METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BIOHAZARD (usa)…
· YEARNING (fi) -…
· IMPALED NAZAREN…
· RESURRECTURIS (…
· SIRE CEDRIC (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE ARRS (FRA) …
· MONSTER TRUCK (…
· RHAPSODY OF FIR…
· VALLEY OF THE S…
· BRAINSTORM (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 147 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

WE ARE THE OCEAN (uk) - Liam Cromby (Mai-2015)


WE ARE THE OCEAN est un combo anglais qui a débuté en pratiquant un post-hardcore des plus virulents pour évoluer récemment vers un Rock alternatif nettement plus facile d'accès grâce à des mélodies imparables qui leur sied à merveille. Ce changement d'orientation musicale s'est concrétisé par "Maybe Today, Maybe Tomorrow" leur troisième méfait qui leur a ouvert les portes du succès et permis de tourner aux côtés de formations établies comme MUSE. En cinq ans, nos british ont su s'imposer sur la scène mondiale et signer avec BMG une major qui leur a permis de se faire un nom sur la scène internationale. Un petit d'exploit de plus en plus rare de nos jours qu'il faut saluer à sa juste valeur. Un parcours rapide et sans bavure qui fait rêver. C'est à l'occasion de la sortie de leur nouvel album (Ark) que votre serviteur a pu s'entretenir avec Liam Cromby, le chanteur et guitariste de la formation. Entretien avec un anglais pure souche résolument réaliste qui ne fait pas dans le triomphalisme mais est très fier de sa réussite et prêt à aller encore plus haut ! Histoire d'une bande de copains qui se retrouve en haut de l'affiche et qui réalise ses rêves de gosses ! Magnéto Liam, c'est à toi !

Line-up
: Liam Cromby (chant et guitare), Alfie Scully (guitare), Jack Spence (basse), Tom Whittaker (batterie)

Discographie : Cutting Our Teeth (2010), Go Now And Live (2011), Maybe Today, Maybe Tomorrow (2012), Ark (2015) Scudname (Album - 2017)

Traduction : Laurent Machabanski



Metal-Impact. Bonjour, vous venez de présenter le nouvel album lors de deux concerts en Angleterre. Comment était-ce ?
Liam Cromby. C'était fantastique, tout était vraiment très bien. Nous avons joué dans un magasin de disques en Angleterre, le Hmv à Harlow. C'était une chance pour nous car c'était à vingt minutes du collège ou nous avons donné notre tout premier show. C'était excellent de revenir dans cette ville et de jouer les nouveaux titres en acoustiques devant nos fans.

MI. Tu avais beaucoup d'amis présent dans la salle ?
Liam. Pas énormément car la plupart travaillaient. Mais il y avait beaucoup de fans qui étaient venu pour nous dire bonjour, et parler avec nous. Je trouve tout cela très bien.

MI. Le 25 mars vous avez donné un concert sur le Batofar, ce n'était votre premier show à Paris ?
Liam. Non, c'était notre troisième concert je pense. On a déjà joué sur le Batofar il y a cinq ans, on a aimé. On a hâte d'y revenir et de revoir le public français. On se demande toujours s'il a changé et quel sera sa réaction cette fois-ci.

MI. Comment as-tu trouvé le public Français ?
Liam. Je pense qu'ils sont bons, j'apprécie ce sont des gens très sympas. C'est un public pacifique qui vient au concert pour apprécier et écouter la musique. C'est très bien.

MI. Vous avez tournez après la sortie de Maybe Today, Maybe Tomorrow en première partie de MUSE, quel souvenir en gardes-tu ?
Liam. C'était incroyable. C'était il y a deux ans, on a pu tourner à travers toute l'Europe : le Portugal, la Suisse, l'Italie. Le dernier show a eu lieu à Rome dans un stade de 60 000 personnes. Pour nous c'était fantastique, le groupe n'existait que depuis cinq ans ce qui est très peu. Chaque fois que nous commençons à écrire un nouvel album nous délivrons un nouveau morceau d'art, nous voulons que ce soit une nouvelle photo à chaque fois.

MI. Il y a trois ans Dan Brown votre chanteur est parti quels étaient ses motivations ?
Liam. Oui absolument on a dû se séparer à un moment il est devenu manager. Je pense que c'est quelque chose de naturel en fait. Nous voulions évoluer vers un certain sens et lui vers un autre.

MI. Est-ce que cela a été difficile après son départ
Liam. Non, on a été très chanceux. Après avoir terminé l'album nous sommes partis en tournée aux Etats-Unis pendant cinq semaines. On y a pris beaucoup de plaisir, on a joué dans des salles pleines et on était heureux de se retrouver ensemble en tournée. Cela a été fantastique. On a joué aux côtés de bons groupes, on a rencontré de nouvelles personnes très sympa et même des membres de HARA KRISHNA qui sont de très belles personnes.

MI. Comment as-tu trouvé les Etats-Unis ?
Liam. C'était incroyable, il y a une telle mixité de gens en fonction des lieux. Il y a beaucoup de gens de couleurs différentes entre l'Est et l'Ouest.

MI. Qu'est-ce qui t'as surprit le plus ?
Liam. C'est la ville de Los Angeles qui a été ma plus grosse surprise. J'avais entendu beaucoup d'histoires à propos de cette ville un peu folle et je ne savais pas à quoi m'attendre. J'y ai vécu quelques expériences que je ne peux pas raconter.

MI. As-tu rencontré beaucoup de musiciens à LA ?
Liam. Oui, on a pu donner un concert à Hollywood Tower. On a joué sur le toit de l'immeuble en compagnie de DEAD SARA un groupe américain fantastique.

MI. Dans quel état d'esprit étiez-vous pour la composition de Ark ?
Liam. Pour Ark nous étions dans un très bon état d'esprit, on voulait une écriture naturelle sans se mettre de pression et tout contrôler. Pour Maybe Today, Maybe Tomorrow on a passé beaucoup de temps à tout contrôler pour être sûr d'être totalement satisfait par le résultat. Pour celui-ci on a passé deux mois en studio pour l'enregistrement avec Peter Miles qui a déjà travaillé avec nous sur le précédent. On a fait des démos et on a très bien collaboré ensemble, il nous a permis de nous exprimer à travers la musique et l'enregistrement des titres. Il n'y a pas beaucoup d'arrangement, c'est très brut. On a peut-être fait quelques erreurs qui sait mais on a voulu laisser aller les choses sans tout contrôler. Avec notre musique nous voulons être créatifs et expérimenté le plus possible. C'est très important pour nous. Pour cela il faut se laisser aller et s'exprimer sans contraintes.

MI. Ark est très varié et couvre différent style de musique !
Liam. Oui, je pense que l'on voulait toucher différents styles de musique, c'est ce que nous voulons en nous exprimant en tant qu'artiste. Si une idée arrive et qu'on la trouve bonne, que tout le monde l'apprécie alors il faut l'exploiter en fonction du feeling qui s'en dégage. On voit ce qui en ressort, c'est le rôle d'un artiste.

MI. Vous avez expérimenté beaucoup de nouvelles choses ?
Liam. Oui, le tout est nouveau et cela vient de la façon dont nous l'avons réalisé. Nous avons travaillé tous ensemble pour écrire ces morceaux, pour composer nous étions tous réunis dans la même pièce. On a donné naissance à beaucoup de chanson en studio. C'est un album qui vient du coeur et qui est très émotionnel. Cela dépend aussi des personnes qui écoutent et de leur volonté.

MI. Le titre Ark a-t-il une signification précise pour vous ?
Liam. Le morceau ARK est la première chanson que nous avons écrite et terminée. Ark n'a rien à voir avec l'arche de Moise mais c'est une collection de morceaux, un vaisseau de chanson, de sentiments et de sens. Tout ce que tu peux ressentir dans tout un album.

MI. La pochette est superbe et un peu effrayante, bizarre est-ce qu'elle a un sens particulier à tes yeux ?
Liam. Non, il n'y a pas de signification particulière. Nous avons rencontré un artiste à Los Angeles. Il a fait beaucoup de pochettes d'albums et de peintures que nous avions déjà aimées. Nous voulions qu'il fasse quelque chose pour nous sans lui dire ce que nous attendions. Nous lui avons envoyés des morceaux de l'opus, en lui demandant qu'elle est sa vision artistique des chansons. Il est revenu avec des idées de pochettes. Nous avons eu des échanges sur les idées que nous partagions. Et une a fonctionné. Je crois que j'aime beaucoup car tu peux regarder la pochette comme quelque chose ou une image saisissante. Si tu regardes attentivement c'est comme si quelque chose allait se passer. C'est une image. On dirait une photo. C'est très symétrique, c'est comme un symbole.

MI. "Do It Together" est le second single. Pourquoi ce choix précisément ?
Liam. Le second single a été choisi à cause du gros son de guitare. La première c'était une bonne chanson !

MI. Aimes-tu participer à des vidéos clips comme "Do It Together "?
Liam. Nous sommes en train de jouer et tout d'un coup il y a ce hibou en train de voler qui déploie ses ailes. C'est chouette...

MI. Quels sont les thèmes que tu aimes aborder dans tes chansons ?
Liam. Sur cet album, c'est la liberté d'expression. Fais ce que tu veux, habilles toi comme tu veux et fais ce qu'il te plait. Marche, parle, exprime toi tous les jours de la vie. C'est la substance de cet opus comme la chanson "Do it Together". C'est comme ça que nous agissons. De nos jours, certaines personnes ont le sentiment qu'elles ne peuvent plus s'exprimer, car on te demande toujours de faire quelque chose ou te dire ce que tu dois faire comme ceci ou comme cela.

MI. Quand tu écris des titres comme celui-ci te sens tu libre ?
Liam. Totalement libre. Oui, nous sommes toujours bornés à ce que nous voulons et souhaitons faire. Nous sommes très chanceux de ce point de vue vis-à-vis de notre situation. Cette galette est la concrétisation de notre expression en tant qu'artiste.

MI. Vous avez comme habitude de jouer en acoustiques de nombreux morceaux. Apprécies-tu ce genre d'exercice ?
Liam. J'aime jouer en acoustique. Il y a plein de chansons qui ont d'abord été écrites pour l'acoustique. C'est fascinant de jouer en acoustique car il y a une émotion plus vive.

MI. Est-ce difficile de réarranger un morceau ?
Liam. Parfois c'est nécessaire et cela te procure beaucoup d'amusement quand tu le fais et que tu le réalises.

MI. Crois-tu que c'est le même public qui vient te voir en concert acoustique ?
Liam. Oui, je le crois. Les gens viennent te voir pour ta musique. En ce qui concerne une prestation acoustique, le show peut être complètement différent des concerts que nous donnons habituellement.

MI. Quelle est la philosophie de WE ARE THE OCEAN ?
Liam. La philosophie de ce groupe comme je l'ai dit pour l'album est de pouvoir s'exprimer librement. Ne sois jamais attaché à quelque chose ou à quoi que ce soit. Aime ce que tu possèdes et ce que tu as. Essaie d'être positif car c'est la philosophie de la vie. Nous sommes reconnaissants d'en être arrivés là où nous en sommes aujourd'hui.

MI. Il y a beaucoup d'harmonie sur Ark et la voix me fait penser parfois aux BEATLES...
Liam. J'adore les BEATLES. Ils viennent de Liverpool comme beaucoup de ma famille. J'ai grandi avec les BEATLES et aussi sur ce vieux continent. C'est incroyable que tu es pensé aux BEATLES car personne ne nous l'a évoqué ! [Rires] ... C'est toujours ce qui se passe avec la musique. Tout le monde a des sentiments et des émotions différentes en écoutant les morceaux. Que tu nous compares aux BEATLES, c'est génial !

MI. Tu es devenu le nouveau chanteur et le leader de Ark ?
Liam. C'est super car j'adore chanter ou chanter ensemble. J'aime chanter pour les gens. Avant je n'étais pas le leader. Quand j'ai eu la possibilité de le faire nous nous sommes dit qu'il fallait le faire. En public, on prend l'habitude de jouer. Il n'y a pas de retour arrière possible car nous avons fait des tournées vocales, mixer tous les jours. Nous étions tous ensembles.

MI. Qu'est-ce qu'un bon show pour toi ?
Liam. Un bon show c'est quand tout le monde se retrouve et se montre. Tout le monde vient te voir à l'intérieur, tout le monde prend du bon temps le public et nous. Nous aimons aussi l'inverse. Le bon show est quand tu peux aller n' importe où et faire ce que tu veux en jouant avec tes tripes et ton coeur. C'est cela le bon show et c'est souvent le meilleur.

MI. As-tu été surpris par le succès qu'a rencontré Maybe Today, Maybe Tomorrow ?
Liam. Définitivement surpris. Je me sens bien. Tu ne t'attends jamais à ce genre de situation quand tu es dans un groupe qui sort de l'ombre. Huit ans auparavant je jouais dans un garage. Je ne m'attendais pas à être interviewé à Paris et te rencontrer ou jouer les spectacles que nous avons faits dans les endroits où nous avons été. Tout ça représente une surprise agréable. Le fait que le dernier opus fonctionne bien est incroyable.

MI. Est-ce un rêve que tu réalises ?
Liam. Oui c'en est un. Jouer avec le groupe depuis tant d'années, expérimentant toutes ces choses dans la musique. Encore une fois je suis mille fois reconnaissant.

MI. Comment te sens-tu maintenant que l'album est dans les bacs ?
Liam. Ouf ! [Rires] ... Stupéfié et soulagé qu'il sorte enfin pour que les gens puissent l'écouter. C'est magnifique.

MI. Pour conclure que souhaites-tu rajouter à propos de Ark ?
Liam. Merci à ceux qui l'ont déjà acheté et les prochains. Cet opus s'attache au fait de pouvoir s'exprimer, de ne pas avoir peur de le faire et aussi te laisser vivre. Si tu écoutes l'album tu auras le même sentiment. En espérant revenir à paris pour la fin de l'année.


Ajouté :  Vendredi 16 Mars 2018
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  We Are The Ocean Website
Hits: 112
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/4/2018 à 06:45:07 en : 0,1822 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar