METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MY DYING BRIDE …
· WANING (se) - R…
· ORDEN OGAN (de)…
· VIOLENT SOLUTIO…
· FM (uk) - Steve…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· THE FECULENT'S …
· CANNED HEAT (US…
· W.O.A WACKEN OP…
· DREAM THEATER (…
· SEPULTURA (br) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 15 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

EDGUY (de) - Tobias Sammet (Avril-2014 / ITW-VIDEO)



Si le sémillant et jovial Tobias Sammet leader incontesté d'EDGUY et d'AVANTASIA semble conserver une éternelle jeunesse grâce à une allure d'adolescent rebelle qui lui colle à la peau, les années ne semblent pas avoir de prise sur lui. Pourtant, il ne faut pas se fier aux apparences car le gang teuton originaire de Fulda en Allemagne s'est formé en 1992 et affiche déjà 22 ans de bons et loyaux services au compteur ! Un parcours hors du commun qui les a vu gravir les échelons un à un sans jamais renier leurs racines. Une réussite exceptionnelle essentiellement due à un Tobias Sammet insatiable et débordant de créativité qui leur a permis de s'imposer sur la scène mondiale et de tourner au côté des plus grands comme DEEP PURPLE ou SLASH pour n'en citer que quelques-uns. Tobias Sammet est un vrai stakhanoviste de l'écriture capable d'enchaîner les albums d'EDGUY et d'AVANTASIA sans le moindre répit. Il apparaît désormais comme l'un des compositeurs les plus doué de sa génération. Il faut dire que depuis quelques années ce qui n'était à l'origine qu'un projet pantagruélique de Metal Opera est devenu un méga groupe qui revient désormais d'une manière régulière entre deux opus d'EDGUY. Une entité qui cette fois pour la première fois s'est donné les moyens de tourner à travers toute l'Europe accompagné d'une pléiade de musiciens plus prestigieux les uns que les autres. Une vraie success story qui sied bien au personnage Tobias au look de Rock star. Il faut dire que le maître à penser du célèbre combo est avide de défis risqués tout en restant sans cesse dans une démarche honnête et intègre qui lui va comme un gant et semble lui réussir à merveille. Après un Mystery Of Time très réussie, le bougre n'avait pas l'intention de délaisser pour autant EDGUY... Bien au contraire, il n'a pas perdu une minute pour se remettre à la tache et est déjà de retour sur le devant de la scène avec Space Police-Defender Of The Crown, une nouvelle galette bien plus Heavy que Age of The Joker et qui selon lui marquerait un véritable retour aux sources du combo. Afin de lever le voile sur les secrets de ce dixième opus d'EDGUY portant un double titre des plus surprenants, MI s'est mis en quête de soumettre à la question le sympathique chanteur. C'est un Tobias Sammet souriant et détendu que votre serviteur a pu rencontrer à Paris. Entretien avec un musicien passionné, convivial et toujours de bonne humeur prêt à convaincre la planète entière que ce nouveau méfait est le meilleur qu'il n'ait jamais réalisé. Magnéto Tobias, c'est à toi !

Line-up
: (chant), (guitare), (basse), (batterie)

Discographie : Kingdom of Madness (1997), Vain Glory Opera (1998), Theater of Salvation (1999), Savage Poetry (2000), Mandrake (2001), Burning Down the Opera (double live - 2003), King of Fools (2004), Hellfire Club (2004), Hall Of Flames (2004), Superheroes (2005), Tinnitus Sanctus (2008), Fucking With F*** Live (2009), Age Of The Joker (2011), Space Police - Defenders Of The Crown (2014)

M-I Interviews du groupe : Jens Ludwig (Fév-2003), Jens Ludwig (Juil-2011), Tobias Sammet (Avril-2014)

Traduction / Retranscription : Laurent Machabanski



Metal-Impact. Tobias, c'est vraiment un grand plaisir de te rencontrer à nouveau à Paris. Quel souvenir gardes-tu de la prestation d'AVANTASIA au Hellfest ?
Tobias Sammet. C'était incroyable. Le show était magnifique avec une superbe scène et puis c'est toujours un plaisir d'être en France avec tant de gens super. Nous n'avons jamais joué en France avec le groupe AVANTASIA mais nous avons un contact privilégié avec votre pays car nous y avons joué un nombre incalculable de fois avec EDGUY. Nous avons toujours été très bien reçus en France car nous avons nos fans qui nous suivent depuis longtemps. Il était temps de faire un show pour nos fans dans un festival comme le Hellfest. On s'est bien amusé. Tout le monde était heureux. Je me souviens d'Eric Martin (MR BIG), de Michael Kiske (UNISONIC), Bob Catley (MAGNUM), Ronnie Atkins (PRETTY MAIDS). C'était super d'être avec eux sur scène. C'était aussi un moyen de montrer ce qu'était un vrai show d'AVANTASIA.

MI. Tu as joué dans de nombreux festivals à travers le monde, est ce que ce n'est pas trop dur de chanter pendant trois heures d'affilés ?
Tobias. Non, car nous avons cinq à six chanteurs et je ne chante pas pendant trois heures d'affilé. Nous faisons des breaks, car dans les chansons il y a des moments où tu ne chantes pas. Nous avons cinq chanteurs qui nous aident. Techniquement, c'est plus facile.

MI. Dans une interview, Bob Catley a déclaré qu'il a adoré tourner avec AVANTASIA. Est-ce qu'il y a quelque chose de spécial qui caractérise ce groupe ?
Tobias. C'est un secret ! [Rires] ... Tout le monde est en vacances. Notre responsabilité est divisée, et nous avons moins de poids sur nos épaules. Tous les musiciens apprécient le fait de jouer ensemble. C'est comme une tournée de vacances, c'est pour cela que l'on apprécie ce genre de concert. On sait que ça ne va pas durer toute la vie. Nous avons fait trente et un shows. C'est pourquoi nous apprécions. C'est une constellation qui tourne autour d'artistes. Ce n'est pas commun d'avoir des amis comme Eric Martins, Bob Catley, etc.

MI. C'est une énorme tournée très réussie. Est-ce un rêve qui s'est réalisé ?
Tobias. Oui, c'est un rêve qui a pris forme. Je n'avais jamais imaginé jouer en live avec AVANTASIA. C'est un rêve d'avoir voyagé à travers le monde, d'avoir joué au Canada devant 90000 personnes où qu'on aille à Tokyo, au Brésil, au Hellfest ou en Suède c'était fantastique. Ce qui était incroyable, c'est que les concerts étaient complets à chaque fois.

MI. En tant que chanteur et compositeur, as-tu ressenti beaucoup de pression ou t'es tu senti libre comme les autres participants à l'aventure ?
Tobias. Oui, nous avons une organisation qui s'occupe de tous les accès pour les concerts comme le Hellfest. Elle a géré pour nous tout ce qui concerne la logistique et l'organisation que ce soit pour EDGUY ou AVANTASIA. Nous essayons toujours de faire des grands shows même dans des petits clubs et cela a toujours été possible. Je me souviens que nous avons joué devant 5000 personnes au Brésil et 1000 en France. Cela nécessite une organisation parfaite pour ce genre d'événement. Sinon bien sur je suis responsable du groupe. Je dois expliquer les choses quand quelque chose ne va pas. C'est toujours une question de confiance avec les gens. C'est la raison de notre succès. C'est le fait d'être bien entourés. Des gens qui font leur boulot correctement et en qui tu peux avoir confiance. Et c'est le cas avec AVANTASIA.

MI. Pour en terminer avec AVANTASIA vous avez joué au Wacken et j'ai compté que c'était la dixième fois que tu te produisais sur cette scène !
Tobias. Je n'ai pas compté. La première fois que nous avons jouée au Wacken, c'était en 1998 avec EDGUY, la deuxième fois c'était un vendredi à 13h30 et nous nous sommes retrouvé à l'hôtel avec 300 Deutsche Mark en poche pour les frais. Puis nous sommes revenus encore et encore. Nous avons joué sur la scène principale et après c'est une longue histoire. Plus sérieusement, le festival de Wacken est un excellent festival et le plus grand festival Metal du monde. Il y a une bonne synergie avec EDGUY et AVANTASIA dans ce festival. Cela prouve que nous sommes un groupe qui compte.

MI. Est-ce que tu feras quelque chose de spécial pour le dernier show d'AVANTASIA ?
Tobias. Pour le prochain concert nous ferons un set spécial avec plein de surprises, des tubes mais ça c'est la surprise. Je ne veux pas en parler pour le moment. Je ne suis pas autorisé à en parler ! [Rires] ...

MI. Est-ce que tu vas faire un DVD pour immortaliser ce show ?
Tobias. Nous n'avons rien filmé. La raison est qu'il est difficile d'enregistrer les moments magiques et cela coûte beaucoup d'argent de le faire d'une manière appropriée. En plus, les prix pour réaliser des dvd sont chers et nous n'avions pas de budget pour payer les gens impliqués à faire cela. Même si les ventes sont bonnes, les prix des dvds à la fabrication sont très élevés. Nous avions l'idée de le faire mais comme nous n'avions pas de budget pour cela, nous n'avons pas cherché à aller plus loin.

MI.Le Trans-Siberian Orchestra (TSO) a donné un concert incroyable à l'Olympia. Est-ce que tu aurais aimé faire un concert avec AVANTASIA dans une salle comme l'Olympia ?
Tobias. Oui bien sûr mais c'est très difficile de faire des spectacles en intérieur et non en extérieur. C'est difficile de faire un show en salle en France. Nous ne voulons pas que les gens perdent de l'argent en voyant notre concert. Le problème est que tu dois faire un concert qui corresponde à ce que le public français peut payer ! Des shows comme le nôtre sont très chers, donc tu dois prendre en considération tous les frais dans le prix du billet. C'est pourquoi nous avons choisi de faire le Hellfest. Je ne sais pas ce qui va se passer avec AVANTASIA, après on fera peut-être Bercy ou le Stade de France... C'est pour cette raison que nous ne faisons pas l'Olympia.

MI. Le nouvel album d'EDGUY s'appelle Space Police - Defenders Of The Crown. Pourquoi avoir choisi un double titre ?
Tobias. Oui, deux titres pour le prix d'un ! [Rires] ... "Defenders Of The Crown" c'est un superbe titre mythologique et symbolique qui fait très Metal et après nous avons décidé de choisir "Space Police" en rapport avec le morceau du même nom, je trouve que c'est très accrocheur. Aucun groupe de Metal n'aurait osé choisir un titre d'album comme celui-ci. C'est un peu un titre qu'aurait pu utiliser Franck Zappa ou de David Bowie mais certainement pas un titre pour un groupe de Metal. Ça sonnait bien, alors on a décidé d'utiliser les deux titres. Ca ne voulait rien dire mais ça sonnait bien. Cela pourrait être un titre de film grand spectacle comme un long métrage fantastique ou quelque chose dans le ce genre.

MI. Est-ce que c'est parce que Space Police - Defenders Of The Crown est plus Heavy que Age Of The Joker ?
Tobias. Non, le choix du titre de l'album c'est parce que ça sonnait bien d'avoir les deux titres ensembles. "Space Police" correspond au côté fou, flippant d'EDGUY. Et "Defenders of the Crown" correspond au côté Heavy Metal d'EDGUY, cet esprit qui nous anime. Je crois que nous avons combiné les deux aspects d'une manière parfaite dans cet album.

MI. La pochette de ton album est très drôle. Ça me fait penser aux publicités des années cinquante. C'était ton idée de base ?
Tobias. Oui, nous voulions quelque chose de flashy, des images avec des couleurs qui accrochent bien. Quelque chose de fou et de flashy, je crois que nous y sommes arrivés. C'est une sorte de publicité ou les gens sont interloqués et qui attire l'attention. Nous voulions quelque chose de spécial, que l'on remarque, quelque chose de différent pour un groupe de Metal. Cet opus est marqué par le label EDGUY. C'est du pur Heavy Metal comme nous savons le faire. Tous ceux qui vont acheter l'album se diront que c'est du EDGUY pur jus et les autres seront surpris c'est évident. Ce qui est intéressant sur cette pochette c'est la tension et le potentiel qui s'en dégage.

MI. Est-ce que tu aimes développer une image pas trop sérieuse dans le milieu du Metal ?
Tobias. On a toujours essayé de prendre la musique et la qualité de ce que l'on produit très au sérieux. Car les gens paient pour ça et mérite d'avoir une musique de bonne qualité. C'est pourquoi nous dépensons énormément au niveau de la production, du studio, ou du son. Tu dois écouter très attentivement notre musique. C'est de l'art, ce n'est pas seulement du Heavy Metal qui serait comme une sorte de cliché et de déjà-vu. Je ne veux pas porter du cuir car la musique impose ce genre de déguisement. Je ne veux pas être comme ça. Je veux être moi-même et ne pas me prendre au sérieux. En revanche, nous ne sommes pas un groupe pour de rire, je ne vais pas jouer un rôle, je ne veux pas faire l'acteur. Il y a toujours eu un soupçon d'ironie et d'humour au sein d'EDGUY. Il y a des groupes de Metal qui sont très caricaturaux nous n'en faisons pas partie. Par contre, il y a un combo ou le guitariste se déguise en petit écolier et montre ses fesses et un autre ou le chanteur fait deux mètres et s'habille comme une femme. Ils jouent tous sérieusement et il n'y a aucun doute que ce sont de vrais artistes mais ils ne se prennent pas trop au sérieux. Cette attitude existe fait partie de l'histoire de la musique, ce sont des combos tels que THE WHO, TWISTER SISTER, AC/DC, IRON MAIDEN, QUEEN, VAN HALEN. Sérieusement ce sont des grands groupes qui ont un sens de l'humour évident et qui ne se prennent pas au sérieux. Depuis une quinzaine d'années, les formations aspirent à être sérieux, être un vrai groupe et des artistes de Metal quoi. Vivre pour des clichés, ce n'est pas vivre. Ce n'est pas du Heavy Metal mais ça enrichit les clichés : c'est un rôle qu'ils interprètent.

MI. "Love Tyger" le premier single a fait l'objet d'une vidéo ?
Tobias. Oui mais ce n'était pas la meilleure.

MI. Est-ce que tu aimes jouer l'acteur comme dans le clip "Robin Hood" où tu étais grimé en Robin Des Bois ?
Tobias. Je déteste tourner dans les clips et je déteste faire l'acteur. C'est juste cinq idiots qui courent dans la forêt. C'était pas mal, mais en général je déteste ça. C'est toujours sur joué de toute façon.

MI. Est-ce que Sascha Paeth est le sixième membre d'EDGUY ?
Tobias. Non [Rires] ... C'est le producteur d'EDGUY et d'AVANTASIA et c'est un de mes grands amis. Nous sommes un groupe de cinq personnes et on l'appelle souvent quand on a besoin de lui. Le sixième homme [Rires] ... Non c'est un ami et pas un numéro ! [Rires]

MI. Vous travaillez ensemble depuis de nombreuses années, vous apporte t'il tout de même quelque chose de nouveau ?
Tobias. Définitivement, oui. C'est un musicien tellement expérimenté. Faire AVANTASIA avec lui est incroyable par le fait d'apprendre ensemble en permanence. Il a beaucoup d'impact sur la sonorité et le son des deux formations. Il est fantastique.

MI. Que représente Space Police - Defenders Of The Crown pour toi ?
Tobias. Nous avons fait ce dernier album très rapidement. Je suis revenu de la tournée AVANTASIA en août 2013 et nous avons commencé à écrire immédiatement. En novembre, nous commencions à enregistrer les morceaux en studio. Cela nous a pris huit semaines pour écrire l'album complet. J'ai écrit seul sept morceaux, il y avait beaucoup de pression mais c'est ce que nous voulions pour que cet opus se fasse dans des délais très court. Ainsi nous n'avions pas de questions à nous poser par la suite. C'est un album extraordinaire et très instinctif. Honnêtement, je recommande cet album de pur Heavy Metal et j'encourage tout le monde à vérifier mes propos en l'écoutant.

MI. "Rock Me Amadeus" est une reprise de Falco, c'est morceau incroyable dans lequel tu chantes en allemand...
Tobias. Oui, j'ai toujours voulu faire une reprise de ce morceau de Falco. C'est une chanson dont les paroles sont ironiques, mégalomaniaques et très arrogantes. Ça correspond bien mieux au groupe EDGUY. Nous savons que nous aurons des critiques aériennes mais je suis habitué à ce genre de réactions, flak c'est mon surnom.

MI. Merci et à bientôt à Paris...
Tobias. Merci beaucoup. A bientôt à Paris.



Ajouté :  Vendredi 29 Août 2014
Intervieweur :  The Veteran Outlaw
Lien en relation:  Edguy Website
Hits: 8244
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 21/7/2018 à 03:38:07 en : 0,1113 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar