METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· ULTRA VOMIT (FR…
· KAMELOT (usa) -…
· MEMFIS (se) - M…
· DANIELE LIVERAN…
· NAPALM DEATH (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· SONISPHERE (FRA…
· ICED EARTH (usa…
· GLENN HUGHES (u…
· THE UNHOLY ALLI…
· JOURNEY (usa) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 29 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

VERGOS DÎ NOCTIS (FRA) - Behrthram (Avril-2010)


Quelques questions à Behrthram, l'humble guitariste, bassiste et batteur de VERGOS DI NOCTIS, duo de Black/Pagan né des cendres d'ARACHNOVORE en 2006.
Ces deux mordus de Pagan nous livrent un son puissant, extrême, délicieux sur fond d'influences historiques et mythologiques. Que demander de plus, me direz-vous ?
Il aborde pour nous divers sujets comme leur style musical, leurs influences mais aussi l'écologie... Et surtout l'avancement de leur prochain album!

Line-up
: Behrthram (Guitare, Basse et Batterie), Vultharis (Chant)

Discographie : Au Cœur des Eléments (Album - 2007)



Metal-Impact. Bonjour! Pour commencer, pourriez-vous nous faire une rapide présentation du groupe ?
Behrthram. Nous sommes un duo originaire des Vosges créé en 2006 sur les cendres d'ARACHNOVORE, qui était à l'origine mon projet solo pour lequel j'ai réalisé quelques démos. Nous pratiquons un Pagan Black Metal dans le but de présenter les thèmes qui nous sont chers dans le style musical que nous apprécions le plus.

MI. Quelles sont vos influences ?
Behrthram. Principalement le Black Metal et le Viking/Pagan, mais on peut dire le Metal en général, étant fan de Heavy, Thrash, Death. De préférence « vieille école », mais aussi les styles plus techniques et prog. J'apprécie également les courants Punk, Grind, Crust.

MI. Que signifie « Vergos di Noctis »?
Behrthram. Ce sont des mots gaulois qui signifient « colère de la nuit », dans mon esprit ces termes ont une signification particulière et renvoient directement au groupe. Ils représentent l'expression de la musique et des paroles ; la colère pour certains thèmes abordés et la musique plutôt violente, la nuit pour la partie de ma personnalité que j'injecte dans le groupe, mes traits de caractères qui ne s'expriment que par ce biais.

MI. Peux-tu également nous présenter rapidement le Pagan ?
Behrthram. Un style musical riche qui regroupe avec le Metal des influences Folk, épiques et des thèmes et visuels basés sur l'histoire, les ancêtres, les anciennes mythologies et croyances, la nature.

MI. Qu'est-ce qui te plait dans ce style musical ?
Behrthram. Justement ces caractéristiques principales que je viens de citer ci-dessus. L'aspect épique, guerrier et grandiose qui se dégage des meilleurs représentants du style.

MI. Quels sont tes groupes Pagan de chevet de Pagan ?
Behrthram. Pour ceux qui s'apparentent au Pagan Black Metal, KAMPFAR, NYDVIND, BERSERK, BELENOS, HELRUNAR, BORNHOLM.

MI. Peux-tu nous expliquer quelles sont les différences musicales entre VERGOS DI NOCTIS et ARACHNOVORE, votre ancien groupe ?
Behrthram. ARACHNOVORE était un mélange de Thrash/Death/Black assez décousu et pas très cohérent. Ce projet m'a permis de travailler et de progresser dans la composition, l'enregistrement, la réalisation et la promotion d'un support. VERGOS DI NOCTIS est clairement orienté vers le Black Metal à tendance Pagan, dans lequel on va peut-être déceler ça et là nos autres influences.

MI. Votre dernier album s'appelle « Au Cœur des Éléments ». Pourquoi ce choix de titre ?
Behrthram. Pour rappeler que l'Homme est un minuscule organisme vivant au milieu des quatre forces naturelles qui le dépasse, et peuvent être clémentes et bienfaisantes, ou au contraire destructives et impossibles à contenir.

MI. Quel regard portes-tu sur cet album, sorti en 2007 ?
Behrthram. Je ne regarde pas vraiment en arrière, plutôt vers l'avenir, ce premier jet nous a permis de nous faire connaître un peu dans l'underground. Niveau composition et interprétation, on a fait ce qu'on a pu à ce moment-là. Le seul regard que je lui porte maintenant est celui de l'autocritique, pour me permettre d'avancer et de corriger les erreurs ou maladresses passées, dans mes nouvelles compositions.

MI. Travaillez-vous actuellement sur le nouvel album ?
Behrthram. Oui, toutes les parties guitares et basse sont déjà enregistrées, et nous allons actuellement en studio pour les prises de son batterie et chants. Ça avance bien, nous prévoyons de finir les titres pour l'été, puis nous nous concentreront sur l'artwork et la recherche d'un label.

MI. L'apport de la vraie batterie vous ouvrira-t-elle la porte vers de nouveaux horizons musicaux ?
Behrthram. De nouveaux horizons, non je ne pense pas, on sait dans quelle direction aller avec notre musique, et ça se précise de plus en plus. La vraie batterie rend la musique plus authentique et organique, d'autant plus car elle sera uniquement acoustique, sans aucun capteur.

MI. Pourquoi avoir sorti des K7, en plus des CD ?
Behrthram. Un peu par nostalgie envers ce support, mais aussi pour étendre la distribution dans l'Underground, toujours adepte de ce format. Pour mémoire, l'album est d'abord sorti en cassette chez Human Decadentia Records en 2007, puis en 2009 sur notre label Ancestrale Production, de nouveau en cassette mais aussi en CDR.

MI. Pour toi, quels sont les avantages et les inconvénients d'être en duo ?
Behrthram. Je me sens vraiment à l'aise quand je peux créer une musique de A à Z, pour que ça corresponde vraiment à ce que j'attends. Maintenant les tâches sont bien réparties, je ne m'occupe plus du tout des paroles et du chant. Donc pour moi l'avantage principal d'être en duo est mon épanouissement total en matière de création musicale, bien sûr je tiens compte de ce que pourrait me conseiller mon compère, mais en règle générale il est satisfait de mes musiques. Dans l'autre sens c'est pareil, je le laisse faire ses paroles et ses parties de chant, en général je n'ai rien à redire mais ça peut arriver. Le principal inconvénient se situe au niveau des concerts, nous aimerions beaucoup en faire après la sortie du deuxième album, et nous cherchons des gens motivés pour cela. Plutôt des membres de session live, je ne cherche pas de personnes pour s'impliquer dans la composition, mais je changerai peut-être d'avis après avoir trouvé du monde!

MI. As-tu d'autres projets musicaux que VDN ?
Behrthram. Je prépare depuis quelques mois des morceaux pour un projet Death Metal qui se nommera NECROPOLE. Ce sera old school, lourd et brutal, et ça parlera de mort, d'horreur, de folie.

MI. Vous avez une vision très sombre de l'Homme et de la vie en général (« Notre dégoût pour l'Homme qui détruit la nature, notre vision pessimiste du futur, notre opinion sur le Christianisme, la mort, le désespoir, les ténèbres de la nuit »). D'où vous vient cette vision ?
Behrthram. Il faut replacer un peu ta citation dans son contexte, à savoir le passage de notre biographie qui énonce les différents thèmes abordés dans ce 1er album. Cette vision vient de l'observation du monde, et aussi des thèmes sombres et macabres que j'aime retrouver dans l'art en général.

MI. J'ai le sentiment que cette vision pessimiste de la vie se transforme en force, que vous canalisez dans vos paroles. Est-ce bien le cas ? Cette vision est-elle votre principale source d'inspiration ?
Behrthram. Tout à fait, c'est une grande inspiration et un moteur pour nos créations. Et c'est également ce que l'on veut faire ressentir à l'auditeur. Pas seulement dans les paroles mais dans la musique aussi.

MI. Quelle est ton opinion sur le Christianisme ?
Behrthram. Comme tous les autres grands monothéismes, ce sont des gangrènes inutiles et fabulatrices. Basés sur des idioties et provoquant un asservissement de l'esprit, de l'âme et du jugement. Je me réjouis du jour (utopique) où tout le monde rejettera ces religions. En attendant je me contente de les détester.

MI. Vous dites « respecter la nature et ses forces élémentaires » ; ce respect viendrait-il d'une indignation face au comportement de l'humanité face à la nature ?
Behrthram. En partie oui, le profond respect vient aussi du fait que les forces élémentaires sont énormément supérieures à l'Homme, il n'y a qu'à contempler les dernières catastrophes naturelles, la Nature balaye l'humanité avec une telle facilité qu'elle inspire le respect.

MI. Quel regard portes-tu sur la situation écologique actuelle ?
Behrthram. Les plus gros problèmes écologiques à mon sens sont les enfouissements de déchets toxiques, la déforestation abusive, le pétrole déversé en masse dans les mers et océans, les perturbations de l'écosystème, le gaspillage des ressources naturelles, la contamination excessive des denrées alimentaires avec des produits (qui ont souvent des effets à long terme...). On détruit tous les jours un peu plus la planète et les êtres vivants, mais quand c'est une question de gros sous les requins ferment les yeux. Au niveau de la majorité des citoyens de la Terre, on ne peut que faire des petites actions qui ont un léger impact bénéfique...

MI. Parle-nous un peu de ton instrument : que t'apporte-t-il ?
Behrthram. Les instruments me permettent de m'évader et d'assouvir ma faim créatrice, j'ai toujours envie de composer des morceaux, de m'entraîner, tout le temps. Et le fait de composer et jouer à la fois les guitares, la basse et la batterie m'apporte une satisfaction complète.

MI. Quel a été ton pire concert ? Et ton meilleur ?
Behrthram. Le pire, j'ai dû l'oublier car il n'y en a pas qui me vienne à l'esprit. Le meilleur j'hésite un peu, les différents festivals que j'ai fait à la Laiterie de Strasbourg où j'ai pu voir, entre autres, IMMORTAL, VADER, NAPALM DEATH, MARDUK... Ou encore le festival Tatoo the Mind à Seychamp ou j'ai vu KRISIUN, BEHEMOTH...
Sinon le meilleur concert auquel j'ai participé avec mon premier groupe MACABIUS, est le GrinDeath Fest que l'on a organisé à Bruyères, avec pas mal de monde qui s'est déplacé pour FORNICATION, INHUMATE, KRONOS, RECEUIL MORBIDE et MASSIVE CHARGE. Belle soirée!

MI. Quel est ton attachement à la culture Metal ?
Behrthram. Elle fait partie de ma vie, les groupes, les albums, les concerts dans les salles, les bars, etc. Et encore plus avec notre label maintenant. Elle est dans mon quotidien.

MI. Quels styles de musique écoutes-tu ?
Behrthram. En dehors du Metal, peu de choses, un peu de Rock, Prog, Folk, Dark ambient, Electronique, guitare classique... Mais c'est vraiment anecdotique comparé au Metal.

MI. Quels sont tes hobbies à part la musique ?
Behrthram. Le cinéma, les jeux vidéos, l'informatique en général, l'histoire, la lecture, les sciences, un peu tout ce qui se rapporte à l'héroic fantasy...


Ajouté :  Lundi 24 Mai 2010
Intervieweur :  Vani
Lien en relation:  Vergos dî Noctis Website
Hits: 9257
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2018 à 23:07:51 en : 0,073 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar