et un BONHEUR ! Le Bonheur de voir le groupe décontracté comme rarement j'ai pu voir. Jamais même. Araya tout sourire, laissant le public ovationner le groupe, remerciant, simplement content d'être devant nous. Et toujours cette présence, ce charisme... Même sans causer, il déchaîne la foule. D'un simple regard.
Le Bonheur de voir et entendre un Lombardo dé-chai-né ! Assumant son statut de batteur extra-terrestre. Et au groupe d'assumer son statut de Maître du Thrash en live ! Ok je suis pas trop objectif, mais qu'on vienne pas me dire qu'en live, le groupe a un équivalent ! Cette présence, ce charisme, ce rouleau compresseur... Inégalable. Ils imposent, point.
Le Bonheur d'entendre, après un début de show assez axé sur la période 90s (sous entendu: pas la meilleure...), une brochette de titres cultes, ou carrément sortis de l'au delà ! Sans y croire, car jamais eu depuis 98, je gueulais au groupe de jouer "Spirit in Black"... et ils l'ont faite ! Un monument pour moi ce titre ! Enfin eu en live ! Un joyeux bordel dans la fosse ! Pareil pour ce "Post Mortem" rarement interprété...Ultime ! Et ce "Show no Mercy" d'anthologie et inattendu ! Ainsi que ce "Blood red" sautillant ! On s'est gavé, c'etait best of time !
Rien qu'avec ça j'atteignais l'orgasme, alors si on compte tous les monuments qu'ils ont enquillé... C'est pour dire: 24 heures après, je suis toujours en trance ! Et si rares sont les groupes qui me font ressentir ça, encore plus rares sont ils à faire perdurer un live génial dans mon esprit bien des jours après. Ce show en fait partie. Slayer c'est du Bonheur en barre, encore plus quand cela se produit dans une petite salle, où on a l'occasion de les voir de près. Plus humains. Et pendant près d'une heure quarante ! Assez rare chez eux ! Ils nous ont comblé !
Et cette folie dans le public ! Une ambiance excellente, sans skins, sans branleurs cherchant uniquement la merde, sans violence gratuite. Une ambiance du tonnerre, autant dans les pogos bons esprits, que dans la salle entière, acclamant le combo à chaque intermède. La folie d'un "War ensemble" jouissif, annonçant le vrai début des "hostilités" ! La folie d'un "Dead Skin Mask" hurlé en choeur, ou on entendait à peine Araya par moment ! La folie d'un "Chemical Warfare" démultiplié à la batterie ! La folie de la fosse pendant "Angel of Death" ou "Mandatory Suicide"! La messe pendant l'intro de "South of Heaven"... Il parait que le son était moyen. Ils n'ont pas fait "Seasons in the Abyss". Araya ne pousse plus ses cris aigus (je peux le doubler sur "Post Mortem"). Mais de tout ça, je n'en ai eu cure, car j'étais vraiment à fond dedans, une intensité rare, un pur décrochage de nuque, un moment de pur Metal. En compagnie de Brothers of Metal qui plus est. Et j'insiste sur ce super public. Rajouter autre chose serait me répéter inutilement. Ils sont venus, ils ont vaincu et nous ont explosé. Comme d'habitude, finalement !
Il est des concerts où il faut être, pour en reparler comme des références bien des années plus tard... Celui là en fait irrémédiablement partie de mon point de vue. J'ai bien fait de lâcher mes clients ce jour là, tiens !
Rendez vous dans 10 jours aux Gods of Metal, pour atomiser Bologne et communier une nouvelle fois avec les Maîtres du Thrash ! Je ne m'en lasserai jamais, foi de Gandalf.

Setlist :
Darkness of christ
Disciple
war ensemble
at dawn they slep
stain of mind
threshold
mandatory suicide
fight till death
bloodline
god send death
spirit in black
blood red
dead skin mask
hallowed point
chemical warfare
hell awaits
postmortem
show no mercy
raining blood
south of heaven
angel of death


Ajouté :  Jeudi 09 Juin 2005
Live Reporteur :  Gandalf
Score :
Lien en relation:  Slayer website
Hits: 20657
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/12/2018 à 03:17:34 en : 0,1004 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar