METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· TANKRUST (FRA) …
· INHUMATE (FRA) …
· OBITUARY (usa) …
· CRACK OV DAWN (…
· SOULFLY (br) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· METAL THERAPY F…
· PARADISE LOST (…
· TARJA (fi) - Ba…
· MORTUARY (FRA) …
· GIRL INK TATTOO…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 41 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

UNFRAGMENT (FRA) - Jérôme Guibert (Fév-2012)


Il parait que le travail finit par payer. Si UNFRAGMENT n’a pas encore vu le salaire, la persévérance de ce groupe qui écume la scène Death Metal depuis une dizaine d’années a de quoi forger le respect. Sa musique sincère n’a jamais été calibrée pour « conquérir le monde » comme ils l’affirment aujourd’hui avec beaucoup d’humilité. Mais UNFRAGMENT joue avec son cœur. Et au travers du discours de Jérôme, son chanteur, Metal-Impact vous propose de découvrir (ou redécouvrir) un combo français singulier et sans complexes. Entretien.

Line-up
: Jérôme Guibert (chant), Fabien Bartaud (guitare), Antoine Barron (guitare), Jérôme Viel (basse)

Discographie : Sentenced To Death (demo - 2001), At Death’s Door (demo - 2001), In Meanderings Of Aïn-Soph (album - 2002), Vices And Verses (album - 2006), Testament (album - 2012)

M-I Interviews du groupe : Jérôme Guibert (Mai-2002), Jérôme Guibert (Fév-2012)



Metal-Impact. Salut Jérôme, je suis Stef pour le webzine Metal-Impact. UNFRAGMENT est de retour après plusieurs années d’absence avec son troisième album. Comment appréhendes-tu cette sortie ?
Jérôme Guibert. Salut Stef. Le plus sereinement du monde, nous faisons notre musique avant tout pour le plaisir, la sortie de l'album est tout simplement un instant de partage et d'échange. Il y a longtemps que nous avons dépassé le fantasme de conquérir le monde.

MI. Quel comparatif peux-tu faire avec Vices And Verses ? Qu’est-ce qui a évolué entre ces deux albums ?
Jérôme. Les deux albums sont assez différents, de par le son déjà, car toute la chaîne matériel a été renouvelé et parce qu'en six ans, nos choix de couleurs sonores ont également évolué. Ensuite dans le registre musical, Vices And Verses a été enregistré sur une période de plusieurs années, au fil des compositions, ce qui fait qu'il y a probablement plus de variétés dans les ambiances sur cet album. Vices And Verses a également une touche mélodique et épique que l'on retrouve moins sur le dernier album. Nous avons enregistré Testament plus conventionnellement, une fois toutes les compositions définies. Cet album est plus monolithique, plus brut et plus dur dans le son. Idem pour la partie voix. L'envie de raconter simplement une histoire a mené à moins d'arrangements. Du côté des solis, Testament est beaucoup plus riche que les précédentes productions du groupe.

MI. L’arrivée d’un second guitariste est-elle devenue une nécessité au moment d’enregistrer ce disque ? Comment en êtes vous venu à travailler avec Antoine ?
Jérôme. Non, il n'y avait aucune nécessité. Antoine est un ami et nous avons pensé que ce serait intéressant de travailler ensemble sur le projet. Tout comme Jérôme Viel qui assure les parties basses, même s'il nous a rejoints plus tard et n'a donc pas eu le temps de s'impliquer plus dans le travail musical.

MI. Pourquoi avoir choisi d’évoluer avec une boîte à rythme depuis tout ce temps ? Le niveau de technicité que requiert la musique d’UNFRAGMENT est-il trop élevé pour un batteur « en chair et en os » ?
Jérôme. Nous n'avions effectivement pas trouvé de batteur qui puisse s'intégrer au groupe dans le passé, donc la batterie virtuelle s'était imposée. Désormais, nous préférons fonctionner ainsi car cela nous convient, ne serait-ce que dans notre façon de travailler. Et effectivement, des batteurs qui peuvent assurer le niveau des parties batterie que Fabien programme, ça ne cours pas les rues.

MI. Ce CD s’appelle donc Testament. Bénéficie t-il d’un concept ? A-t-il été écrit justement à la façon d’un testament ?
Jérôme. Il n'y a pas vraiment de concept mais le choix de "testament" signifie effectivement que c'est la fin de quelque chose...

MI. Pourquoi avoir décidé de revenir aux affaires après tout ce temps ? La motivation est-elle la même qu’à vos débuts ?
Jérôme. Il y a forcément des différences entre aujourd'hui et les débuts du groupe. Nous avons vieillis, les priorités changent, l'appréhension des choses change également. Au départ, il y a l'énergie, la soif d'avancer vite. Aujourd'hui, c'est plutôt l'envie de prendre le temps de bien faire les choses dans la mesure de nos moyens. Ce qui demeure, c'est l'envie de s'exprimer en musique et de la partager.

MI. Peux-tu nous parler un peu plus des paroles, qui réfèrent à beaucoup de choses mais tout particulièrement au sexe ? C’est un sujet qui a sa place dans un univers qui traite en général de choses plus glauques ?
Jérôme. Les paroles restent dans la logique de Vices And Verses, c'est-à-dire écrire sur des sujets qui me touchent, que ce soit des histoires relayées dans les médias, vécues dans l'entourage ou la vie personnelle. Le sexe a effectivement une place importante sur Testament, c'est un sujet très peu original finalement mais qui amène à tellement de choses différentes et qui naturellement, concerne tout le monde. Mais c'est plus généralement le rapport homme/femme qui est moteur de l'écriture.

MI. La première chose qui interpelle sur ce nouvel album, c’est l’usage exclusif du français. On le retrouve non seulement dans les textes, mais aussi dans les crédits du booklet par exemple, contrairement à Vices And Verses qui mélangeait français et anglais. Quelles sont les raisons de ce choix ?
Jérôme. Je souhaitais écrire uniquement dans notre langue maternelle. Du coup, je trouvais assez incohérent d'intégrer de l'anglais où que ce soit. Et puis finalement, on est un groupe francophone tout simplement.

MI. Tu déclarais en 2002 à propos de l’anglais : « cette langue a également une consonance plus adéquate au style ». Je dirais même que c’est de plus en plus le cas. Es-tu d’accord avec cette analyse et si oui, peut-on considérer ce choix comme une façon évidente de se démarquer ?
Jérôme. Je me rends compte que j'ai dis ça guidé par l'habitude. Effectivement, l'anglais paraît plus approprié, mais certainement parce que nos références sont quasiment toutes de ce tonneau. Passer de l'anglais au français a été progressif. Sur le premier album, il y avait juste quelques phrases. Aujourd'hui, je n'arriverais plus à revenir en arrière. Et franchement, écouter une chanson que l'on comprend, c'est quand même autre chose mais il faut une certaine ouverture d'esprit. C'est comme pour la boite à rythme, si tu es habitué à écouter de tout, tu seras plus enclin à voir l'aspect musical. Si tu es enfermé dans les codes du style, dès le départ, tu auras tendance à rejeter.

MI. Y a-t-il sur cet album une composition qui représente tout particulièrement UNFRAGMENT ? Si oui, laquelle et pourquoi ?
Jérôme. Je ne peux pas répondre à cette question. Chaque membre du groupe pourrait te dire qu'il préfère tel ou tel morceau, mais un qui représenterait UNFRAGMENT, ça parait difficile. Nous avons nos influences mais aussi notre propre patte. C'est plutôt sur l'ensemble du répertoire que je le ressens.

MI. Un mot sur la pochette. Que représente-elle ? Et plus généralement, que représentent ces formes, ces courbes, ces couleurs qu’on retrouve systématiquement sur vos pochettes depuis vos tout débuts ? C’est pour faire travailler l’imaginaire des gens, à l’instar du test de Rorschach ?
Jérôme. Nous avons l'habitude de travailler avec Florent Bartaud pour les pochettes et pour Testament, contrairement à Vices And Verses il n'y avait pas de concept de départ. Il avait carte blanche et nous sommes contents du résultat. Les pochettes, à l'instar des textes, doivent effectivement faire travailler l'imaginaire de chacun en fonction de ses propres expériences. Pour Testament, j'y vois l'instinct primaire caché au fond de chacun de nous qui pourrait être en rapport à certains des textes de l'album, ce peut être l'image d'une vie qui s'éteint, comme pour souligner le titre. A chacun d'y voir ce qu'il veut en fait. Mais il est vrai que l'on veille à une cohérence sur l'ensemble, autant dans les couleurs que dans l'aspect un peu onirique.

MI. A titre personnel, je préférais la pochette de Vices And Verses, y’avait plus de nichons (rires)…
Jérôme. Il est possible qu'on s'attarde sur les fesses la prochaine fois… (rires)

MI. J’ai cru comprendre que vous êtes assez avares en matière de concerts. 2012 sera-t-elle l’année du changement ? Peut-on espérer vous voir à l’occasion de quelques dates prochainement ?
Jérôme. Nous avons arrêté les concerts à partir de l'instant où nous n'avions plus de batteur. Nous avons choisi de poursuivre sur l'aspect production uniquement et si je prends également en compte les aspects de nos vies privées, refaire de la scène me paraît difficilement envisageable.

MI. Avez-vous déjà réfléchi à l’éventualité de sortir un quatrième opus ?
Jérôme. Un quatrième album n'est pas prévu mais on souhaite avec Fabien explorer certaines évolutions musicales dans un format beaucoup plus court.

MI. Tu nous as accordé une interview dans ces mêmes colonnes il y a quasiment 10 ans. Avec le recul, comment analyses-tu ces dix années d’évolution ?
Jérôme. L'environnement musical a beaucoup changé. Avec l'avènement d’Internet, ça draine du positif comme du négatif, comme toutes évolutions. Idem pour les moyens d'autoproductions, plus accessibles et variés que par le passé. Tout cela nous convient plutôt bien car nous trouvons les outils adéquats à nos possibilités et notre façon de vouloir avancer. C'était un peu plus délicat il y a dix ans même si les choses étaient déjà enclenchées.

MI. L’occasion pour moi de conclure en ajoutant que votre forum officiel est hébergé sur Metal-Impact. As-tu un message particulier à adresser à la team et à nos lecteurs ?
Jérôme. A la team bien évidemment merci, car nous n'avons pu prendre pied véritablement sur la toile que très tardivement, et Metal-Impact nous a permis avant cela de pouvoir y être présent. Aux lecteurs, je salue leurs motivations à s'informer, à être curieux et à être tout simplement là, car sans public, il n'y a rien.

MI. Merci Jérôme de nous avoir accordé de ton temps. Bonne continuation avec UNFRAGMENT et à très bientôt j’espère. Les derniers mots sont pour toi.
Jérôme. Merci à toi Stef d'avoir pris le temps de nous découvrir. J'indiquerai simplement que toutes les infos concernant le groupe sont accessibles sur le forum ainsi que les liens vers nos titres en ligne (la majorité d'ailleurs). Des retours d'avis ou commentaires sont toujours les bienvenus. A bientôt, à n’en pas douter…


Ajouté :  Jeudi 22 Mars 2012
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Unfragment Website
Hits: 9808
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/12/2017 à 00:26:13 en : 0,1729 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar