METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· WE ARE THE OCEA…
· GRONIBARD (FRA)…
· ALL THE SHELTER…
· MUSINK by Metal…
· MOONLORD (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DYING FETUS (us…
· ETHROPIA (FRA) …
· HELLOWEEN (de) …
· BRYAN ADAMS (ca…
· THE GATHERING (…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 105 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ATTACK VERTICAL (ch) - Tout le groupe (Fév-2012)


Contacté par Claude pour chroniquer leur dernière sortie, This Glorious World, je répondis avec enthousiasme, ayant particulièrement apprécié Human Race. J’en profitai pour solliciter une interview, à laquelle l’ensemble du groupe se prêta volontiers. Un grand merci à eux pour leur disponibilité.

Line-up
: Bertrand (batterie), Claude (guitare), Henrique (chant), Edmond (guitares), Thomas (basse)

Discographie : Happy End (Demo - 2000), Human Race (Album - 2006), This Glorious World (Album - 2011)



Metal-Impact. Peux-tu nous présenter le groupe pour celles et ceux qui ne le connaîtraient pas ?
Claude. ATTACK VERTICAL est un groupe formé depuis 1999 par une bande de potes d’enfance. Nous avions alors 17-18 ans. Fan de Punk (groupes genre MILLENCOLIN, LAGWAGON, PULLEY, …) On était motivé à 200% pour créer quelque chose ensemble. On a commencé par des petites reprises puis nos propres compos, qui chaque année deviennent plus brutales.
Thomas. C’est vrai qu’à l’époque nous écoutions des groupes de Punk, mais aussi du Metal tel que SEPULTURA, FEAR FACTORY ou SLAYER. Claude et Edmond balançaient entre le Punk et le Metal, Valentin était très Punk et Bertrand et moi étions plutôt Metal.

MI. Quelles sont les raisons du départ de Valentin Chatagny ? Peux-tu nous présenter le nouveau chanteur ?
Claude. Valentin est parti, car il n’avait plus autant la pêche (et la motivation) que nous autres. On a carburé pendant des années à trois répètes par semaine et parfois plusieurs concerts par mois. Ca nous prenait donc beaucoup de temps, Valentin avait aussi d’autres occupations, et pour finir il n’arrivait plus à tout assumer.
Henrique est avec nous depuis en tout cas 2 ans, voire 3, ça passe tellement vite. A la base, c’était juste un bon gars qui aimait le Metal et qui aimait notre son. Souvent présent à nos concerts, on s’est lié d’amitié. Suite au départ de Valentin, nous avions auditionné 2 chanteurs. Pour finir c’est Hq (son surnom) qui est resté avec nous.
Thomas. Si je ne me trompe pas, Hq a commencé avec nous à la fin 2008 avec son premier concert au Fri-Son de Fribourg en janvier 2009.

MI. Le changement de langue est-il lié au changement de chanteur ?
Claude. Pour moi, totalement. Pour Hq, c’était vraiment difficile d’hurler en français, il se sent beaucoup plus à l’aise en anglais.
Thomas. Il faut dire aussi que ça faisait déjà quelques temps que Bertrand, Edmond et moi souhaitions écrire nos chansons en anglais.
Edmond. Oui, je pense que c'est Claude qui a le plus souffert d'avoir pris cette décision d'écrire en anglais. Lorsque Valentin était encore dans le groupe, nous voulions déjà partir dans cette direction. Quand Henrique est arrivé, cela fut définitivement fini d'écrire en français. Quand j'écoute le résultat sur This Glorious World, je suis satisfait de cette décision.

MI. En optant pour la langue anglaise, ne craignez-vous pas de perdre de votre personnalité ?
Claude. Je pense que oui. J’aimais ce côté texte en français afin d’être sûr qu’on comprenne le message qu’on avait envie de donner. Je pense aussi que nous avons perdu un public, on va dire, celui du début. Mais on en a aussi gagné un nouveau…
Thomas. Dans ce genre de musique, il faut avouer qu’il est difficile de comprendre les paroles sans avoir le texte (dans le livret des albums CD par exemple) sous les yeux. Ça ne veut pas dire que le message n’est pas important, mais simplement que je ne pense pas que le public nous écoute parce que l’on chante dans une langue plutôt qu’une autre. En revanche, c’est certain que chanter en français diminuait quelque peu nos possibilités de s’exporter.
Edmond. C'est juste Claude, mais quand tu perds quelques choses, il y a des nouvelles opportunités qui arrivent. En tous les cas, je ne suis pas une personne qui regarde les statistiques, mais je n'ai pas remarqué moins de personnes à nos concerts et nos groupes d'amis n'ont pas banni notre musique. C'est un tout. La voix, le style de compos, tout est lié. On est passé à une étape supérieure et j'ai ressenti une nouvelle motivation dans le groupe avec ce cd. Le plus important pour moi, c'est d'abord d'avoir du fun pour soi-même. Lorsqu'en répète on est tous ok sur un riff et que le résultat nous botte bien l'arrière-train, pour moi, c'est gagné. Après, si le public ressent une bonne atmosphère et une bonne énergie sur scène, tu es gagnant. La clé à notre niveau, c'est d'avoir du fun. Et quand tu as du fun, les gens autour de toi en ont aussi.

MI. Entre Human Race et This Glorious World, AV a fait peau neuve. Parleriez-vous d'évolution ou de rupture dans votre style ?
Claude. Evolution… à chaque fois qu’on sort un nouvel album, qu’on compose une nouvelle chanson, cela va plus loin que précédemment. Je ne sais pas quand on va s’arrêter. La tête pensante du groupe est un fou, il ne vit presque que pour ce plaisir de créer et ses idées sont tout le temps plus folles, plus techniques plus audacieuses. Je peux reprendre le mot « rupture » pour la perte et le gain d’un public différent.
Thomas. Je parlerais d’évolution également. Entre notre premier album Happy End et Human Race, il y avait déjà une grosse évolution, entre autres due à notre progression. Entre Human Race et This Glorous World, il y a à nouveau de l’évolution que je trouve surtout marquée par le changement de chanteur.
Edmond. [Rires] un fou... Je pense qu'il y a 5 fous dans ce groupe. C'est une évolution, oui. La voix est différente, les guitares sont plus rapides, la batterie tape plus fort et la basse joue à un accordage encore plus lourd. Chaque membre de groupe a apporté son lot de changement pour ce cd.

MI. Diriez-vous qu'avec This Glorious World, la mutation musicale d'AV est achevée ?
Claude. Difficile à dire. Il y aura encore de nouvelles choses je pense, mais vont-elles rester sur la même base ou serons-nous capable de passer à l’échelon supérieur ? L’avenir nous le dira. Ce que nous devons tenir compte maintenant, c’est qu’on est presque tous dans la trentaine, avec pour certains de nouvelles obligations. Donc, en ce qui me concerne, ma tête n’est plus seulement à 100% pour AV, à voir ensuite comment ça évoluera, mais je pense que cela se déroulera de manière positive quand même.
Edmond. Tu sais, dans la musique, je pense qu'un musicien veut toujours trouver de nouvelles choses, composer différemment. Lors de notre dernier passage en studio, nous avons tous énormément appris de choses que nous devons améliorer. Donc, je peux te dire oui, le futur album sera différent mais dans une suite logique (c'est pas demain qu'on jouera du Jazz). Nous avons enregistré avec Vladimir Cochet (Conatus Studio) et je peux te dire qu'il sait ce qu'il veut. On l'avait choisi car on aimait ses enregistrements et aussi car c'est un musicien incroyable. Il m'a donné des conseils très précieux et j'ai dû ajuster mon jeu de guitare. Pour cette raison, le futur album n'aura pas ces quelques petits défauts que j'ai dû ajuster.

MI. En quoi vos tournées avec ARCH ENEMY, DARKANE et GOD DETHRONED vous ont-elles influencés ?
Claude. Nous n’avons pas vraiment fait une tournée, mais trois dates, une avec chacun de ces groupes. Je ne pense pas que cela nous ait apporté grand-chose, mis à part le fait de se dire qu’on est tout petit !!! A voir ce que mes collègues auront envie de dire de plus…
Thomas. Ces dates ne nous ont pas particulièrement influencés. Cependant, c’est clair que de jouer avec des groupes de renommée internationale nous permet de faire des concerts devant un public nombreux et de se faire connaître. Perso, je trouve que ça nous apporte beaucoup dans le sens où c’est une grande satisfaction, joie et motivation lorsque l’on m’annonce que l’on va faire la première partie de tels groupes.
Edmond. Complètement d'accord avec Thomas. Je pense que c'est juste une énorme satisfaction de pouvoir côtoyer ces pointures.

MI. Quels sont les thèmes abordés dans This Glorious World ?
Claude. Je ne m’occupe plus vraiment des paroles. Je vais donc laisser le soin aux personnes concernées de nous en dire plus.
Thomas. Hq est le mieux placé pour répondre à cette question… il est censé connaitre les paroles par cœur…
Edmond. Il n'y a pas vraiment de règles établies pour les thèmes abordés. Pour l'album This Glorious World, la plupart des textes sont trouvés et composés par Henrique. Il s'agit quelques fois d'un moment vécu (« Such is Life », « Tree of Life »), d'accusations sur des comportements humains (« Iceberg », « Alive Again »), un peu de politique et de religion (« Icon », « God Bless You ») et de grandes déconnades (« One Minute to Die »). Bertrand et moi avons donné un coup de main à Henrique pour l'écriture. Bertrand a toujours de supers idées pour placer la voix sur un riff et ainsi y mettre des phrases plus percutantes. Nos textes sont plus sombres avec Henrique comme chanteur. Henrique. Je pense qu’Edmond a bien résumé les thèmes abordés. Je ne me suis jamais dit que je devais absolument aborder tel ou tel sujet. C’est plutôt selon l’inspiration du moment ou l’actualité. Ed a souvent de bonnes idées pour des thèmes et a également écrit les paroles pour « The Tree of Life » et « Alive Again ».

MI. Peux-tu m'en dire plus sur le processus d'écriture de This Glorious World ? Celui-ci a-t-il différé de celui de Human Race ?
Edmond. Nous avons dû changer quelque peu notre façon de procéder, en effet. Pour Human Race, Claude et moi travaillions ensemble pour un riff. Nous faisions énormément de jams à 5 en répète et modifions ensemble les arrangements. Pour This Glorious World, la vie de certains a quelque peu changé (comme l'expliquait Claude juste avant). De ce fait, je me suis retrouvé beaucoup plus libre et Bertrand a pris une part très importante dans la composition d'ATTACK VERTICAL. Comme le 99% des groupes de rock, j'arrive (donc le guitariste) avec une idée de riff. On fait tourner cela avec Bertrand jusqu'à ce que cela donne un truc cool. En générale, on tient un bon truc quand Thomas arrive à la répète suivante en sifflotant le riff de la précédente répète. La chose différente avec This Glorious World, c'est qu'on a jeté tous ce qui nous semblait inutile. Et Bertrand est un garçon très pointilleux et exigeant. Tu sais, quand tu passes des heures sur un riff et qu'au final, ce riff ne passe pas l'audition avec Bertrand, c'est quelquefois déprimant. Mais en même temps, cela prouve que le groupe compte sur moi pour trouver un truc qui leur plaisent et creuser plus profond dans mes idées. Pour cela, je leur dis merci. Et bien entendu, lors des arrangements, tout le monde met la main à la pâte et modifie les moments pour placer un break-down et les solos.
En parlant de solo, nous avons eu l'immense honneur d'avoir notre ami québécois Yann Bochud pour le solo sur le titre « Feed the Graveyard ».

MI. Pour la promotion de This Glorious World, vous deviez tourner au Canada (d'après mes infos) : comment cette tournée s'est-elle mise en place et comment cela s'est passé ?
Claude. Le pire souvenir d’ATTACK VERTICAL et peut-être certainement un des pires de notre vie. Nous n’avons pas très bien géré notre voyage, et avec les Canadiens, si tu n’es pas en règle, ça fait mal. Nous sommes restés 4h dans l’aéroport, nous n’avons pas pu en sortir et l’on a dû rentrer sur le champ. Tournée annulée pour nous. Quelle merde je te dis !
Thomas. Pour résumer simplement, les douaniers canadiens ne nous ont pas laissé entrer dans le pays. Ils nous demandaient des permis de travail que nous n’avions pas.
Edmond. On nous avait donné le conseil de passer comme de simples touristes et qu'il n'y aurait pas de problème. Après, on connaît la suite. Je pense que ce fût l'un des moments les plus pénibles dans ma vie. Même actuellement, quand j'y repense, je suis déçu de cette mésaventure. On est passé de l'étape euphorique et fière, à l'étape de grande tristesse et d'épuisement. Cela aurait dû être un moment magique et.... voilà quoi !

MI. Pour la sortie de votre nouvel album, vous avez organisé une campagne de promo sur YouTube (que j'invite nos lecteurs à découvrir), placée sous le signe de l'humour ? Malgré le style pratiqué, vous refusez de vous la jouer "gros durs" : Peux-tu m'en dire plus sur cette démarche ?
Claude. C’est toujours et encore notre ami Edmond qui a toutes ces idées, il en déborde. Toujours toujours de nouvelles choses, quelle énergie. Je pense que sans lui, AV n’existerait plus maintenant. On aime le Metal, on en écoute tous les jours, mais on est des potes avant tout. On aime rigoler, aller se faire une bonne bouffe et on aime faire les cons. Prise de tête ou se la jouer gros dur, pas pour nous. Ce n’est pas vraiment une démarche, c’est juste nous, on est comme ça. On est entouré de bons potes qui sont dans le même trip. Tout le monde met la main à la pâte et voilà le résultat.
Thomas. Pour ces vidéos nous avons aussi eu un gros coup de mains de David de Camden Town à Bienne. Nous ne sommes pas les seules à déconner dans le milieu, par exemple regardez des vidéos de A Plea for Purging pour vous en convaincre.
Edmond. Dans un groupe amateur comme le nôtre, tu n'as pas de label ou d'aide extérieure pour la promo. Quand nous avons une interview et une chronique comme tu nous le proposes, ce sont les seuls moyens de se faire connaître. Donc, soit tu es passif soit tu es actif. Nous avons décidé de se bouger avec nos moyens, c'est-à-dire rien, aucun moyen financier. Le plus important quelquefois, ce n'est pas l'argent que tu mets dans la promo, mais l'idée qui fera rire les gens. Et cela, avec un budget très bas. Après, il faut trouver les moyens. Par exemple, Youtube et Internet sont des outils gratuits et faciles à exporter. Comme nous avons notre ami David pour l'aspect montage, nous tenions le moyen pour notre promo. Tu sais, jouer les gros durs n'est pas facile. La plupart du temps, il faut d'énorme moyen pour réaliser ce genre de clip-vidéo ou promo. Mais en même temps, tu ne dois pas en faire trop du côté déconnade. Enfin, je pense qu’on ne peut pas être plus ridicule avec nos vidéos promo. Comme le mentionne Thomas, je suis aussi friand de ces clips décalés (BLACK DAHLIA MURDER avec « Necropolis », KILLSWITCH ENGAGE avec « Holy Diver », FOO FIGHTERS, avec « Tenacious D »). J'ai encore quelques idées pour la prochaine sortie. On verra bien ce que cela donnera.


Ajouté :  Jeudi 29 Mars 2012
Intervieweur :  Le Comte de la Crypte
Lien en relation:  Attack Vertical Website
Hits: 9627
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/12/2018 à 14:34:45 en : 0,0913 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar