METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WHITHERING SURF…
· KISSIN' DYNAMIT…
· RHAPSODY OF FIR…
· ENGEL (se) - Mi…
· NEVERCOLD (FRA)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EDGUY (de) - El…
· CULT OF LUNA (s…
· PLANET OF ZEUS …
· LACUNA COIL (it…
· CALIBAN (de) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 49 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

THE PINEAPPLE THIEF (uk) - Bruce Soord (Sept-2014)


Les années de sacrifice et les temps de vache maigre sont désormais un lointain souvenir pour THE PINEAPPLE THIEF et son leader. Il est loin le temps où Bruce Soord était seul aux commandes à la recherche de musiciens prêt à l'accompagner dans sa quête de reconnaissance. Depuis sa signature avec le label Kscope, le combo a gravi les échelons à une vitesse vertigineuse alignant des albums de qualités. All The Wars a permis à la formation de tourner intensivement à travers toute l'Europe en tête d'affiche et de remplir les salles ! Bruce Soord se permet maintenant des escapades en dehors de sa zone de confort comme avec WISDOM OF CROWNS, gang dans lequel il officie aux côtés de Jonas Renkse (KATATONIA). Il sévira aussi à ses côtés lors d'une tournée acoustique de KATATONIA ! Notre ami semble devenir au fil du temps une référence incontournable de la scène progressive au même titre que son maître Steven Wilson à qui il doit beaucoup !
Avec Magnolia, son nouveau méfait, le bougre n'hésite pas à s'aventurer loin des classiques aux influences progressives qui ont fait son succès pour délivrer des morceaux plus mainstream lorgnant vers une Pop anglaise sophistiquée qui n'est pas sans rappeler des combos tel que MUSE, une référence pour Bruce Soord ! Preuve en est avec cette pochette nettement plus accrocheuse et à des années-lumière de son univers des débuts très sophistiqués et rappelant sans cesse le pro des seventies ! Cette volonté de ne pas se laisser enfermer dans un carcan Progressif Rock ne l'empêche pas de conserver un côté atmosphérique et mélancolique sur de nombreuses compositions qui se complètent à merveille avec des titres simples et plus facile d'accès. Pour en savoir un peu plus sur ce dixième album qui pourrait bien lui permettre de toucher un public bien plus large, votre serviteur s'est rendu au Hard Rock café afin de rencontrer Bruce Soord créateur et leader de PINEAPPLE THIEF! Entretien avec un musicien décontracté et fidèle à lui-même développant toujours un humour grinçant et impertinent baignant dans un British Style de rigueur, décapent à souhait ! Magnéto Bruce, c'est à toi !

Line-up
: Bruce Soord (chant et guitare), Steve Kitch (clavier), Jon Sykes (basse), Dan Osborne (batterie)

Discographie : Abducting The Unicorn (1999), 137 (2001), Variations On A Dream (2003), 10 Stories Down (2005), Little Man (2006), What We Have Sown (2007), Tightly Unwound (2008), Someone Here Is Missing (2010), All The Wars (2012), Built A World Ep (2012), Magnolia (2014)

Retranscription / Traduction : Laurent Machabanski

M-I Interviews du groupe : Bruce Soord (Mars-2013), Bruce Soord (Sept-2014)



Metal-Impact. La dernière fois que l'on s'est rencontré, c'était avant ton concert au Batofar. Peux-tu nous dire quel souvenir tu gardes de ce concert ?
Bruce Soord. C'était quelque chose d'assez unique avec le public parisien. J'ai surtout apprécié l'atmosphère de ce concert. Grâce au public j'étais tellement heureux de jouer sur scène. Nous espérons revenir jouer le plus rapidement possible.

MI. Que penses-tu du public parisien et de Paris ?
Bruce. J'adore la ville et il y a une vibration unique quand tu joues devant ce public. Je suis très heureux d'avoir joué et rencontré le public parisien.

MI. Récemment, tu as enregistré avec Jonas Renkse (KATATONIA) un opus qui s'intitule "Wisdom of Crowds". Quel regard portes-tu sur cette expérience ?
Bruce. C'était super. Nous avons enregistré en studio avec lui malgré le fait que l'on ne se connaissait pas. C'était facile de travailler avec lui. Il a une superbe voix et c'était très harmonieux. J'espère le refaire à nouveau.

MI. Tu es ensuite parti en tournée au côté de KATATONIA, comment était-ce ?
Bruce. Nous avons fait une tournée acoustique cette année qui est passée par le Divan du Monde à Paris. Nous reviendrons dans cet endroit. C'était fantastique. Nous apprenons toujours quelque chose et nous nous sommes bien amusés avec eux. C'était sympa.

MI. Est-ce que cette tournée acoustique t'as inspiré dans le cadre des nouveaux titres ?
Bruce. Oui, tout ce que tu peux faire t'aide à trouver l'inspiration. Le nouvel album contient beaucoup de choses acoustiques, mélodiques et aussi bien Heavy.

MI. Qu'est-ce que cela signifie pour toi Magnolia ?
Bruce. Je possède un magnolia à la maison. Cela représente beaucoup de choses dans ma vie. Les personnes que j'ai perdues, des choses comme ça. Ce qui est magnifique dans cet arbre c'est sa floraison qui a lieu tous les ans. En bref, ça représente plusieurs éléments que j'ai mis dans cet album. La vie et la mort pour faire court.

MI. La pochette de l'album est sublime. C'est un artiste français qui l'a réalisé je crois ?
Bruce. Tout à fait. C'est Patrick Gonzales.

MI. Comment l'as-tu rencontré ?
Bruce. Nous l'avons découvert sur internet. Nous lui avons adressé nos démos de nouvelles compositions et il a adoré et nous avons pu collaborer ensemble. Le marché s'est conclu très vite en fait.

MI. La pochette est totalement différente de ce que tu as pu proposer auparavant, c'est un changement radical ?
Bruce. Peut-être. Effectivement, car dans chaque nouvel album, j'essaie de trouver quelque chose de nouveau. Spécialement dans le packaging et le design.

MI. Est-ce que tu as travaillé avec un producteur ?
Bruce. Sur cet album nous avons travaillé avec beaucoup de personnes de confiance et nous avons pris des risques. Pour un artiste le choix est difficile car tu veux toujours garder le contrôle. Le gars (Adam Noble) qui l'a mixé a toute mon admiration car je savais qu'il le ferait mieux que moi. Sur les arrangements de guitare, je lui ai laissé beaucoup le champ libre pour créer de nouvelles choses afin qu'il puisse faire ces propres arrangements. Aussi nous avons un nouveau batteur qui a donné un air plus neuf à cet album. Depuis les précédents albums, il était temps de se concentrer sur les chansons.

MI. La dernière fois qu'on s'est parlé, je t'avais demandé s'il y aurait une chanson longue et tu m'as répondu par l'affirmative et au final il n'y en a pas !
Bruce. Ca n'a pas fonctionné comme prévu. Je n'écris pas mes chansons de cette façon. Je ne me dis jamais que je vais faire une chanson longue ou courte dans le périmètre de THE PINEAPLE THIEF. Je n'aime pas répéter les mêmes choses. Je préfère t'emmener en voyage c'est-à-dire dans un autre univers.

MI. Est-ce que tu penses toucher un plus large public avec cet album ?
Bruce. Beaucoup de gens me font cette réflexion. Ils me disent que c'est plus commercial, à la fois plus international et plus accessible. Ce n'est pas ce qui me fait avancer. S'il y a un plus large public donc une plus grande audience alors c'est super. Ce n'est pas facile de faire fonctionner un groupe de Rock. Nous avons besoin de gens qui achètent nos albums et qui viennent à nos concerts. Si ça touche plus de monde alors tant mieux. Mais ce n'était pas le but recherché au départ. Nous ne cherchons pas à décrocher le hit à tout prix ! [Rires]

MI. Que s'est-il passé avec votre ancien batteur Keith Harrison ?
Bruce. Oui, cela fait plus d'un an déjà. Le groupe était dans une situation dramatique. Quelque chose de terrible s'est passé dans la vie de Keith. Il ne pouvait plus se consacrer à fond pour le groupe. Il voulait continuer mais ce n'était pas possible. C'est difficile de raconter cet épisode. Il y a quatre membres d'un groupe qui partent en tournée dans les vans, unis et partagent tant de choses au quotidien. Nous avons été unis pendant tant d'années et soudain tout s'est brisé. Ce fut terrible. Mais heureusement, nous avons trouvé Dan Osborne qui nous a apporté beaucoup d'énergie.

MI. Il est batteur mais aussi producteur ?
Bruce. C'est vrai, ce n'est pas seulement un batteur mais aussi un producteur. Il a un studio d'enregistrement chez lui. Il a écouté tous les anciens albums et m'a rappelé les choses sur lesquelles je peux bien faire. Les gens disent que c'est un nouvel album dans sa conception mais tu y retrouves aussi les bonnes vieilles recettes qui ont fait notre succès.

MI. As-tu déjà donné des concerts avec Dan Osborne ?
Bruce. Oui, nous avons joué ensemble lors de deux festivals cet été.

MI. Est-ce que c'est différent de jouer aux côtés d'un nouveau batteur ?
Bruce. Oui c'est complètement différent de donner des concerts avec lui surtout quand tu joues en live depuis dix ans avec un autre batteur. C'est une nouvelle dynamique. Mais nous nous sentons à nouveau revivre.

MI. Pourquoi avoir choisi le titre "Simple as That" comme premier single ?
Bruce. Pour être bref ça marche à l'instinct. Ce titre est brut. Un format court pour des chansons Rock. Ce n'était pas pour offenser les fans mais plutôt essayer le nouveau THE PINEAPPLE THIEF. Ecoutez ça. Mais l'album est bien sur très varié.

MI. Que signifie ce titre "Simple as That" ?
Bruce. En fait c'est un peu sombre, c'est un morceau qui traite de la séparation deux personnes qui ne peuvent plus vivre ensemble, c'est l'histoire de deux êtres humains qui s'aimaient. Mais ils doivent se séparer car ils ne peuvent plus se battre continuellement. Il n'y a plus d'autre issue. C'est une histoire basé sur les relations humaines.

MI. Est-ce autobiographique ?
Bruce. En ce moment je suis marié, heureux et plutôt chanceux, mais le mariage peut être dur.

MI. Est-ce que c'est difficile d'être musicien et d'avoir une vie privée ?
Bruce. Oui, ma femme n'est certainement pas contente de me voir travailler et de partir en tournée tout le temps et puis il y a l'obsession que ça te prends lorsque tu te mets à écrire des chansons. Je me rappelle lorsque j'ai annoncé à ma femme que je travaillais sur le nouvel album. Elle a commencé à pleurer. C'est dur. Mentalement, tu sais que tu es ailleurs.

MI. Vous avez aussi mis en ligne une vidéo sur le titre "Magnolia" ? Est-ce que tu aimes tourner dans des clips ?
Bruce. Oui cette vidéo est en rapport avec l'album. C'est plutôt la maison de disques qui aime mettre les clips sur Youtube. Honnêtement je préfère faire de la musique plutôt que de l'image.

MI. Est-ce qu'il y a une chanson qui te touche plus que les autres sur Magniola ?
Bruce. Oui la dernière chanson de l'album "Bond". Quand j'ai écrit ces morceaux il y avait un ami qui m'a aidé pour la production et qui m'a aussi beaucoup appris. C'était un auteur et compositeur qui a beaucoup écrit dans les années 70 et 80. En plein milieu de l'enregistrement de l'album il est mort. Cette chanson a été écrite lorsque j'ai assisté à ses funérailles. Après cet enterrement, seul le titre et les chorus sont restés et bien sûr tout ce qu'il m'a appris. C'est un titre qui reste gravé dans mon coeur.

MI. Pour conclure, quel est le message que tu souhaites faire passer auprès de tous ceux qui vont découvrir Magniola ?
Bruce. J'aimerais faire passer le message suivant : c'est un disque honnête qui a évolué à plusieurs niveaux en termes de production, son et qualité. C'est un album artisanal pour tout ce qui est en rapport avec l'écriture des nouveaux morceaux. Je suis impatient de revenir jouer à Paris en Novembre.

MI. Merci beaucoup.
Bruce. Merci. A bientôt.


Ajouté :  Lundi 25 Avril 2016
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  The Pineapple Thief Website
Hits: 1890
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 30/3/2017 à 14:42:04 en : 0,1388 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar