METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· INCRY (FRA) - K…
· PARADISE LOST (…
· THE MURDER OF M…
· H.E.A.T (se) - …
· ANNIHILATOR (ca…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· IRON MAIDEN (uk…
· VORMELA BLACK F…
· MANIGANCE (FRA)…
· ZAPRUDER (FRA) …
· SCORPIONS (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 100 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FESTIVAL TAMACORE 9 (FRA) - Tamanoire à Genneviliers (07/11/09)


Groupes Présents au festival : FUEL FOR RIOT, DAGOBA
Date du Concert : vendredi 7 novembre 2009
Lieu du Concert : Tamanoire (Genneviliers, France)

Avant de commencer à écrire le moindre mot, je dois avant toutes choses faire mon mea-culpa !
Vous n'aurez le droit ici qu'à une chronique partielle du dit festival, en effet j'avais trouvé mieux à faire le vendredi et n'ai donc pas assister aux prestations de DESTRUCTION INCORPORATED et de 7 WEEKS.
Ceci me permettra de me lâcher plus qu'allègrement plus bas dans cet article.

Peu d'entre vous peuvent se vanter de connaître la première formation à fouler les planches ce soir. En effet, FUEL FOR RIOT semble sortir de nul part, et pourtant aucune des têtes ne m'est inconnue ?
Tous issus de formations connues dans le milieu de l'Underground Français les membres ont visiblement décidé de mettre tous les atouts de leur côté. Sinon comment expliquer que leur premier gig se fasse en ouverture de DAGOBA ?
Et bien oui, tu as bien lu, il s'agit ici de leur première scène sous leur patronyme rassembleur de colère.
L'angoisse me prend, serais-je encore une fois tombé dans le piège marécageux de la médiocrité ?
Dès l'introduction visuelle et sonore du combo tous mes ressentiments volent en éclats, car les Messieurs sont venus avec leur équipe et c'est dans une ambiance annonçant l'Apocalypse que le groupe monte sur scène.
Vengeresse, haineuse et tendue comme un jet de 9mm, telle est la tension en cette prise de possession du plateau.
Un bémol tout de même à cette envolée lyrique, nous n'aurons pas le droit à de la grosse caisse en façade. Pourtant après vérification auprès du batteur ce dernier envoie du bois et ses jambes sont aussi précises qu'une marche russe un jour de commémoration militaire avec, en plus, une vitesse d'exécution simplement hallucinante.
Lors de l'interprétation des morceaux Thrash-Core tous les éléments font masse et c'est avec un plaisir non dissimulé que je commence lentement à adhérer au truc. Je reste sans voix devant la prestation de PAK (guitare/chœurs), cet homme est tout simplement une bête de scène sans compromis. Tout y est, le jeu, le regard, la voix, la présence et la prestance, et pour que ce dernier ne se sente pas pousser des ailes je dirais qu'un son un peu plus gras lui scierait mieux.
Je dois quand même dire qu'un truc va gâcher partiellement notre plaisir, car si je tenais le con qui à mis la boite à fumigène à fond pendant toute la durée du set j'aurais deux mots à lui dire.
Chaque morceaux est un délice de violence et de brutalité revendicative, c'est un peu plus délicat entre deux et je sens comme une baisse d'intensité dans les interstices musicaux.
Mais ce n'est pas moins de 60' de bonheur qui nous sont offertes, un choix de l'organisateur plus que judicieux qui laisse la place à cette jeune formation francilienne.
En résumé la musique est d'excellente facture et le trois titres est à se procurer d'urgence, la prestation est pour une première fois bien au dessus de certains combos présents dans le paysage depuis plus d'une décennie et c'est un avenir prometteur qui semble s'ouvrir devant eux.
A nous de savoir les accompagner !

Chacun d'entre vous qui a un tant soit peu l'habitude de me lire sait pertinemment que DAGOBA n'est pas ma tasse de thé. Et pourtant me voici devant eux non pas pour élaborer un plan diabolique de destruction massive, mais bien pour me forger une opinion personnelle. Je ne peux rester de marbre devant toutes les critiques dithyrambiques de leur performance au Hell Fest. J'ai toujours dit, et je me l'applique, que nos gouts personnels ne devaient pas occulter notre capacité d'analyse. Et puis je suis tout de même en présence d'un des meilleurs représentants de la scène hexagonale.
C'est donc avec une impatience non dissimulée que j'attends la montée sur scène du quatuor.
Je ne suis en aucun cas déçu, bien au contraire, c'est tout de même une autre division que celle dans laquelle évolue les musiciens. Ça sent les résidences studieuses à plein nez et que j'aime cette odeur de professionnalisme tant décriée dans notre beau pays.
Pourtant n'est ce pas un spectacle que tu viens voir ?
N'as tu point envie d'être transporté dans les stratosphères du plaisir musical ?
N'as tu pas envie de te laisser envahir par une cohésion visuelle sans faille ?
Si tel n'est pas le cas tu peux continuer à aller te rincer le gosier tous les samedi soirs en dégueulant sur tel ou tel combo sans jamais rien connaître d'eux que le peu de téléchargement que tu t'es octroyé.
Sinon rendez-vous doit être pris avec DAGOBA !
Je vote pour !
Pour que tous leurs efforts soient enfin récompensés, pour que leurs investissements autant personnels que pécuniers soient rentabilisés au centuple.
Je donne une note spéciale au monstre de la formation : FRANKY !!!
Show-Man parfait, il décuple encore la force de frappe scénique, et ceci que ce soit physiquement derrière sa batterie ou … ailleurs durant le Live. Comprendront ce qui étaient là.
Car tout ce que je viens de dire doit être nuancé par le fait que c'est bien le travail de DAGOBA qui leur permet de tenir la scène ce soir. C'est un minimum syndical de haute volée qu'ils nous offrent, mais un minimum tout de même.
Et je me dois de les défendre et me transformer en avocat de la bête immonde !
Car ma colère ne doit avoir d'égal que leur frustration.
Eux qui ont joué devant des milliers de spectateurs cette année se retrouvent devant un parterre composé d'une petite centaine de personnes, alors même qu'il s'agit là du seul gig parisien défendant leur dernier rejeton Face The Colossus.
Mais tu étais où ce soir là ?
Retombons nous encore dans les travers nationaux qui ont été les notre il y a quelques années où seules les formations étrangères ont le droit de citer ?
Est-ce que la soirée était trop onéreuse en comparaison du litre de pisse que tu t'envoies à 8€ le godé dans le bar Metal le plus branché de Paris ?
Est-ce que la seule chose que tu saches faire c'est cracher ta bile sur tous les forums de la toile sans jamais rien donner pour tous ces artistes qui pourtant eux te donnent tant ?
Qu'il est simple de toujours trouver une raison de ne rien faire !
Qu'il est confortable de toujours penser que c'est la faute des autres !
Mais regarde toi et dis toi que les salles sont vides, que la Loco ferme, que les ventes sont en chutes libre, que les labels changent de main et qu'il n'est point besoin d'être un génie pour comprendre que TU es en train de tuer ta musique préférée !
Les groupes et tous ceux qui les entourent crèvent de ne pas bénéficier des euros que tu préfères mettre dans du liquide frelaté et tiédasse, ou mieux encore dans ton abonnement internet.
Alors non je n'aime toujours pas la musique de DAGOBA, mais ce qu'ils m'ont offert ce soir n'a pas de prix.
Du rêve !
Et dans cette société individualiste je les remercie pour ce moment de bonheur et m'engage à acheter le prochain album et à aller à leur prochain concert.
Parce que le soutien et l'amour du Metal c'est ça !
Pour le reste si tu te sens visé tu peux aller vomir sur notre forum je t'attends de pieds fermes.
Et vive DAGOBA !

Setlist DAGOBA :


Ajouté :  Lundi 30 Novembre 2009
Live Reporteur :  Oncle Machin
Score :
Lien en relation:  Dagoba website
Hits: 17739
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/1/2019 à 10:13:47 en : 0,0942 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar