METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NEUROSIS (usa) …
· INFEKTED (FRA) …
· KREATOR (de) - …
· 6:33 (FRA) - Di…
· ULTRA VOMIT (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· YYRKOON (FRA) -…
· KATATONIA (se) …
· JEX THOTH (usa)…
· THE ARRS (FRA) …
· SCORPIONS (de) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 28 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

UNCLE ACID & THE DEADBEATS (uk) - Kevin Ryan Starrs (Juil-2015/VF-EV)


UNCLE ACID & THE DEADBEATS nous vient de la perfide Albion et plus exactement de Cambridge, une ville universitaire qui a aussi la particularité d'être un vivier pour le Metal toute tendance confondue ! La formation existe depuis cinq ans et s'avère être très créative avec trois albums à son actif en un temps record ! Le gang nous délivre un Doom psychédélique issu directement des seventies et fortement influencé par BLACK SABBATH première période. Les bougres sont un brin déjanté et vous transportent à travers un univers très noir où la violence et la mort règnent en maître. Des textes envoutants et une musique planante qui sont destinés à vous envoyer dans une dimension malsaine qui vous confine à la limite de la folie ! UNCLE ACID & THE DEADBEATS est un combo à part qui peut être néfaste pour les âmes sensibles, c'est évident ! Cet emprisonnement psychique qu'ils savent si bien disséminer a permis à nos British de se faire remarquer et se créer un following d'adeptes dévoués prêt à tout pour les soutenir ! En 2013, les bougres réalisent un de leur rêve absolu : ouvrir pour BLACK SABBATH sur leur tournée européenne de reformation ce qui leur permettra de jouer à Bercy notamment ! Deux ans après la sortie de Mind Control, un opus qui leur a permis d'affiner leur style de plus en plus torturé, nos amis sont de retour avec The Night Creeper une galette basée sur un concept que l'on croirait tout droit sorti des productions des studios de la Hammer ! Une ambiance occulte qui vous glace le sang, Kevin Starrs étant très douée pour vous nettoyer les neurones d'une façon des plus morbides afin de faire de vous un disciple obéissant. MI s'est mis en quête d'en savoir un peu plus en soumettant à la question le sieur Kevin Starrs ! Entretien rapide mais efficace avec un possédé venu d'un autre monde ! Magnéto Kevin, c'est à toi !

Line-up
: Kevin Ryan Starrs (chant et guitare), Yotam Rubinger (guitare et choeurs), Vaughn Stokes (basse), Itamar Rubinger (batterie)

Discographie : Return In Bloodred (2005), Lupus Dei (2007), Volume 1 (2010), Blood Lust (2012), Mind Control (2013), The Night Creeper (2015)



Metal-Impact. Bonjour Kevin comment vas-tu ?
Kevin Ryan Starrs. Très bien.

MI. Peux-tu me dire comment est né le groupe ?
Kevin. Nous avons débuté comme un combo de studio puis nous avons été signé et nous avons commencé à prendre les choses plus au sérieux. Nous avons débuté dans des bars qui étaient situé au milieu de nulle part pour se retrouver à jouer dans des stades de football en première partie de BLACK SABBATH et tout ceci en l'espace de dix-huit mois. Personne ne semble s'en être aperçu.

MI. Comment avez-vous trouvé ce nom et a-t-il une signification ?
Kevin. Je l'ai trouvé en cherchant sur internet.

MI. Est-ce que l'écriture de l'album a été facile ?
Kevin. Cela nous a pris trois mois pour écrire les morceaux, trois jours par titre puis deux jours pour étoffer les chansons au niveau des clefs, des harmonies, des voix. Ce n'est jamais facile mais cela s'est concrétisé relativement rapidement.

MI. Comment s'est déroulé l'enregistrement avec Liam Watson ?
Kevin. Bien. Il savait quel type de micro utiliser et tout ce type de chose. Lui et son assistant Luke ont fait un super boulot.

MI. Que vous a-t-il apporté ?
Kevin. Ses connaissances en ingénierie.

MI. Que signifie ce titre The Night Of The Creeper et ce livret où l'on voit un policier ?
Kevin. The night Creeper est un personnage inventé par les journaux pour faire de l'argent et dissimuler les crimes commis par la police. Ils veulent nettoyer la ville donc finalement ils encadrent un hobo pour les crimes. Avec une campagne de presse agressive, ils ont été complètement diabolisé les sans-abri et transformer le public en une foule en colère. Ils veulent du sang ! Il y a un ennemi intérieur, et ce sont les pauvres.

MI. Quelle est la philosophie de la formation ?
Kevin. Présenter une balance égale entre la nuit et le jour.

MI. Quels sont les groupes qui t'ont donné envie de devenir musicien ?
Kevin. Neil Young, THE BEATLES... Ils donnent tous l'impression de faire cela si facilement.

MI. Pourquoi écris-tu si souvent sur des thèmes comme la violence et la mort ?
Kevin. C'est une partie de la vie, alors pourquoi pas ?

MI. Vous avez ouvert en 2013 sur la tournée BLACK SABBATH, comment était-ce ?
Kevin. C'était une grande tournée pour nous. Nous nous sommes fait de nouveaux fans et embêter certaines personnes qui n'avaient pas envie de voir un nouveau combo ouvrir pour BLACK SABBATH. Dans l'ensemble, nous avons passé du bon temps.

MI. Avez-vous pu rencontrer les musiciens de BLACK SABBATH ?
Kevin. Oui, ils sont tous très sympa, ce sont des gens qui ont les pieds sur terre. Ils ne pouvaient pas nous traiter mieux qu'ils ne l'ont fait.

MI. Avez-vous été énormément influencé par eux ?
Kevin. Oui, c'est mon groupe favori, ils ont eu une énorme influence sur ma façon d'écrire et sur mon style de jeu. Sans eux nous n'existerions pas.

MI. Si tu pouvais choisir pour quel combo aimerais-tu ouvrir ?
Kevin. Neil Young ou WASP.

MI. Quel souvenir gardes-tu de votre concert à Paris Bercy en ouverture de BLACK SABBATH ?
Kevin. C'était un très bon concert. Un des meilleurs de la tournée. Nous avons été accueilli très chaudement par les fans français ce qui a fait de ce show quelque chose de très spécial.

MI. Quels sont tes impressions sur le public parisien et Paris de façon générale ?
Kevin. C'est une belle ville. Les fans sont des passionnés et nous ont toujours bien accueillis quand nous jouons là. C'est une ville dans laquelle nous voulons revenir jouer.

MI. Vous êtes très influencé par la musique issue des seventies, comment faites-vous pour obtenir ce son si spécifique ?
Kevin. C'est juste une influence qui nous vient naturellement. Nous n'essayons pas de sonner d'une certaine manière. C'est notre son naturel, nous ne surproduisons pas nos albums. On essaye d'enregistrer d'une façon live et cru. Si tu compares cela a des groupes plus moderne ça sonne plus vieux, je suppose que c'était de cette manière qu'ils faisaient les choses à cette époque-là.

MI. Il y a aussi un coté très mélodique dans votre musique, vous appréciez les BEATLES...
Kevin. Bien sûr. C'est un de mes groupes préféré. Personne ne pourra atteindre ce niveau maintenant.

MI. Penses-tu qu'il y a un retour de ce style sur la scène Rock ?
Kevin. Je vois le Hard Rock devenir de plus en plus populaire et j'espère que cela continuera. Il y a tant de grands groupes qui sont apparus comme BLOOD CEREMONY, DANAVA, GRAVEYARD, SATURN... La liste est interminable.

MI. Vous avez récemment joué aux Etats-Unis, quel souvenir en gardez-vous ?
Kevin. C'était fantastique. Nous avons donné 13 concerts sold out dont deux à Los Angeles. Les fans ont fait un super boulot de bouche à oreille. C'est grâce à eux que cette tournée fut un succès.

MI. Qu'est ce qui t'a le plus surpris aux Etats-Unis ?
Kevin. Le fait de trouver facilement de bonnes bières.

MI. Quel souvenir gardes-tu de votre concert au Hellfest ?
Kevin. Il y avait beaucoup de monde et il m'a semblé que les fans ont apprécié le show. Plus tard on a eu l'opportunité de voir ACCEPT, ZZ TOP, et KISS. On ne peut pas se plaindre.

MI. Il y a eu énormément de changement de line-up avant de vous stabiliser. Penses-tu que cela ait eu un impact négatif sur votre progression ?
Kevin. Oui. On n'arrivait pas à trouver de bons musiciens pour assurer les concerts, ce n'était pas une bonne situation pour nous. Heureusement, nous avons réussi à faire en sorte que les choses évoluent dans le bon sens.

MI. Mind Control, votre dernier album, a été très bien accueilli. Avez-vous ressenti de la pression pour l'écriture de The Night Creeper ?
Kevin. Non, cela ne me dérange pas. Je compose la musique que j'ai envie d'entendre donc si elle me plait je suis heureux. Si je ne l'apprécie pas, je ne la garde pas.

MI. Est-ce que la provocation est importante pour vous ?
Kevin. Oui, je pense. C'est bien de provoquer et de ne pas donner aux gens ce qu'ils attendent. Cela leur permet de se poser des questions.

MI. Comment décrirais-tu le groupe sur scène ?
Kevin. Ténébreux.

MI. Qu'est-ce qu'un bon show pour toi ?
Kevin. Obtenir une bonne réponse des fans et ne pas trop merder. S'ils apprécient le show, nous sommes heureux aussi.

MI. Quelle est votre situation en Angleterre ?
Kevin. Tout va bien. Nous avons de très bons fans la bas et je pense qu'on ne peut pas demander mieux.

MI. Merci pour cette interview passe une bonne journée...
Kevin. Merci, toi aussi.



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hello Kevin, how are you today?
Kevin Ryan Starrs. Good.

MI. First can you tell me how is born the band?
Kevin. We started just as a studio band and then got signed and started taking things a bit more seriously. We went from a barn in the middle of nowhere to football stadiums with Sabbath in the space of 18 months. No one seemed to notice.

MI. How do you find this name UNCLE ACID & THE DEADBEATS and what is the meaning of the name for you?
Kevin. I found it on an internet search.

MI. How was the writing of the new album? Was it easy?
Kevin. It took about 3 months to write, 3 days to track and then 2 months to flesh out the tracks with keys, harmonies, vocals etc. It's never easy but it came together pretty quickly.

MI. How was the recording with Liam Watson?
Kevin. Great. He knew exactly which mics to use and all that kind of thing. Him and his assistant Luke did a great job.

MI. What did he bring to the band?
Kevin. His engineering knowledge.

MI. What is the meaning of the title The Night Creeper and the cover with this policeman?
Kevin. The Night Creeper is a character invented by a newspaper to make money and cover up crimes commited by the police. They want to clean up the city so eventually they frame a hobo for the crimes. With an aggressive press campaign, they completley demonize the homeless and turn the public into an angry mob. They want blood! There's an enemy within, and its the poor.

MI. What is the philosophy of the band?
Kevin. To present the equal balance of light and dark.

MI. What are the bands who give you the envy to be a musician?
Kevin. Neil Young, THE BEATLES...they all make it look so easy.

MI. Why do you write often about violence and death?
Kevin. It's a part of life, so why not?

MI. You did a tour in 2013 with BLACK SABBATH how was it?
Kevin. It was a great tour for us. We made a lot of new fans as well as pissing a few people off who didn't really want to see a new band play with Sabbath. Overall we just had a good time.

MI. Do you have met the guys of BLACK SABBATH?
Kevin. Yeah, they're all nice, down to earth people. They couldn't have treated us any better.

MI. Is it a huge influence?
Kevin. Yeah, they're my favourite band and a huge influence on my writing and playing style. Without them we wouldn't exist.

MI. With witch band would like to open if you could choose?
Kevin. Neil Young or W.A.S.P.

MI. The last time you play in Paris it was in Bercy with BLACK SABBATH how was it?
Kevin. It was a good show. One of the best of that tour actually. We were really warmly received by the French fans which made it even more special for us.

MI. What are your impressions about Paris and the public?
Kevin. It's a great city. The fans are really passionate and have always been really good to us every time we've played there. Definitley one of the cities we're looking forward to playing again.

MI. There is a huge influence from the seventies in your music how did you do to get that specific sound?
Kevin. It's just our influences coming through. We don't try and sound a certain way, it's just our natural sound. We don't over produce our albums and we try to keep everything as live and raw as possible. When you compare it to most modern rock bands it sounds older because I guess thats how they did things in the 70s.

MI. There is also lots of melodic stuff in your music what represent for you the BEATLES? Do you appreciate them?
Kevin. Of course. They're one of my favourite bands ever. Nobody will ever come close to that level of greatness again.

MI. Do you think that there is a comeback of that style of music on the Rock scene?
Kevin. I can definitley see hard rock music getting more popular and hopefully it will continue. Theres so many great bands out there like Blood Ceremony, Danava, Graveyard, Saturn...the list is endless.

MI. You did also an Us tour how was it?
Kevin. It was fantastic. We sold out 13 shows including two nights in L.A. The fans did a great job in spreading the word and making it a successful tour.

MI. What surprised you the most in USA?
Kevin. The availability of good beer.

MI. What remembering do you had from your show in the Hellfest?
Kevin. We had a lot of people there and we seemed to get a good reaction from the fans. Then later we got to watch Accept, ZZ Top and KISS. Can't complain!

MI. At the beginning there is many lineup changes in the band do you think it was something that stopped your evolution at the beginning?
Kevin. Yes. We couldn't find enough musicians to even play live which was not a good situation to be in. Luckily we've managed to sort things out now.

MI. Mind Control get a great reception do you feel some pressure for the writing of The Night Creeper?
Kevin. No, it doesn't bother me. I only write music that I want to hear, so if I like it then I'm happy. If I didn't like it, I wouldn't put it out!

MI. What is the story line in this new album?
Kevin. You are influenced by lot s of horror movies, what are the movies you appreciate?

MI. Do you think provocation is important for a band like you?
Kevin. I think so. It's good to be provocative and also to not give people what they want or expect. It keeps people guessing!

MI. How could you describe the band on stage?
Kevin. Shadowy!

MI. What is a good show for you?
Kevin. Getting a good response from the fans and not fucking up too much. If they enjoy it, we enjoy it!

MI. How is it for you in England?
Kevin. It's alright. We have some really good fans here so I don't think we could ask for much more.

MI. Many thanks for the interview have a nice day!
Kevin. Thanks, you too!


Ajouté :  Lundi 21 Septembre 2015
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Uncle Acid & The Deadbeats Website
Hits: 4622
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2018 à 23:44:12 en : 0,0965 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar