METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ETHS (FRA) - Ca…
· LES RAMONEURS D…
· DOOMSTONE (de) …
· AVATAR (se) - J…
· KORITNI (au) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· EVERGREY (se) -…
· ETHS (FRA) - Ro…
· HELLFEST OPEN A…
· PSYKUP (FRA) - …
· METAL THERAPY F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 110 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

IRREPRESSIBLE WRATH (FRA) - Tout le groupe (Oct-2012)


Le succès, ça donne des idées. Et des idées, les IRREPRESSIBLE WRATH en ont tout un stock. C’est à cause de cet étrange animal qu’est Plagues For An Empire, leur premier EP tout récemment sorti, que l’équipe de Metal-Impact a cherché à en savoir un peu plus sur ce groupe parisien. Relativement anonymes au cœur de nos propres terres, ces mecs pourraient bientôt changer de dimension. Car force est de constater que leur Deathcore grandit à une vitesse exponentielle. D’une étrange maturité technique et musicale, cet EP, il faut bien le reconnaitre, a piégé toute la rédaction. L’occasion d’une tribune libre était immanquable. C’est donc avec beaucoup de courtoisie et de franchise que cette toute nouvelle meute, fraichement amputée de son batteur, a répondu à nos questions. Entretien.

Line-up
: Fabien (chant), Olivier (guitare), Emilien (guitare), Kevin (basse)

Discographie : Plagues For An Empire (EP - 2012)



Metal-Impact. Salut les gars ! Je suis Stef pour Metal-Impact. Tout d’abord, merci de nous accorder un peu de votre temps pour répondre à mes quelques questions. J’ai été particulièrement surpris par votre première démo, Plagues Of An Empire. Cependant, un détail me gêne. C’est que je suis plutôt habitué à ce style musical. N’avez-vous pas l’impression de vous adresser principalement à un public très ciblé à travers cet EP ?
Olivier. Salut Stef ! Tout d'abord, merci à toi de nous accorder cette interview et de t'intéresser à notre groupe et notre musique. En effet, à la première écoute de notre EP, nous ciblons forcément un public orienté Metal, mais pas si ciblé que ça, si tu entends par cela un public « core ». Notre musique peut sembler surfer sur la vague actuelle du Metal moderne, mais ne se limite pas à ça. Nous avons tous des goûts différents au sein du groupe, suivant les membres. Nous espérons juste que les personnes n'aimant pas cette vague « core » ne s'arrêteront pas à une première impression et qu'ils iront jusqu'au bout de cet EP.

MI. Il est sorti officiellement en janvier 2012. Avec un peu de recul maintenant, y a-t-il l’une ou l’autre chose que tu changerais ? Comment a-t-elle été accueillie par le public ?
Emilien. En effet, vu qu'il est sorti en début d'année, nous avons eu le temps de récolter différents avis le concernant et on a été bien content qu'il soit aussi bien reçu. Nous avons pressé une centaine de copies que nous avons pu vendre à nos concerts cette année, mais aussi en envoyer à des organismes plus professionnels, nous permettant d'avoir plusieurs chroniques bien sympathiques ! Forcément, à force de l'écouter, on remarque toutes les petites imperfections, que ce soit au niveau de l'enregistrement, du mixage ou même de la composition ! Mais nous sommes plutôt satisfaits de ce que nous avons réussi à faire sur une première galette, même si nous comptons faire encore mieux pour un prochain EP, voire même un album !

MI. Vous êtes un groupe de Deathcore. Parisien qui plus est. Sur le papier, vous avez tous les défauts (rires). Pourrais-tu nous expliquer en quoi IRREPRESSIBLE WRATH se démarque de la « concurrence » ?
Fabien. Nous ne nous considérons pas totalement comme un groupe de Deathcore à proprement parler. Certes, nous faisons quelques breakdowns et Fabien a une façon de chanter typée Deathcore, mais ça s'arrête là. Nous tenons à garder un côté plus mélodique que bourrin, même si nous essayons tant bien que mal d'allier les deux. C'est pourquoi il y a beaucoup de parties de guitares harmonisées, des solos, des refrains mélodiques, etc... Le chant clair, sur quelques parties, appuie également l'aspect mélodique de notre musique. Concernant la « concurrence », nous ne sommes pas vraiment dans cette optique. Nous cherchons avant tout à faire une musique variée qui ne se limite pas à placer des breakdowns les uns à la suite des autres, comme c'est la mode actuellement, une musique qui reflète bien nos différentes influences, afin de ne pas s'ennuyer dans un seul style. C'est donc cette diversité qui, nous le pensons, peut nous démarquer.

MI. Comment définirais-tu Plague Of An Empire d’un point du vue musical ? Est-il une combinaison de vos influences respectives et si oui, quelles sont-elles ? De quelle manière avez-vous procédé pour rendre cet EP le plus unique possible ?
Kevin. Nous considérons faire du Metal au sens large avant tout. Ensuite, pour ceux qui aiment mettre des étiquettes sur tout et n'importe quoi, on peut dire que nous faisons un genre de Metalcore / Deathcore mélodique. Mais poser des styles si précis sur notre musique peut nous porter préjudice. En effet, des personnes réticentes à ce style si particulier risquent de ne même pas vouloir nous écouter s'ils voient ces qualificatifs pour nous décrire. D'un autre côté, d'autres personnes ont besoin de cette précision pour découvrir des groupes, c'est donc un choix difficile à faire. Voilà pourquoi nous décrivons notre musique comme du Metal en premier lieu, et pour ceux qui voudraient des précisions, comme plutôt mélodique et moderne. Concernant nos influences, elles sont assez variées : selon les membres, ça peut aller du Death mélodique au Thrash Metal en passant par le Djent et cette mouvance « core » actuelle. Pour ce qui est de la rendre unique, nous avons décidé de mélanger toutes nos influences pour créer une musique variée et accessible à un public Metal plus large.

MI. Quand et comment cet EP a-t-elle été composée ? Et de manière plus générale, comment se déroule la composition d’un titre au sein d’IRREPRESSIBLE WRATH ?
Olivier. Cet EP a été composé depuis nos débuts. Il regroupe nos premières compositions, qui datent de 2009 à 2011. Puisque notre line-up a beaucoup changé depuis que le groupe existe, ces chansons ont été composées et remaniées par les différents membres qui sont passé dessus. Mais de manière générale, les guitares ont été composées par Gabriel, notre ancien guitariste, Fabien qui a donné plusieurs idées, et moi-même. La batterie a été composée par Fabien et Matthias, notre ancien batteur. La basse, par Kevin. Pour finir, Fabien s'est chargé des lignes de chant. Mais nous tenons à ce que chacun donne son avis sur chaque partie et chaque instrument. Ainsi, tout le monde participe à la composition des morceaux, afin que les idées de chacun soient proposées et si elles vont à tout le monde, qu'elles soient acceptées. Concernant les paroles, nous donnons tous des idées sur les thèmes que nous voulons aborder dans nos chansons, et c'est Gabriel, bilingue en anglais, qui s'est chargé de l'écriture. Il nous a proposé ses textes, que l'on a modifiés lorsque c'était nécessaire. Mais maintenant que notre line-up a encore bien changé, une nouvelle façon de composer est à envisager...

MI. Le disque a été mixé et masterisé par Lucas d’Angelo de BETRAYING THE MARTYRS. Peux-tu nous en dire plus sur cette collaboration et les enseignements qu’elle vous a apporté ?
Fabien. Le plus simplement du monde. Après avoir écouté les deux chansons que BETRAYING THE MARTYRS avaient mises en ligne sur leur MySpace avant la sortie de leur premier album et quelques productions de Lucas, Emilien, notre guitariste, l'a contacté via Facebook pour lui demander si mixer notre EP pouvait l'intéresser. Il a accepté après avoir écouté nos morceaux. Emilien l'a assisté pour le premier mix de « One Way To Damnation », afin de lui montrer ce que nous voulions et la direction dans laquelle nous désirions qu'il mixe nos morceaux, puis Lucas s'est chargé des autres tout seul. Grâce à cette collaboration, nous avons pu avoir un avis professionnel objectif et extérieur. C'était la première fois que nous faisions mixer nos morceaux par un ingénieur du son pro. Il nous a permis de comprendre et corriger des erreurs que nous avions fait lors de l'enregistrement, car nous avions d'abord entrepris de faire l'enregistrement nous-mêmes. Nous sommes vraiment reconnaissants et fiers du travail de qualité qu'il a fourni, de sa patience et de son efficacité lorsque des problèmes faisaient surface et il nous a permis d'avoir un son plus que respectable pour notre premier EP.

MI. En parlant de BETRAYING THE MARTYRS, j’ai deux questions qui vous relient à eux à poser. La première : que t’évoque leur succès ? Est-ce un espoir pour IRREPRESSIBLE WRATH, une sorte de modèle de réussite ?
Emilien. Nous sommes très contents du succès et de cette ascension que vivent les BETRAYING THE MARTYRS actuellement. Ça fait plaisir de voir qu'à nouveau, un groupe français arrive à se hisser à un niveau international et parvienne à percer aux Etats-Unis, ce qui les rend maintenant crédibles auprès des professionnels et des grands noms du milieu. Nous espérons juste que ce succès perdurera, et que cette ascension si rapide ne va pas subir l'effet inverse aussi vite. Même si notre musique diffère assez de la leur, ils sont en effet un genre de modèle à suivre, car ils ont réussi à passer du statut de groupe amateur à celui de professionnel en peu de temps, c'est assez rare, il faut le dire. Mais ils ont toujours eu cette vision professionnelle de leur groupe, ce qui leur a permis de faire les bons choix aux bons moments et de rencontrer les bonnes personnes. Mais ce n'est qu'un début pour eux, il ne faut pas l'oublier. Ils n’ont qu'un album de sorti, même s'il est très bon pour un premier. Alors attendons de voir ce que donneront les prochains, de voir s’ils réussiront à garder cette notoriété qu'ils ont réussi à se créer en travaillant dur pour y arriver. C'est tout le mal qu'on leur souhaite !

MI. La deuxième ; BETRAYING THE MARTYRS est un groupe qui véhicule une certaine positivité. De votre côté, les thèmes abordés dans vos chansons ont l’air bien plus sombres. Quel est le message que cherche à transmettre IRREPRESSIBLE WRATH ?
Kevin. Le message que nous cherchons à véhiculer à travers notre nom, les thèmes et les paroles de nos morceaux est celui-ci : un certain dégoût envers les comportements qu'ont les individus au sein de notre société.
Ainsi, à travers ces quatre morceaux qui composent notre EP, nous traitons des injustices que subissent des populations face à la puissance de certains, des problèmes auxquels sont confrontées certaines personnes en détresse, de faits intolérables qui existent pourtant dans des pays dit civilisés, etc…

MI. Y a-t-il un concept biblique dans cet EP ? La pochette, les titres des chansons et même le nom du groupe qui évoque la colère de Dieu semblent s’y rapporter…
Olivier. Il n'y a pas de concept biblique à proprement parler à l'intérieur des paroles et de l'artwork de cet EP. La pochette représente un homme tout-puissant imposant sa vérité à une population. On peut le comparer à la puissance de la religion dans notre société où il représenterait un certain Dieu oppressant des êtres humains. Ou bien voir cet homme comme un dictateur, tyrannisant une population soumise. Nous émettons donc une critique de ces deux façons de contrôler notre société à travers cet EP.

MI. On entend en ouverture et en clôture de « Torn Inside » des pianos. Beaucoup de groupes exploitent ce filon pour aérer leur disque et du coup, c’est devenu plutôt cliché. Les arrangements auront-ils une place prépondérante à l’avenir ou allez-vous rester concentrés sur la musique brute ?
Emilien. C'est vrai que c'est assez cliché d'utiliser des intros au piano dans la mouvance actuelle. On pourrait penser à première vue que c'est pour suivre le mouvement que nous avons décidé de le faire, mais ce n'est pas le cas. En premier lieu, c'est le morceau le moins violent de notre EP. Le thème s'y rapporte aussi, car il traite d'une personne en détresse suite à une accumulation de problèmes. Nous avons donc pensé que le piano rendrait service au morceau afin de le rendre mélancolique et retransmettrait bien l'ambiance que nous cherchions à exprimer. En deuxième lieu, étant donné que nous essayons de diversifier notre musique, nous voulions montrer que nous étions capables de réaliser des passages calmes et mélodiques, et qu'ils faisaient partie de notre musique. Car même si elle est en majorité assez violente, nous aimons « l'aérer » comme tu le dis, pour coller à des thèmes plus mélancoliques. Cependant, nous n'avons pas aéré pour aérer. Nous avons placé « Torn Inside » au milieu de l'EP, d'une part pour faire une certaine pause entre les morceaux, mais aussi car la dernière compo commence d'une façon assez brutale. Le contraste entre la fin du « Torn Inside » et « Sin Of Flesh » est donc voulu et nous sommes contents car il a bien fait l'effet que nous recherchions. Nous avons voulu créer un certain suspens, un effet de surprise en laissant finir « Torn Inside » de façon calme, afin de renchainer sur un morceau violent, alors qu'on ne s'y attendait pas forcément.

MI. Niveau vocal, pareil, une belle diversité avec du chant clair dans les refrains. Là encore, le risque est immense. N’avez-vous jamais douté quant à la pertinence de ce choix ? Qu’avez-vous à répondre à ceux qui sont fâchés avec ce type de vocaux ?
Olivier. Bien sûr que dans le Metal, le chant clair ne fait pas l'unanimité. Mais nous avons toujours été familiers avec ce chant grâce à des groupes comme KILLSWITCH ENGAGE, TRIVIUM, AS I LAY DYING… La question du chant clair ne s'est jamais réellement posée. Il est apparu comme une évidence pour notre musique. Et comme Fabien s'est toujours assez bien débrouillé, ça ne lui posait pas trop de problème pour enchaîner les cris et le chant clair. Mais qui sait, peut-être qu'en évoluant, le chant clair perdra sa place au sein de notre musique ? Seul l'avenir le dira…

MI. Petite question pour Fabien. Tu as un chant très variant, capable de passer de cris perçants à de profonds gargarismes, un peu à l’image d’Alex Koehler de CHELSEA GRIN. Comment entretiens-tu ta voix et d’où te vient le don de faire des transitions si propres ?
Fabien. Je pense que ma réponse va te faire rire, mais merci pour cette comparaison très flatteuse (rires) ! C'est en effet un chanteur que j'apprécie beaucoup et qui m'influence particulièrement. Il n'y a pas vraiment de don pour ce chant, tout est une question de technique, qui au final, n'est pas si difficile à acquérir, mais plutôt à entretenir. Cela demande en effet beaucoup de travail. On progresse très vite mais il arrive un moment où l'on stagne si on ne travaille pas assez. Au début, je faisais n'importe quoi, je screamais sans savoir si je le faisais d'une bonne façon. J'officiais à la base comme bassiste et lorsque nous avons arrêté de chercher un chanteur introuvable, et que je me suis mis à faire les deux, voyant que je me débrouillais assez bien au chant, le groupe m'a conseillé de m'y mettre totalement. Ça m'a plutôt encouragé et j'ai donc décidé de prendre des cours. J'ai ainsi rencontré dans un premier temps Junior Rodriguez, le chanteur de DARKNESS DYNAMITE, puis Jennifer Diehl, la chanteuse du groupe FURYKANE, qui enseignait le chant Metal, et qui m'avait été vivement recommandée. Elle m'a ainsi appris ses techniques, à comprendre comment les utiliser au niveau du ressenti et surtout, pourquoi les utiliser. Elle m'a aussi fait découvrir toutes les diversités vocales existantes dans le Metal. Au niveau des transitions, c'est une question de souffle, d'ouverture de gorge. Par exemple, il m'était très difficile de passer d'un growl profond à un scream très nasillard au début, mais c'est venu à force d’entraînement et d'habitude.

MI. Maintenant que le cap du premier EP est franchi, tout le monde va se mettre à attendre le premier album. L’idée est-elle déjà dans les cartons ? A quoi peut-on s’attendre ?
Kevin. Tout à fait ! Comme tu le dis, nous avons franchi une étape en sortant ce premier EP. Nous avons déjà fait quelques concerts pour le promouvoir, écoulé presque la totalité du stock de copies que nous avions pressées et commencé à en envoyer à différents webzines, magasines et professionnels pour essayer de le faire connaître un maximum. Mais étant donné que nous faisons encore face à des problèmes et changements de line-up, nous ne pouvons pas encore rentrer dans une vision plus professionnelle, où nous fonctionnerions comme une équipe complète, prête à tout déchirer. Nous sommes encore en formation, donc une fois que ces problèmes seront résolus, et nous espérons que ce sera pour très bientôt, nous frapperons fort et là où il faut. Un album est donc en cours de composition et une fois le line-up complet et stable, nous donnerons plus d'informations à son sujet.

MI. Envisagez-vous une tournée ou quelques dates pour promouvoir cette sortie ?
Olivier. Une tournée est depuis quelques semaines en préparation avec nos amis d'ALL MY MEMORIES, un groupe de Metal / Hardcore du 91 et de WIDESPREAD DISEASE, un groupe de Deathcore du 78. Cette tournée aura normalement lieu fin avril - début mai, pour une semaine et fera une boucle entre Paris et Nantes. Elle nous permettra de faire la promotion de notre EP, mais aussi de la sortie du premier EP de WIDESPREAD DISEASE et du premier album d'ALL MY MEMORIES ! Nous vous conseillons vivement d'aller écouter leur musique. Ce sont deux groupes vraiment bons. ALL MY MEMORIES viennent de sortir leur premier morceau extrait de leur futur premier album et les WIDESPREAD DISEASE ont sorti le premier morceau de leur futur EP, avec en featuring Aaron Matts de BETRAYING THE MARTYRS !

MI. Vous n’êtes pas sans savoir que le 21 décembre approche, avec lui la fin du monde. Comment IRREPRESSIBLE WRATH se prépare t-il a cet évènement ? Quelles sont toutes les choses que vous aimeriez dire et faire avant que ça n’arrive ?
Emilien. Drôle de question (rires). Et bah, nous ne préparons pas grand-chose. Espérons juste que nous arriverons à compléter notre line-up avant que ça n'arrive ! Et si quelques bons concerts pouvaient nous arriver d'ici-là, ce serait encore mieux. Le plus regrettable serait de ne pas avoir pu sortir d'album et de ne pas avoir réussi à faire quelques tournées avant (rires) !

MI. On peut traduire votre nom par « colère irrépressible ». Quelles sont les choses qui vous mettent en colère dans la société actuelle ?
Olivier. Nous avons un peu répondu à ça avec ta question sur le message que nous souhaitons transmettre, mais pour résumer, on peut dire que ce nom traduit notre colère envers les comportements des individus dans notre société actuelle. Ainsi, notre message n'est pas haineux et ne prône ni mort ni une quelconque destruction, mais plutôt un message dénonciateur des injustices qui règnent dans notre société. Et comme ces dernières sont récurrentes et ne font que grandir, cette notion de colère irrépressible prend tout son sens.

MI. Pour finir, que peut-on souhaiter à IRREPRESSIBLE WRATH pour la suite de l’aventure ? Pour Noël, j’ai entendu dire que vous avez commandé un batteur tout neuf (rires) ?
Fabien. En effet, un batteur ne serait pas de refus (rires) ! Non, plus sérieusement, nous sommes, comme tu le sous-entends, à la recherche d'un batteur. Vous pouvez donc nous souhaiter d'en trouver un rapidement, que notre formation se complète enfin afin que nous puissions réellement se remettre en route et vous montrer de quoi nous sommes vraiment capables !

MI. Merci à vous les gars de nous avoir accordé cette interview. L’équipe de Metal-Impact se joint à moi pour vous souhaiter une belle carrière. Je vous laisse le mot de la fin. Merci !
Emilien. Merci encore à toi Stef pour cette interview conséquente. Ça nous fait vraiment plaisir de voir que tu t'intéresses à notre groupe et que tu essayes de comprendre le pourquoi du comment de notre musique. Nous espérons t'avoir apporté les réponses que tu attendais et que tu désireras suivre notre actualité et reprendre contact avec nous lorsque nous annoncerons de prochains concerts, membres ou même de prochaines sorties de morceaux ! Nous remercions aussi toute ton équipe au sein de Metal-Impact, pour votre dévotion auprès de la scène Metal nationale et internationale. C'est une vraie aide aux groupes que vous apportez en chroniquant leurs CD et en leur accordant des interviews. Sans vous, la promotion serait encore plus compliquée pour nous ! Merci aussi à toutes les personnes qui liront cette interview, nous espérons vous avoir fait découvrir notre groupe, que ça vous donnera envie de venir découvrir notre son, que ce soit sur CD ou en concert. N’hésitez pas à venir nous donner votre avis sur notre musique, nous serons ravis de discuter avec vous ! Et bien sûr, merci à tout ceux qui nous soutiennent, que ça soit depuis nos débuts ou récemment, nous ne serions rien sans vous ! A très bientôt, et ne vous inquiétez pas, nous comptons vite revenir, plus forts que jamais. Et prêts à tout péter !


Ajouté :  Mardi 12 Mars 2013
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Irrepressible Wrath Website
Hits: 8356
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 19/10/2018 à 08:50:49 en : 0,0942 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar