METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· SHAKA PONK (FRA…
· PRIME SINISTER …
· ALL THE SHELTER…
· SILENT VOICES (…
· MAYHEM (no) - B…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SAXON (uk) - El…
· CRUCIFIED BARBA…
· W.O.A WACKEN OP…
· ARCH ENEMY (se)…
· SONISPHERE (FRA…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 81 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DARK POETRY (FRA) - Toto (Avril-2003)


Dark Poetry nous propose un album de qualité avec "An Ugly Little Freak" qui se situe dans un style Power Death Metal aux influences variées. Nous avons en savoir un peu plus sur ce combo aux sonorité parfois groovy et pour se faire nous avons donné la parole au guitariste.

Line-up
: Toto (guitare), Kromstadt (chant), Gasp (batterie), Keul (basse)

Dicographie : An Ugly Little Freak (Album - 2003)


Metal-Impact. Tout d'abord, il serait bon de présenter le groupe en nous contant son histoire avec, peut-être, quelques anecdotes (bonnes ou mauvaises)...

Toto. Dark Poetry s'est formé en 1997 à Bergerac (Dordogne, 24) en 1997 à la suite du split de DOM, groupe de heavy/prog dans lequel on jouait tous depuis 1995 dans la région. On s'est séparés parce que l'on voulait vraiment développer le "côté sombre de la force" [Rires] présent dans nos riffs depuis longtemps. On a sorti en 1998 notre première démo "Wharol", trois titres qui ont posé les bases de notre son de l'époque, et qu'on a commencé à faire circuler. On a enchainé en 2000 avec "Once upon a time", deuxième autoprod 9 titres enregistrée "à la maison" qui nous a permis de partager la scène avec une bonne flopée de groupes, de TRIPOD à PLEYMO, INSIDE CONFLICT, DHAM…
Nous avons rejoint le collectif ARGHHH sur Bordeaux (DARK POETRY - PSYLAW - DHAM), avec lesquels nous polluons les oreilles des Bordelais depuis la fin 2002 ! Et nous arrivons cette année avec "An Ugly Little Freak", disponible depuis le début de l'année partout en France. Nous avons été l'autoprod du mois sur ROCKSOUND en MARS, avec le titre "Pressurized" sur le sampler et serons présents sur différents magazines en Avril 2003.
Nous avons toujours gardé le même line up, à savoir KEUL à la basse, KROMSTADT au chant, Gasp à la batterie et moi même (TOTO) aux guitares. Voilà en bref !

MI. Dark Poetry sonne plutôt mélancolique ou sombre. Pourquoi avoir choisi un nom qui colle plus à vos textes qu'à votre style musical ?

Toto. Nous avons opté pour ce nom aux débuts du groupe, car il dépeint une certaine ambivalence : à la fois sombre et positif. Notre musique est un mélange d'ambiances à la fois pesantes et légères, et nos textes peuvent dépeindre autant de noirceur que de sujets plus légers. Aussi je pense que ce nom colle toujours à notre groupe même si nous avons avec le temps développé et enrichi notre musique. Un morceau comme "An Ugly Little Freak" se veut résolument noir et son thème particulièrement pathétique, mais nous avonc égalements des morceaux bien moins tristes et beaucoup plus enjoués.
C'est en ce sens que notre nom colle à notre musique, même si de prime abord on pourrait penser que nous sommes un groupe de brutal true black metal qui égorge des poulets [Rires]

MI. Tu es à l'origine de tout les textes (plutôt sombre) et de l'artwork, peux-tu nous définir les concepts liés aux deux ?

Toto. La pochette représente le titre du morceau qui donne son nom à l'album, le "vilain petit monstre" dans un univers assez chaotique et enflammé… Ce titre parle d'un enfant né dans des conditions assez violentes, qui sera montré du doigt et exploité par la science, pour mourir dans l'indifférence totale. C'est un morceau que nous avons terminé durant les prises, le chant a même été écrit durant l'enregistrement de la batterie ! Il sonne vraiment "dark" et mélodique, et donne une bonne idée du reste de l'album.
Nous abordons des thèmes comme l'inceste avec "Bloody II", le temps sur "Pressurized" qui nous rappelle qu'il y en pas tant que ça, autant en profiter pour faire le plus de bien autour de soi, "Once" traite du masque social que chacun s'amuse à revétir chaque jour… Ils ne sont pas tous noirs, mais rapellent au contraire les déviances de la société humaine, bien envahissante sur cette planette. Mais nous pouvons également être beaucoup plus "légers" en exprimant notre amour inconsidéré pour la bière comme sur "fill it up"… !
Aussi une pochette aux dominantes, orange et rouge semblait le plus coller avec le contenu de l'album…

MI. Il est difficile de vous coller une étiquette précise, comment la définirais-tu et parle nous de ce côté groovy ?

Toto. Notre musique rassemble différents éléments venant d 'un peu partout. Nous avons grandi en écoutant beaucoup de musiques différentes, gaspard peut être autant fan de iron maiden que krom et moi de devin townsend ! Disons que nous avons étés nourri par le Thrash, le Death, le Black, le Power, et que toutes ces abiances se succèdent tout au long des morceaux. On peut passer d'un riff Rock'N'Roll groovy à un passage qui blaste en restant mélodique, comme sur "fill it up" par exemple. On a toujours naturellement composé des morceaux assez complexes, et on se rend compte de comment sonne un morceau qu'après l'avoir enregistré en général !
Quant au côté groovy, ça veut pas dire qu'on a Tom Jones en guest sur le prochain album [Rires] mais plutôt qu'on aime bien les riffs bien lourds et qui tournent, axés sur le couple basse/batterie.

MI. Pourquoi avoir choisi d'auto-produire cet album ? Vous n'avez pas réussi à obtenir un contact viable ou intéressant avec un label ?

Toto. Nous n'avions aucun contact avec des labels, mis à part Thundering Records jusque là car nous n'avions jamais eu de production digne de ce nom à leur présenter. Au départ "An Ugly Little Freak" était justement prévu pour démarcher certains labels et le balancer à droite à gauche pour trouver des dates de concert. Nous avons cassé notre tire lire en engagé pas mal de frais de notre poche pour enfin pouvoir présenter notre musique dans de bonnes conditions, presser l'album, etc…

MI. Comment s'est fait vos choix concernant la distribution (Musicast) et la promotion (Manitou Promotion) de ce premier album auto-produit ?

Toto. Nous avions envoyé une démo pourrave à Thundering Records (pere de Manitou Promotion) quelques mois avant, et on a commencé à discuter de l'avenir du groupe. On a gardé le contact et on s'est naturellement recontacté à l'arrivée de l'album, pour travailler ensemble sur sa promotion.
Quant à Musicast, nous leur avons simplement envoyé le disque et ils l'ont trouvé suffisament "bien" pour en assurer une distribution nationale. Nous avons logiquement commencé à bosser avec eux, et tout se passe pour le mieux jusque là.

MI. Pourquoi y a t-il eu un laps de temps de 4 mois entre le produit fini et sa sortie ?

Toto. Pour de simples raisons contractuelles. Nous avons reçu l'album en Novembre 2002, et on a commencé à le rendre disponible sur la Dordogne. Puis nous l'avons fait parvenir à Musicast, et le temps de mettre tout en place, il s'est écoulé 4 mois. Mais il est bel est bien disponible partout désormais, alors si vous ne le trouvez pas chez votre disquaire préféré, il faut pas hésiter à lui commander !

MI. Avec cet album, espérez-vous obtenir un deal avec un label ou vous allez continuer sur ce même type de schéma ?

Toto. ? Nous sommes actuellement ouverts à toute proposition. Tout se passe bien pour nous, on avance tranquillement et la question du label viendra sans doute avec le prochain album, pour bien entendu étendre la portée du groupe et sa distribution. Mais on n'a pas de couteau sous la gorge qui nous oblige à signer coute que coute, ni d'impératif de vente ou quoi que se soit : on verra bien de quoi demain se fait.
On a toujours bossé seuls et avancés grace à des assos motivées, de l'entraide de groupes et on va continuer comme ça le plus longtemps possible. Mais bon, il est clair que si une major nous appelle pour nous proposer un budget de plusieurs millions d'euros pour enregistrer un album avec Daniel Bergstrang, on se posera la question [Rires]

MI. Comment vois-tu votre évolution depuis vos début et quel regard portes-tu sur vos 2 démos ?

Toto. Nous avons pris notre temps et avancé tranquillement. Ca doit venir de l'air de la Dordogne ! [Rires]
On a commencé par mettre les bases en place et ce qui a toujours été super encourageant c'est que plus les concerts avancaient, plus les retours étaient positifs. Notre deuxième démo "once upon a time" nous a permis de commencer à appuyer le fait que nous n'étions pas prets à arrêter là et "an ugly little freak" enfonce un peu plus le clou !
On est sur la route, on commence à peine et on a énormément de chemin à parcourir avant d'être satisfaits. On a largement de quoi enregistrer encore plein d'albums et surtout je crois qu'aucun d'entre nous ne pourrait arrêter de faire du bruit.
Humainement on a également tous muris, on a traversé comme tout groupe des moments plus ou mois difficiles et je vais dire quelquechose de super politiquement correct mais particulièrement vrai, on est tous vraiment soudés, on a une grosse motivation. Nous commencons à trouver un langage musical qui nous est propre, à nous détacher progressivement des influences qui planaient au dessus du groupe depuis le début.

MI. Un mot sur les concerts et plus particulièrement sur votre participation au festival Emergenza (11 avril 2003 à bordeaux) ?

Toto. Nous avons malhereusement dus annuler cette date en rasion d'un souci de santé de notre chanteur, qui s'est décollé le poumon en reniflant !!! Il a été obligé de se mettre au repos forcé pendant un gros mois, ce qui nous a permis de composer dans notre coin. Mais tout est rentré dans l'ordre et il risque se lacher d'autant plus sur les prochaines dates !
Nous allons faire la première partie de l'énorme GOJIRA dont on est tous de gros fans le 11 AVRIL 2003 au Koslow à Bordeaux et enchainer deux dates dans le nord Est, à BOISMONT au ROCK N BIKE et en Belgique, à ATHUS au café marignan les 18 et 19 Avril 2003.
La scène est un exercice vraiment différent du processus de répétition ou d'enregistrement, et nos morceaux prennent une autre ampleur en live. Nous avons déjà donné une floppée de concerts dans la région et n'attendons qu'une chose c'est de pouvoir visiter le plus de villes possibles dans l'avenir.

MI. Quelle est la question à laquelle tu en a marre de répondre ou que tu n'aimes pas que l'on te pose et celle que tu voudrais bien que l'on te pose accompagnée bien entendu de sa réponse...

Toto. La question la plus dificile est celle du style que l'on fait. Réduire sa propre musique à une étiquette est assez difficile, mais les auditeurs et moi le premier ont besoin d'avoir des repères et c'est tout à fait normal. Sinon comment ferait on pour retrouver les disques qu'on veut acheter dans les bacs !!! [Rires]
Sinon la question que j'aimerais vraiment quon me pose serait sans doute celle ci : "A quand la prochaine tournée mondiale ?" [Rires] Et si ma réponse pouvait être "dans un mois" j'avoue que là se serait bien cool !

MI. Je te laisse la dernière fabouille...

Toto. D'abord un grand merci à toi pour cette petite interview, merci à toi lecteur de l'avoir lue en entier !
Sinon on vous donne rendez vous sur notre site à nous (ndlr: lien ci-dessous), et on espère simplement pouvoir partager de bonnes ondes avec un maximum de gens, pouvoir faire de plus en plus de rencontres, et rembourser nos dettes en vendant l'album !!!


Ajouté :  Samedi 05 Avril 2003
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Dark Poetry Website
Hits: 17106
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/11/2017 à 01:56:09 en : 0,1353 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar