METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· FORSAKEN WORLD …
· HEADLINE (FRA) …
· BEHEMOTH (pl) -…
· TRIOSPHERE (no)…
· DETONATION (nl)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ENSIFERUM (fi) …
· ANATHEMA (uk) -…
· GAMMA RAY (de) …
· SCORPIONS (de) …
· THRASHFEST CLAS…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 33 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

SIX FEET UNDER (usa) - La Loco à Paris (04/12/07)

Groupes Présents au concert : GENITAL GRINDER (France), BELPHEGOR (Autriche), FINNTROLL (Finlande), NILE (U.S.A.), SIX FEET UNDER (U.S.A.)
Date du Concert : mardi 04 décembre 2007
Lieu du Concert : La locomotive (Paris, France)

C'est une bien étrange affiche que voilà! En ce beau 4 décembre 2007, se déroule à la Loco un rassemblement hétéroclite de métalleux. Pour faire un rapide tour d'ensemble, nous avons GENITAL GRINDER et son Death/Grind, BELPHEGOR qui officie dans le Black Brutal façon MARDUK. Les têtes d'affiches arrivent ensuite avec FINNTROLL et son Metal des chaumières du Nord, entre Folklore et Heavy/Death typique des régions scandinaves, NILE pointure de la scène Death aux influences égyptiennes. Enfin, clou de la soirée, les monstres de SIX FEET UNDER représentant la scène Death de Floride. Euh, quelle cohérence dans cette programmation? Oui du Metal certes... En même temps je doute que les auditeurs connaissent ou apprécient la totalité des 5 formations présentes ce soir! Personnellement j'étais venu avant tout pour BELPHEGOR et NILE, voyons comment s'est déroulée cette nuit.
La Loco nous a habitué à des concerts finissant à des heures outrancières. Évidemment lorsqu'on débute la soirée à 20h pour faire passer cinq groupes il ne faut pas s'étonner! C'est un peu en retard (mea culpa, je n'ai aucune excuse) que je me suis présenté, accueilli par la tuerie de GENITAL GRINDER. Les 4 compères savent y faire, on note déjà une bonne ambiance dans la salle! Le show est relativement clair et précis, accompagné de quelques allocutions de (chanteur), qui prend en pitié le public francilien et les grèves qu'il a subi il y a peu. Il y dédira un titre d'ailleurs (growlé, donc malheureusement incompréhensible pour une transcription fidèle dans ces lignes). Les français sont clairement ravis d'être là ce soir, pour le dernier concert à Paris avant un certain temps dixit le hurleur. Il s'octroiera même 2 morceaux supplémentaires tandis que l'ingé son tente vainement de lui faire comprendre que son temps de concert est passé, qu'il faut laisser la place aux autres et qu'il va lui couper la tête s'il continue.
BELPHEGOR ne tarde pas à se mettre en place et démarre dans un déluge de notes, de blasts et hurlements. La batterie est sacrément surmixée, les deux guitares dégoulinent de saturation, bref, on ne comprend absolument rien. C'est un réel exploit de reconnaître les titres, d'autant que Helmuth (chanteur) ne les annonce pas forcément. Mais les blast furieux font headbanger, et les amateurs du genre pogotent sans se poser plus de questions. Malgré la déception d'un show incompréhensible pour nos oreilles, les images parlent d'elle-même : la rage satanique est au rendez-vous!
Vient ensuite FINNTROLL, certainement le gagnant de la soirée! D'entrée, les fans s'amassent devant la scène, sautent, scandent les refrains et reprennent les mélodies de guitare. Les musiciens sont aux anges, devant un public déjà conquis d'avance. Pour ne pas changer, le son est très moyen, le clavier très au fond du plan sonore et le mixage de la batterie réellement étrange. Mais que diable, amusons-nous, ripaillons et dansons! C'est dans la joie que se termine ce trop court set de 40 minutes...
Là démarrent les choses sérieuses. On installe une batterie gigantesque, on sort les guitares à double-manche, pour résumer on prépare le massacre. NILE prend son temps, passant par un ultime check-up des balances avant de s'élancer. Sans fédérer autant d'enthousiasme que FINNTROLL, le groupe parvient à démolir l'assemblée, le soleil d'Egypte brûle toutes les âmes sur son passage. Une quantité de fans sont là, se déchaînant violemment dans la fosse, slammant autant que le responsable sécurité du groupe le permet. Karl Sanders recommandera même de rester raisonnable, de headbanger dans la fosse mais de ne pas se jeter depuis la scène, quelqu'un pourrait se blesser. « Oh t'es pas fun là » s'exclame un chevelu à côté de moi... Georges Kollias derrière sa batterie montre toute sa vélocité et annihile totalement sa batterie, à coup de double pédale monstrueuse, breaks tortueux et rythmiques alambiquées, le tout à vitesse supersonique évidemment. Les gratteux et le bassiste suivent sans problème, déroulant un pot pourri de titres tirés d'Ithyphallic, Annihilation Of The Wicked et Black Seeds Of Vengeance principalement. Il est 23h45 quand NILE se retire, laissant morts et blessés derrière son raz-de-marée.
SIX FEET UNDER fait les choses en grand. Fermeture du rideau pour sa préparation, le groupe souhaite garder le mystère au sujet de son installation... Mais je ne pourrais jamais vous en dire plus. Autant je veux bien faire des concerts en semaine, il serait de bon aloi de les faire terminer à une heure raisonnable ! Minuit plus les transports, c’est la limite que je m’étais fixée, c’est donc avec regrets que j’ai quitté la Loco sans pouvoir regarder SFU en concert… Je ne sais pas qui détermine les heures de programmation des concerts, mais le ou les responsables sont mauvais. Entre le show de MACHINE HEAD ou ARCH ENEMY était entré en scène avant 20h et là finir vers une heure du matin en semaine, il y a un juste milieu !!!
Au final, ce concert était une déception, entre l’organisation en retard, le son moins que correct et une programmation trop disparate. De très bons groupes étaient rassemblés ce soir, mais ils auraient mérité de partager l’affiche en deux, du genre BELPHEGOR/NILE un soir, FINNTROLL/SFU le suivant. Le son aurait peut-être été plus simple à gérer, et la soirée aurait été certainement meilleure !


Ajouté :  Samedi 29 Décembre 2007
Live Reporteur :  Metalrom
Score :
Hits: 24877
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/3/2017 à 13:17:54 en : 0,1306 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar