METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CRADLE OF FILTH…
· SETH (FRA) - Al…
· STRATOVARIUS (f…
· BON JOVI (usa) …
· SUFFOCATION (us…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PSYKUP (FRA) - …
· MESHUGGAH (se) …
· FREAK KITCHEN (…
· PAGANFEST 2010 …
· SYLAK OPEN AIR …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 71 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

HELLLANDER (ch) - Base Bar à Lausanne (26/01/13)

Groupes Présents au concert : WHISPERING TALES (FRA), HELLLANDER (ch)
Date du Concert : samedi 26 janvier 2013
Lieu du Concert : Base Bar (Lausanne, Suisse)




Si HELLLANDER participe au réchauffement de la planète avec son Metal épique, WHISPERING TALES, disciples d’Epicure, éveille Hibernatus à la vie. A chacun son genre, à chacun son style pour chauffer la salle alors que dehors le thermomètre flirte avec les – 8° malgré la clémence des berges du lac Léman. Vers 21h, WHISPERING TALES prend possession de la scène. Steph, basse, le saltimbanque phocéen, avec son costume de montreur d’ours, entouré de ses gentes demoiselles, Lucie au chant, et Stephy aux claviers, arborant des robes corsets, assurent le visuel médiéval de leur univers musical.
Bruno est à la peine, on le croirait dans le box des accusés derrière une vitre blindée. On devine que ce paravent transparent ne doit pas faciliter les retours. On surprendra aussi Steph à maugréer après le retour de sa basse. Jérémie semble à l’aise, il assure dorénavant toutes les parties guitare depuis le départ de Rémi, il y a un an. Son jeu s’est affirmé, et il nous le témoigne avec des soli bien placés et maitrisés.
Le set se déroule en deux parties, en commençant par le premier album Echoes Of Perversion, et se terminant par l’EP Ad Abolendam-Ashes, Blood and Stars qui sera gracieusement offert aux spectateurs.
La tracklist devait, il en va de soi, nous offrir le titre fédérateur «Anesidora » suscitant la curiosité de ceux qui découvrent le combo, et comblant les connaisseurs. Les titres comme « The Fall », « Alone whith My Fear » s’égrainent au fil de ce premier volet que clôt « Last Dilemma ». Les trois chapitres de l’EP seront repris et dérouleront les crimes de l’Inquisition, un message pour la tolérance.
Les compositions de l’album sont épurées pour l’occasion mais conservent le côté lyrique par le jeu de la claviériste Stephy. La plus belle preuve en est l’intro de « Sidereus Nuncius » qui résonne comme dans la nef d’une cathédrale. Le plafond de la salle paraît bien bas ! Sur ce titre aussi, Jérémie tire le meilleur de sa six cordes. Les amateurs de chant féminin, voix soprano, auront trouvé ce soir en Lucie une interprète et en WHISPERING TALES un groupe, répondant à leurs aspirations musicales et au monde du Metal mélodique.
Pour avoir chroniqué le 1er album et l’EP, chroniques en ligne dans notre webzine Metal Impact, j’étais curieux de constater le résultat sur scène. Ce que je peux dire c’est qu’en situation live, la prestation donne aux compositions et interprétation un relief qui faisait défaut dans la production de l’album Echoes Of Perversion. Ce concert met un terme à une série de prestations promo en région Paca principalement. WHISPERING TALES va consacrer maintenant les mois à venir à travailler sur la production de leur prochain album. (Retrouver l’interview qui nous a été accordée à la fin du concert).




Vous aimez HAMMERFALL, DREAM EVIL, METALIUM, alors le quatuor qui se présente maintenant sur scène est pour vous : HELLLANDER, groupe Suisse formé en 2008, termine la promotion de leur album In The Battle sorti début 2012.
Dichotomie évidente sur les planches entre Van raiser, chant guitare, l’ange cupidon et l’ange noir déchu à la mèche rebelle, en la personne de Blake Strife, guitare. La gente féminine ne s’y trompe pas, présente sur le devant de la scène, les regards désignent l’élu. Je croiserai également Lucie de W.T. dans les parages, une connaisseuse.
L’album est repris en live, avec le titre « la Dame Blanche » qui fait à lui tout seul un véritable malheur avec son intro au riff efficace et parfaitement reconnaissable. Le Metal épique de HELLLANDER prend une touche Thrash avec le chant guttural de Van Raiser. « In The Battle » est loin de faire retomber le soufflé. « Feel The Power » est un terrain de jeu idéal pour les guitaristes du combo.
Vous voulez du Metal ? du Heavy Metal ? il suffit de demander. HELLLANDER interprète cet hymne présent dans leur album.
A noter en milieu de prestation, un intermède intimiste, avec le duo Blake Strife, à la guitare acoustique, et Van Raiser dans une interprétation habitée par le texte, le poids des mots. Accalmie qui annonce une nouvelle turbulence, une vague de fans va inonder la scène pour headbanger derrière Slayde Reyst, à la basse, l’homme sandwich de Jack Daniel’s.
Un numéro aussi entre les deux guitaristes qui consiste à croiser leurs mains en cornes de Belzebuth, sur les cordes de l’autre guitare. Une des positions du kama-sutra des guitaristes. Un bel effet à capter pour les photographes voyeurs.
Matt Starcase, batterie, dans le box des accusés comme Bruno de W.T. se débat comme un beau diable, assène les coups, comme incarcéré dans une camisole de force.
En fin de set, HELLLANDER annonce l’arrivée prochaine du deuxième album, et en guise de rappel interprète un titre jamais joué en public, une avant-première, histoire de faire patienter et de remercier les fans qui ont répondu présents avec beaucoup de ferveur.


Ajouté :  Samedi 16 Février 2013
Live Reporteur :  Le Patriarche
Score :
Lien en relation:  Hellander website
Hits: 7968
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/2/2017 à 10:31:29 en : 0,1546 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar