METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· DSK (FRA) - Mar…
· UNLEASHED (se) …
· SONATA ARCTICA …
· HIGH-SCHOOL MOT…
· MALLEUS MALEFIC…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· IN FLAMES (se) …
· BLACK RAINBOWS …
· ZZ TOP (usa) - …
· PAGANFEST 2010 …
· PSYKUP (FRA) - …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 111 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

KRYZEES (FRA) - Laurent Fabisz (Déc-2011)


Le Heavy Metal est en train de crever ? Foutaises. Tant qu’il y aura des groupes comme KRYZEES pour entretenir la flamme, jamais ce navire de guerre ne baissera pavillon. Du haut de leur deuxième album paru en octobre 2011, les lorrains donnent la drôle d’impression de vouloir à tout prix être l’étendard du style en France. Et s’il est vrai que le Heavy français manque de fraicheur, on ne pourra pas reprocher à KRYZEES d’apporter des solutions. A cette occasion, Laurent revient sur le succès grandissant de son groupe et sur ses motivations, dans un jeu de question-réponses riche en enseignements. Entretien.

Line-up
: Laurent Fabisz (chant), Damien Spanu (guitare), Axel Limonier (guitare), Sébastien Gouttes (basse), Pierre Roellinger (batterie)

Discographie : The Wheel Of Fate (Album - 2008), Unchained (Album - 2011)



Metal-Impact. Salut Laurent et merci de nous accorder de ton temps. Nous sommes là pour parler du deuxième album de KRYZEES, Unchained qui est sorti en octobre 2011. Alors avec déjà un peu de recul, comment juges-tu cet album ?
Laurent Fabisz. Cet album est le reflet de la maturité grandissante de KRYZEES. Les chansons sont plus évoluées, elles contiennent une émotion qu’il n’y avait pas dans le premier album, The Wheel Of Fate. Nous avons également développé dans ce second album de nouvelles influences musicales, plus lourdes, mais bien sûr, nous avons voulu garder une certaine originalité dans l’écriture et dans la structure des chansons. Nous en sommes très fiers, car Unchained nous donne une réelle impression de progression, qui, c’est une certitude, ne s’arrêtera pas à ce deuxième album.

MI. Peux-tu présenter KRYZEES à nos lecteurs, nous parler de votre état d’esprit, de vos influences ?
Laurent. KRYZEES est un groupe de Heavy Metal old-school venant tout droit de Metz en Moselle (57). Fondé en 2000, le groupe trouve son line-up définitif en 2006 et effectue un grand nombre de concerts à travers la France et les pays frontaliers. Le premier album voit le jour en 2008 sous le nom de The Wheel Of Fate et est très bien accueilli par la scène Metal. Le groupe a joué au Sonisphere 2011, le plus grand festival de musique Metal jamais réalisé en France, avec SLIPKNOT et METALLICA en tête d’affiche. Notre second album, Unchained est sorti le 22 octobre 2011. KRYZEES a déjà effectué des concerts en compagnie de groupes de renommée tels que BLACK RAIN, VULCAIN, REVENGE, SEYMINHOL ou encore X-VISION, MOONSPELL, ORPHANED LAND… Puis nous recherchons toujours de nouveaux concerts en France et en Europe.

MI. Quels sont les premiers retours de la presse spécialisée et de vos fans sur ce nouvel album ?
Laurent. Les premières chroniques ont été très positives. Elles rendent compte d’une certaine fraîcheur dans notre musique et d’une bonne qualité de composition. D’après certains webzines, c’est l’une des plus belles surprises de la fin d’année 2011. Nos fans étaient impatients de pouvoir écouter l’album dans en entier. Nous leur avions déjà fait profiter de certains extraits en concert, mais ils voulaient absolument savoir si la qualité du second album était à la hauteur de leurs espérances. D’après les retours que nous en avons, ils sont très satisfaits et lors de notre dernier concert, certains connaissaient déjà les paroles des chansons et n’hésitaient pas à chanter avec nous !

MI. Peut-on dire que ce disque soit dans la continuité de The Wheel Of Fate ou sont-ce deux entités totalement indépendantes ?
Laurent. The Wheel Of Fate fut une très bonne expérience car c’était la première fois que le groupe travaillait sur un album complet. Le rendu en est très brut et beaucoup de personnes l’ont apprécié pour cela. Le style du groupe était assez vague car il touchait autant au Rock qu’au Heavy Metal pur jus ! C’était l’album de la fougue, de la jeunesse et de la témérité ! Le second album propose de nouveaux arrangements, un nouveau son, un réel désir de bien faire, d’être carré tant dans la composition des chansons que dans la manière de les interpréter. Le style du groupe s’en retrouve affiné et se détache des influences qui nous collaient à la peau depuis nos débuts, parce que soit disant trop présentes dans notre musique. C’est l’album de la maturité, de la finesse, et de la puissance !

MI. Comment s’est déroulé le processus de composition d’Unchained ? Avez-vous éprouvé des difficultés pour écrire un album qui soit capable de dépasser The Wheel Of Fate qui avait déjà placé la barre assez haut ?
Laurent. Pour Unchained, le processus de composition a été le même que pour le premier album. Chaque membre du groupe est venu avec ses idées. Nous les avons mises en commun et nous avons beaucoup travaillé pour que le rendu soit le meilleur possible. Chaque membre du groupe possède ses propres influences, mais nous partageons tous ce même désir de frapper fort, de proposer quelque chose qui sort des tripes et qui touche les esprits. Nous avions constaté que certains aspects de The Wheel Of Fate méritaient d’être approfondis, d’autres moins, mais nous ne voulions pas faire un plagiat du premier album. Nous voulions proposer quelque chose de neuf mais qui nous ressemblait toujours. Et pour nous, Unchained est le meilleur album que nous pouvions faire !

MI. Y a-t-il une composition dont vous êtes particulièrement fiers ou qui représente bien l’esprit d’un groupe comme KRYZEES ?
Laurent. Pour l’album The Wheel Of Fate, nous avions « Trick Or Treats » et « Destiny », des chansons lourdes et puissantes avec des mélodies originales. Pour Unchained, « Metal Is My Game » et « Enchained » ou encore « Dark Passenger » sont des chansons qui caractérisent le mieux KRYZEES. Elles nous ressemblent et nous adorons les jouer en concert. Elles sont explosives !

MI. Qui rédige les paroles au sein du groupe et quelles sont ses sources d’inspiration ?
Laurent. Dans le groupe, c’est moi qui écris les paroles. Je m’inspire généralement des états d’esprits dans lesquels je me trouve ou des événements qui se sont passés dans ma vie ou dans le monde. Mais je peux très bien aussi écrire sur mes passions ou inventer des personnages qui vivent une histoire complexe. Dans « Dark Passenger », je raconte l’histoire d’une série télévisée (Dexter), dans « Missing Time » une passion qui ne sera jamais assouvie. J’aime aussi beaucoup écrire des hymnes. Dans « Metal Is My Game », je crie notre amour pour notre genre de musique.

MI. Y a-t-il un concept derrière cet album ? Si oui lequel ?
Laurent. Ce concept est en fait un jeu de mot sur les mots anglais « unchained » (le titre de l’album) et « enchained » (le titre d’une chanson de l’album). « Unchained » veut dire « déchaîné », et « enchained » veut dire « enchaîné ». Ainsi on peut voir sur la pochette de l’album que notre mascotte déchaînée qui était déjà présente sur le premier album passe à l’action en martyrisant une personne enchaînée. Cela évoque également notre souci d’être original et de ne pas nous cantonner à faire une musique quelconque. Nous revendiquons notre différence.

MI. En parlant des paroles, j’ai été un peu surpris par celles de « Big Mak Attack » qui parle de fast-foods. Peux-tu nous en dire plus sur cette composition un peu plus « décalée » ?
Laurent. En fait, j’avais déjà écrit la musique et je cherchais un refrain accrocheur en 4 syllabes. J’ai parlé de mon idée de titre aux membres du groupe et on est parti dans un délire de gros hamburgers qui mangeaient les gens et qui dominaient le monde. Puis on s’est demandé si on n’allait pas changer le titre en « Spider Attack », titre plus conventionnel, mais les mots allaient tellement bien dans le refrain qu’on a décidé de garder ce titre et de faire une chanson sur les fast-foods (rires).

MI. Au niveau de l’artwork, vous avez choisi de renouveler votre confiance à Grégory Lê du Genghis Kahn Artwork. Que représente cette pochette ? Quel est son message ? Avez-vous donné carte blanche à Grégory pour sa conception ?
Laurent. Grégory Lê est un très bon dessinateur. Il nous avait déjà fait du très bon travail avec la couverture de The Wheel Of Fate et nous voulions lui renouveler notre confiance. C’est de plus un très bon ami avec qui nous partageons plus que la musique. Nous avions déjà le titre de l’album et nous lui avons demandé de réfléchir sur le concept « enchaîné / déchaîné ». Nous lui avons suggéré de reprendre la mascotte du premier album comme personnage mais qui cette fois martyriserait un autre personnage enchaîné, avec un ton plus sadique, car ce dernier tendrait une clé que le malheureux supplicié ne pourrait atteindre. Grégory a mis sa patte personnelle, en proposant une version inspirée des comics et le résultat est au-delà de toutes nos espérances ! Le message de la pochette est qu’il ne faut jamais abandonner, même si un objectif est inatteignable et même si le diable se met en travers de votre chemin.

MI. A l’intérieur du booklet, vous êtes chacun représenté enchaîné. Quels sont ces liens qui vous retiennent et que ferez-vous au moment où vous serez libéré ? Peut-on y comprendre que KRYZEES est comme une bête qui demande sa liberté ?
Laurent. Ces chaînes peuvent être interprétées de trois manières différentes. Elles sont le lien qui tient le groupe uni, ce lien d’amitié et de camaraderie qui est tissé par KRYZEES depuis plus de 8 ans. Elles symbolisent également la musique, car nous avons besoin de faire de la musique, et ce tous ensemble. Inutile de vouloir s’en défaire, ces chaînes nous retiendrons toujours. Enfin, on nous dit souvent que notre musique est dépassée, que l’on a déjà tout fait dans le Heavy Metal et que nous ne pouvons prétendre à une plus grande notoriété que celle que nous avons. On nous enchaîne dans notre univers, alors que nous n’avons qu’une envie : partager notre musique au plus grand nombre car nous savons qu’elle peut intéresser tout le monde.

MI. Pour en revenir sur la pochette, j’ai remarqué que tant sur Unchained que sur The Wheel Of Fate, on retrouve ce même personnage masqué. Ne seriez-vous pas en train de faire un peu comme MAIDEN et son Eddie ?
Laurent. Oui, mais il y a aussi le même personnage dans les pochettes de MOTÖRHEAD (« Snaggletooth »), dans celles de MEGADETH (« Vic Rattlehead ») ou dans celles d’ICED EARTH (« Set Abominae »). Alors pourquoi pas nous (rires) ?

MI. On peut souvent lire que votre musique est très influencée par IRON MAIDEN. Vous trouvez ces remarques plutôt flatteuses où ça a tendance à vous agacer ?
Laurent. Les deux (rires) ! IRON MAIDEN sont nos idoles depuis de nombreuses années. Nous allons les voir chaque fois que nous le pouvons et notre rêve déclaré serait de pouvoir les rencontrer ou de faire leur première partie. Ces types sont les leaders incontestés du Heavy Metal depuis les années 80 et ils sont passés par de nombreuses phases différentes. Même Bruce Dickinson dans ses projets solos est passé d’un Rock vintage à un Heavy Metal au gros son. A une époque, IRON MAIDEN ne ressemblait même plus à IRON MAIDEN Je pense qu’il y a beaucoup de groupes qui voudraient être comparés à ces géants, donc nous prenons cela plutôt comme un compliment. Mais nous sommes KRYZEES, un groupe à part entière. Nous avons par le passé effectué des reprises d’IRON MAIDEN à l’occasion de nos concerts, mais nos compositions nous ressemblent, elles ne sont en aucun cas copiées sur les succès d’IRON MAIDEN et nous voulons être considérés pour notre propre style. Nous ne sommes pas des photocopies ! De toute façon, dès qu’un frontman chante du Heavy Metal mélodique, on le compare à IRON MAIDEN (rires) !

MI. Quelle est la suite du programme pour KRYZEES ? On imagine que vous allez un peu partir sur la route ? Y a-t-il une tournée en préparation ?
Laurent. Nous avons démarré notre tournée le 22 octobre 2011, dans une superbe salle à Gandrange en Moselle (57), où nous avons présenté notre premier album. Plus de 250 personnes ont fait le déplacement. Nous avons également joué au Metal Ride Festival de Nancy le 26 Novembre 2011 en compagnie de groupes comme MYRATH, ORPHANED LAND ou encore MOONSPELL. L’année 2012 sera riche en événements car nous allons faire des concerts dans toute la France (Strasbourg, Lyon, Clermont-Ferrand, Paris…) mais aussi à l’étranger (Luxembourg, Allemagne…) et nous avons pour projet de faire une mini-tournée en Hongrie. Bien sûr, nous allons tout faire pour participer une nouvelle fois au Sonisphère France à Amnéville en 2012, car nous gardons un merveilleux souvenir de l’édition précédente où nous avons participé à la scène Off du festival. Pour finir, nous cherchons activement un label pour nous signer et distribuer notre disque, mais également faire le plus de concerts et de festivals possibles pour promouvoir notre musique, et le Old-School Heavy Metal en général !

MI. Noël approche et la nouvelle année aussi. Que peut-on vous souhaiter pour les fêtes de fin d’année ?
Laurent. Plein de bonheur dans nos vies et plein de réussite pour KRYZEES !

MI. Nous arrivons à la fin de cet entretien. Merci pour tes réponses et bonne continuation au groupe. Je le laisse le soin de conclure comme bon te semble...
Laurent. Merci beaucoup pour cet entretien, j’espère que vous prendrez autant plaisir à le lire que nous en avons eu en l’écrivant. Si vous voulez vous procurer un des albums de KRYZEES ou que vous voulez faire jouer le groupe près de chez vous, merci d’envoyer un mail à kryzees_management@hotmail.fr
KRYZEES Never Gonna Die !
KRYZEES Rocks !


Ajouté :  Mercredi 25 Janvier 2012
Intervieweur :  Stef.
Lien en relation:  Kryzees Website
Hits: 10141
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/10/2018 à 10:36:58 en : 0,0938 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar