METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· COLLAPSE 7 (at)…
· SERIOUS BLACK (…
· GERBE OF LIFE (…
· KATAKLYSM (ca) …
· HEADLINE (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· HYPNO5E (FRA) -…
· ENTOMBED (se) -…
· SEPULTURA (br) …
· SCORPIONS (de) …
· MANOWAR (usa) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 114 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FRAKTUR (FRA) - Le Kobus à Marlenheim (11/12/09)


Groupes Présents au concert : NOCTURNAL (FRA), APOCRYPHE (FRA), FRAKTUR (FRA)
Date du Concert : vendredi 11 décembre 2009
Lieu du Concert : Le Kobus (Marlenheim, France)
Organisé par : Propuls’Art

Il parait que l’amour rend aveugle. J’ai pu vérifier par moi-même en cette soirée de décembre la véracité de cet adage populaire. Je ne parlerais peut-être pas d’amour, puisque c’est très mal approprié pour un concert de Black Metal mais plutôt de « liens » naissants avec les membres de l’association lorraine Propuls’Art. Je dois avouer que la noble cause que défend son président et ses membres m’a fait fermer les yeux sur l’affiche proposée. Je n’ai jamais été et ne serait probablement jamais un fan de Black Metal. Et il faisait bien longtemps aussi que je n’avais plus assisté à un concert d’envergure aussi ridicule, car rares sont les fidèles à avoir fait le déplacement au Kobus de Marlenheim pour assister à la noire prestation de NOCTURNAL, APOCRYPHE et FRAKTUR.

Mais quand il s’agit de filer un coup de main, rien ne m’arrête. C’est ainsi qu’embarqué avec un ami totalement néophyte en matière de Metal, confondant volontiers guitare et basse, Death et Black, nous arrivons à la taverne du Kobus près d’une heure trente avant le début officiel du concert. Seuls les groupes et quelques pèlerins sont présents, confortablement vautrés dans les fauteuils et canapés qu’offrent le caveau. Le président de l’association vient en personne nous accueillir et échanger durant une dizaine de minutes quelques impressions. Le concert débutera probablement en retard, la balance des sons n’étant pas équilibrée. Qu’importe, l’atmosphère conviviale qu’offre l’endroit rend les conversations passionnantes et le temps moins long. L’ouverture des portes se fait peu après 21h, soit plus d’une heure après l’horaire indiqué. Là encore, qu’importe puisque le public est venu en nombre conséquent. La salle n’a pas été dégagée de ses fauteuils et tables, n’offrant qu’un espace réduit (mais largement suffisent) pour les irréductibles chevelus venus se chatouiller la nuque. Nous nous installons alors à une table au fond de la salle et je constate avec joie que le Metal attire tout type de public puisqu’un groupe de quadra/quinquagénaires est installé juste sous notre nez.

NOCTURNAL entre alors en scène et je dois dire que leur Black Metal ne m’a donné aucune envie d’aller rejoindre la horde de hardos présente devant la « scène », préférant me délecter d’une bière rafraîchissante attablé loin des turbulences. Le son était somme toute correct mais j’ai été contrarié de voir que les zicos n’avaient pas joué le jeu jusqu’au bout, nonobstant corpse-painting et armure cloutée au profit d’un style absolument classique sans être efficace. Ils affichaient pourtant de bonnes dispositions sur leur MySpace… Autre remarque, les musiciens et surtout le chanteur ont été beaucoup trop statiques ! Une prestation en manque criant de mouvement et de dynamisme, pauvrement rehaussée au niveau musical par un Black Metal plutôt brutal mais pas génial. Alors oui, la scène n’est pas immense (elle est même plutôt petite) mais avec un peu de volonté, il y’avait moyen de faire bouger la foule et de la chauffer comme il se doit. Heureusement que le public y a mis du sien sans quoi le contrat n’aurait pas été rempli pour nos amis alsacien. A une prestation moyenne et lisse convient une note moyenne et lisse : 5/10.

La transition avec APOCRYPHE permet au public d’aller joyeusement s’intoxiquer à l’extérieur et libère pas mal de place. L’occasion rêvée pour prendre un peu de hauteur et venir s’installer tranquillement sur les premières marches de l’escalier conduisant à la sortie, qui offre une vue impeccable sur la scène. Je savais que contrairement à NOCTURNAL, les mulhousiens allaient effectuer un show complet comprenant tous les ingrédients dignes de l’art noir ! Je ne m’étais pas trompé. A grand coups de Black brutal et de corps maquillés, ce quartet vient investir la cave et foutre une grosse ambiance ! Il y’a une classe d’écart et une maturité certaine dans le jeu des musiciens qui connaissent le métier. C’est d’autant plus rare que ce combo possède deux excellents vocalistes Black en les personnes de Mammon et Butcher. Ce dernier qui vociférait sous mes yeux possède un talent technique remarquable à la lead guitare et une dextérité certaine. A l’instar de son collègue Doom, également à l’aise dans l’exercice des growls. APOCRYPHE offre un setlist complet et pimenté par une piste présente sur leur nouvel EP à paraître prochainement : « Au Nom De l’Art Noir ». La foule tente quelques pogos mais le lieu ne s’y prête guère. On appréciera au final une formation intègre et très professionnelle qui ne plaisante pas avec le genre et ses dogmes. 8/10.

Nouvel interlude pour préparer l’entrée en scène de FRAKTUR et c’est l’occasion de s’en griller une en compagnie des derniers membres de l’association venus à la hâte assister à la prestation de la « tête d’affiche ». Il est vrai que sur le papier, le line-up à de quoi faire saliver avec quatre ex-membres d’AURA NOIRE et un batteur officiant chez RECUEIL MORBIDE. Pourtant, le groupe franc-comtois évolue dans un registre un peu différent des précédents en alliant à son Black Metal un registre beaucoup plus Death voire Brutal Death. Un mélange qui sera à l’origine du son le plus puissant de la soirée sur la forme bien qu’assez brouillon sur le fond. Les musiciens sont visiblement très motivés mais à vouloir jouer très fort, ils en oublient l’efficacité. Par ailleurs, la prestation de Manu au micro à totalement éclipsée le reste du groupe. Ce garçon qui possède un charisme et un vrai talent au chant, capable de passer de grunts caverneux à des screams suraigus était peut-être trop occupé à vouloir mettre le feu pour remarquer que ses coéquipiers manquaient de place. On aura vu que lui et ses tentatives de pogos. Je ne sais pas trop si cette excitation exacerbée relève de la volonté de vouloir communier avec les fidèles et de dynamiter la salle ou plutôt de l’égocentrisme. En tout cas, nombreux sont ceux qui préféraient le houblon dehors que la sueur dedans. Leur set était également assez court (trop court ?) car il est néanmoins sûr qu’il y’avait un vrai niveau musical dans leurs compositions et qu’on aurait volontiers voulu prolonger un peu cette belle soirée. 7/10

C’en est fini ! Le peuple peut de nouveau se consacrer à une activité plus intellectuelle en quittant les lieux. Quelques toxicomanes (dont nous faisions honteusement partie) s’échangent des mondanités générales ou simulent des positions porno quand les plus braves regagnent leur véhicule. Une dizaine de minute de blabla plus tard, nous sommes escortés sur Strasbourg par le vice-président de l’association himself ! Définitivement, il était écrit que cette soirée serait idyllique. Je ne pouvais espérer mieux pour mon come-back dans les salles qu’un concert sans catastrophes majeures, bien organisé avec des groupes fort sympathiques et une ambiance familiale et chaleureuse. Je laisse les mots de la fin à mon acolyte néophyte qui résume à merveille le ressentiment général : « un concert qui a fait remonter le Metal dans mon estime ». Pour ceux chez qui ce n’était pas déjà fait…


Ajouté :  Mardi 22 Décembre 2009
Live Reporteur :  Stef.
Score :
Lien en relation:  Fraktur website
Hits: 16610
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/10/2017 à 14:35:13 en : 0,1393 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar