METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SILVERLANE (de)…
· STICKY BOYS (FR…
· STEVEN WILSON (…
· KLONE (FRA) - G…
· LOTSAGABE (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· W.O.A WACKEN OP…
· HAMMERFALL (de)…
· WALL SOUND FEST…
· EUROPE (se) - L…
· THE UNHOLY ALLI…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 120 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

PERSISTENCE TOUR 2007 - La Cigale à Paris (30/11/07)


Autres Groupes Présents au concert :
Date du Concert : mai 2005
Lieu du Concert : salle (ville, pays)
Photos du concert sur Ludopix.com :

Il est rare qu’une salle aussi prestigieuse et aussi bien agencée que la Cigale ouvre ses portes pour accueillir un festival de Hardcore de plus de 5 heures et accueillir autant de groupes reconnus pour un festival de ce genre commençant tout de même à 17h00 pour se finir vers 22h40. pour se genre d’évènement, on est plutôt habitué à l’Elysée Montmartre ou bien au bon vieux club Dunois dans le 13ème, un des haut lieu des bons vieux concerts de Hardcore suintant bien la sueur et la bière ! Au début, vu les horaires de la programmation, nous avons comme une drôle d’impression, celle de se rendre à une «boom» qui commence en fin d’après midi pour voir les copains et pour boire un petit coup de jus de pomme ! Pour tout bon fan de Hardcore US qui se respecte, le Persistence Tour 2007 à Paris ne pouvait s’éviter. Metal-Impact se devait de faire acte de présence pour assister à un show haut en couleur et en démonstration de styles. Demonstrating My Style comme dirait un certain Freddy Cricien de MADBALL… Une affiche ô combien aguichante est là pour attirer un maximum de spectateurs : de SWORN ENEMY à IGNITE en passant par les vétérans AGNOSTIC FRONT pour finir avec la tête d’affiche, les hommes du Connecticut HATEBREED. Normalement ce sont les américains de DEATH BEFORE DISHONOUR qui devait ouvrir le bal mais une annulation de dernière minute comme il y en a souvent annule leur passage. Ce sera RINGWORM qui ouvrira les hostilités dans cette superbe salle de la Cigale se prêtant magnifiquement à ce genre de représentation scénique. Un début de show aux alentours de 17h30 avec un public clairement clairsemé dans les diverses appendices et couloirs de notre amphitryon d’un soir. Un premier étage se remplissant très doucement alors que sur la droite de la scène un stand où se trouvent les produits dérivés des différents groupes du soir est squatté par les spectateurs avec un bon gobelet de bière à la main. Les mezzanines, lieu où je me trouve pour avoir un meilleur visu du concert, de la scène et de la fosse, pour affiner mon analyse sociologique est le lieu idéal pour suivre le concert. Allez, c’est parti !
RINGWORM évolue sur scène et assène son Deathcore de façon mécanique mais avec un son manquant cruellement de pêche. Une balance faite à la vite et voilà le résultat : RINGWORM fait office de cobaye pour les groupes qui suivent. Les spectateurs se trouvant dans la fosse sont plus occupés à s’amuser comme de grands enfants avec le ballon gonflable VANS, l’un des sponsors du PERSISTENCE TOUR ! A ce titre, le show de RINGWORM est expéditif : pas plus de vingt minutes de présence sur scène. Ils étaient juste là pour chauffer la salle. Opération somme toute plutôt mi figue mi raisin en raison d’une durée trop courte. (6/10)
Bon, passons aux choses sérieuses maintenant avec l’entrée sur scène de SWORN ENEMY après les habituels usages de transitions entre les diverses formations, changements de matériels, balances, etc.
SWORN ENEMY, avec le succès de son deuxième opus change la donne et attire l’attention du public. Il faut dire que son Brutalcore fait des ravages et est à même de fédérer les amateurs de Hardcore et ceux de Metal. Un concert presque axé sur leur opus The Beginning of The End plus quelques morceaux de leur opus sorti moins de deux semaines avant Maniacal (lire la chronique sur Metal-Impact). Un show superbe, bien agencé, avec une prestation scénique des New-Yorkais. Percutantes, leurs compositions ont incroyablement chauffées le public présent ! Une excellente entrée en matière, le PERSISTENCE TOUR vient enfin de commencer. Les dés sont jetés. (8/10)
Comme beaucoup d’autres personnes à mon avis, nous avons assisté à une sorte de vide spatio-temporel avec l’entrée en scène de EVERGREEN TERRACE ! Une énigme ! On se demande encore qu’est ce que ce groupe venait faire sur cette affiche ? Une horreur ! Si les spectateurs voulaient faire une pause pour se rendre aux toilettes, se griller une bonne petite tige, le moment était propice. Que dire de la prestation de ces minets de Post Hardcore faussement méchant ? Et bien pas grand-chose, une retombée de l’ambiance dans le mosh pit et dans les « tribunes » indéniable malgré la bonne volonté du quintet. Un supplice musical surtout lorsque l’on avait entendu le groupe précédent et que l’on avait à l’esprit les bons plats de résistance qui allaient venir ! Une invitation ratée et malvenue, ce groupe trop gentillet faisait office d’ovni sur cette affiche… (3/10)
Heureusement IGNITE allait quelque peu rehausser le niveau avec leur Hardcore californien bon enfant et aux messages toujours emprunts de positivisme et de bonne humeur. Si la puissance de frappe n’est pas leur point fort, après le désastre musical offert par EVERGREEN TERRACE, la présence de IGNITE ne peut que mettre le feu ! Ah, ah, jeu de mot !! Une prestation honorable, vivante et énergique proposée par ces cadors du Hardcore made in Californie. (7/10)
Bon fini les catégories bâtardes, passons aux choses sérieuses avec AGNOSTIC FRONT. Si vous avez payé votre place 30 ou 35 €, la seule présence de ce groupe en valait largement le coup ! Les vétérans du Hardcore New-yorkais ont défoncé l’auditoire. Un mosh pit désinhibé, complètement fou et joyeux d’entendre les titres cultes de AF ! Avec un Vinnie Stigma (guitares) au sommet de son art du cabotinage, celui-ci nous aura tout fait : pas de danse de crooners, poses provocantes, un nounours voulant attirer l’attention sur lui et y parvenant tant il est charismatique. Rien que pour le voir thrasher comme un fou et se faire le signe de croix en même temps, on croirait voir Tuco dans Le Bon, La Brute et Le Truand !! Inoubliable. Une prestation qui restera dans les annales.
Malgré un couac au début de leur concert avec le micro qui déconnait Roger Miret rectifie le tir et assure des lignes vocales tranchantes, passionnées, où le Hardcore suinte par tous les pores de la peau. On voit la différence de niveau entre les groupes ce soir. Ultra présent sur scène, occupant l’espace, dégoulinant d’énergie, AF montre aux jeunots ce qu’est le Hardcore façon AF. Pas de chichi, juste de l’uppercut dans la tronche ! ( 9/10)
Et enfin le clou de la soirée avec la montée sur scène de HATEBREED sur le morceau archi connu du film ROCKY ! Le set promet d’être d’enfer. La fosse est remplie à ras bord, le son est énorme, massif, les basses sont lâchées comme des fauves sur le public remplissant la Cigale. La fosse, les côtés, les mezzanines sont remplies, tout le monde est complètement fou à l’idée de voir HATEBREED. Et quelle claque Jamey Jasta et ses acolytes nous mettent ! C’est le feu pendant plus d’une heure, Jasta et sa bande passant en revue leurs trois derniers opus ! Une setlist du tonnerre, où la tension est à son paroxysme sur chaque titre, Jasta, ultra charismatique, fougueux, et offre un moment splendide, avec un jeu de scène digne d’un grand groupe. (9/10)
Au final, une soirée plus que sympathique où on relèvera les prestations convaincantes de SWORN ENEMY et IGNITE et les tueries en règle que nous offrirent les parrains du Hardcore AGNOSTIC FRONT et leurs disciples HATEBREED.


Ajouté :  Samedi 15 Décembre 2007
Live Reporteur :  Loki
Score :
Hits: 27944
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Live Reports ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/5/2018 à 05:33:23 en : 0,1705 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar