METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· GOROD (FRA) - M…
· RATBOMB (FRA) -…
· AVATAR (se) - J…
· PYRAMAZE (usa/d…
· ESCAPE THE FATE…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ENTOMBED (se) -…
· SIX FEET UNDER …
· CULT OF LUNA (s…
· DYING TEAERS (F…
· IN FLAMES (se) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 100 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ANNIHILATOR (ca) - Jeff Waters (Avril-2010/VF-EV)


Quand une interview dégénère en conversation, avec anecdotes, blagues, rires et confessions, cela aboutit à un moment de pur bonheur où pour une fois, on n’a pas l’impression que l’artiste est juste là pour vendre son produit. J’avais une vingtaine de questions pour Jeff WATERS, M. ANNIHILATOR himself, qui brandit le pavillon du Metal le plus pur depuis une bonne vingtaine d’années. Mais il était de si bonne humeur que je n’ai pu lui en poser que quatre ! J’étais là, face à cette légende, confortablement assis dans un canapé au Black Dog avec sa guitare, l’air serein, en train de discuter comme j’aurais pu le faire avec n’importe quel client du restaurant. Mais rassurez vous, Jeff m’a quand même parlé de son petit dernier, le monstrueux et sobrement intitulé Annihilator, et c’est un musicien apaisé et fidèle à des principes d’honnêteté et de fidélité qui m’a parlé sans faux semblant. Vous constaterez dans cette interview sa joie d’avoir enfin trouvé en Dave Padden un collaborateur stable et investi, découvrirez sa passion pour des artistes aussi différents que VAN HALEN et Axl ROSE, et surtout, le portrait d’un musicien hors norme qui ne vit que pour sa passion…Un grand moment une fois de plus.

Line-up
: Dave Padden (Guitare, Chant), Jeff Waters (Guitare) [NDI: Seuls membres permanents du groupe]

Discographie : Phantasmagoria (1986), Alice In Hell (1989), Never,Neverland (1990), Set The World On Fire (1993), Bag Or Ticks (1994), King Of The Kill (1994), Refresh The Demon (1996), In Command Live 1989-1990 (1996), Remains (1997), Criteria For A Black Widow (1999), Carnival Diablos (2001), Waking The Fury (2002), Double Live Annihilation (2003), All For You (2004), Best Of Annihilator (2004), Schizo Deluxe (2005), Metal (2007), Annihilator (2010), Feast (2013)

M-I Interviews du groupe : Jeff Waters (Avril-2010/VF-EV), Jeff Waters Jeff Waters (Juin-2013)



Metal-Impact. Bonjour Jeff, content de te voir à Paris. Nous allons bien évidemment parler de ton dernier album…
Jeff Waters.
MI. De France.
Jeff. Mais tu as un accent…Tu es né en Angleterre!
MI. Non, je suis 100% français!
Jeff. Vraiment? Je pensais que tu étais Irlandais ou Gallois...Quand tu parles anglais on dirait un français qui vient d’Angleterre…Mais c’est pas grave, continue (rires)! Mais on peut faire des questions en français!
MI. Ah, eh bien si on peut faire quelques questions en français !
Jeff. Non, toutes les questions! Mais je ne pourrai pas répondre en français, car je ne le parle pas!

MI. Donc Jeff nous allons parler de ton dernier album, Annihilator. Peux-tu nous en dire plus sur son enregistrement, son processus de composition ?
Jeff. Cet album a pris un temps fou, pas parce que nous avions des problèmes pour l’enregistrer, mais parce que notre dernière maison de disques, SPV, a fait faillite, ils ont fermé boutique ce qui est très triste pour le Metal car ils étaient une des plus grosses boites européenne de Metal, mais j’ai eu de la chance, j’ai récupéré tous les contrats avant qu’ils ne fassent faillite...Il s’est donc écoulé deux ans entre le dépôt de bilan de SPV et le nouveau contrat avec Earache, ce qui m’a permis de prendre mon temps et de me relaxer. J’ai produit des groupes ce qui m’a donné l’inspiration, j’ai vu pas mal de bons concerts, j’ai voyagé de par le monde pour voir des concerts, de groupes que je connaissais, je suis allé à Vancouver pour voir METALLICA, DOWN et MEGADETH et beaucoup d’autres, ce qui m’a inspiré encore plus, je ne voulais pas me presser, je voulais prendre mon temps et me détendre, travailler sur ce disque calmement, parce que pour tous les précédents disques d’ANNIHILATOR j’avais la pression, j’avais un temps bien défini car la maison de disques devait le sortir à telle date, pour que l’on parte en tournée! Cette fois ci, c’était vraiment cool, parce que je n’avais pas besoin de partir en tournée, je n’avais aucune obligation! Alors mon chanteur/guitariste Dave et moi avons vraiment pris du bon temps, et le résultat…tu as le choix, sois tu te la joues feignant et tu ne bosses pas, Où tu es plein de motivation et d’énergie et tu enregistres un putain de bon album, et c’est ce qui s’est passé!…Nous l’avons enregistré comme d’habitude…Je joue les parties de basse, je programme la boite à rythme, et je dis au batteur ce qu’il doit jouer…ce qui différencie cet album c’est une sorte d’évolution…ANNIHILATOR a toujours plus ou moins été mon projet solo pendant 20 ans, mais ces 8 dernières années, j’ai vraiment collaboré avec Dave, c’est devenu un duo, un projet à deux musiciens…Dave est devenu un bon frontman, un chanteur incroyable qui en plus joue de la guitare sur scène. C’est la principale différence sur cet album, c’est la première fois que j’ai considéré Dave vraiment comme un partenaire, pas juste comme un chanteur que je paie, bien sur, je le paie, mais il est une composante intégrante du groupe, même en ce qui concerne le processus d’écriture! (Jeff éloigne une mouche de la main) Fait chier cette mouche!!! Hum… mouche ?
MI. Oui, mouche ou moustique!
Jeff. Moustique ? Ok!

MI. Tu parles d’une réelle collaboration avec Dave, mais est ce qu’il compose des titres ou écrit des paroles…
Jeff. Non, c’est mon chanteur et juste mon chanteur, avant c’était toujours comme ça, “Ah d’accord, ce chanteur est accro à l’héroïne, ça ne va pas coller longtemps entre nous, celui là est accro aux pilules, celui ci s’est marié et a eu toute une tripotée de mômes, il ne va pas partir en tournée, celui là est devenu vraiment énorme… ». Il y avait toujours un problème et je voyais assez vite qu’avec ces gars ça n’allait pas durer longtemps. Ils étaient tous de bons chanteurs, j’ai toujours eu de très bons musiciens dans mon groupe, et sans ces chanteurs, je ne serai pas ce que je suis devenu aujourd’hui. Mais je me suis rendu compte que Dave était vraiment LE chanteur d’ANNIHILATOR, qu’il n’était pas juste là pour l’album et qu’il allait partir après! Il va collaborer avec moi pour le reste de ma carrière, il est une part cruciale du projet, il fait vraiment partie d’ANNIHILATOR!

MI. Quel est le thème principal de cet album, et pourquoi un album éponyme ?
Jeff. Le thème découle de la pochette bien sur, j’ai fait un rêve une nuit…Je veux dire, j’adore les films d’horreur, et j’avais du en voir un très costaud ce soir là, alors je me suis réveillé et j’ai vu…ça ressemblait à Linda Blair, dans « L’exorciste », tu connais? Je me suis réveillé et je suis sur que j’ai vu un fantôme, une fille qui flottait au dessus de mon lit, avec d’énormes yeux blancs, ça m’a collé les jetons! Le lendemain matin j’ai envoyé un mail au graphiste qui bosse sur mes pochettes depuis 7/8 ans, et je lui ai dit, “Mon vieux, je l’ai ta pochette!” avec ce putain de fantôme, cette jeune fille un peu comme Alice, mais morte, une jeune fille morte avec d’énormes yeux blancs. Il m’a répondu “Tu aimes L’exorciste?” et je lui ai répondu “J’adore ce film !”, et voilà, la pochette était faite! Et sur la pochette qu’il m’a envoyée, il n’y avait pour une fois aucun changement à faire, il avait pigé le truc du premier coup, mais je lui ai demandé “Où va-t-on mettre le logo du groupe?”, et il m’a dit “Pas besoin de logo, la fille aura le nom d’Annihilator gravé sur le front! J’ai dit “Oh? Pas de logo? Ok!” Et c’est la première fois que nous n’avons pas le logo du groupe sur une pochette…Heu, c’était quoi la deuxième question ?
MI. Pourquoi un album éponyme ?
Jeff. Oui, un album éponyme…C’est juste parce que je n’ai pas trouvé de bon titre! Chaque fois que j’en trouvais un, je regardais sur Internet pour constater qu’un autre groupe avait déjà utilisé ce titre! Et puis j’ai vu ce super film “Defiance”, avec le mec qui joue dans les James Bond, je ne me souviens plus de son nom, j’ai appelé mon co manager l’année dernière, et il m’a dit qu’il y avait déjà un groupe qui avait sorti un album qui s’appelait Defiance! Je me suis dit “Oh non!”…Ce que je fais d’habitude, et tu peux t’en rendre compte en regardant nos CDs, c’est que je regarde les titres des morceaux, et j’en trouve un qui sonne particulièrement bien, du genre “Oh, Alice In Hell!”, ok, c’est un bon titre! “Set The World On Fire”, ok c’est le titre, “King Of The Kill”, ainsi de suite…”, mais cette fois je n’ai pas trouvé de bon titre de morceau, alors mon co manager m’a dit “Ecoute, ceux qui ont écouté l’album le trouvent très bon! Ils pensent qu’il y a un petit plus par rapport aux anciens albums, pourquoi tu ne l’appelles pas juste “Annihilator”? C’est un bon album, appelle le “Annihilator”!” Ok, vendu!
Quant aux textes…je puise mon inspiration dans ce que je lis dans les journaux, ce que je vois au journal télévisé, où si je divorce, si je suis déprimé, en colère, ou bien…j’ai arête de boire il y a bientôt 10 ans, et je parle de ça dans mes textes, si un ami à moi à des problèmes dans sa vie, j’écris parfois une chanson la dessus. Parfois c’est complètement débile, immature, ou juste marrant…j’ai écrit une chanson qui s’intitule “Un Poulet Dans le Maïs”! C’est sorti sur CD, je peux écrire sur n’importe quel sujet, et c’est ce que j’aime dans ANNIHILATOR. Pareil pour cet album, j’ai écrit sur des choses que j’ai vues, qui sont arrivées dans mon entourage direct, des sentiments comme la colère, mais je ne sais pas pourquoi, Dave a chanté de manière bien plus agressive sur cet album, il avait le punch, l’attitude agressive, et en plus pour la première fois, je pouvais prendre mon temps pour mixer l’album, le mixer, revenir un mois plus tard, et me dire “Non, je peux faire mieux que ça!”. Il y avait tout ce superbe équipement dans le studio, t’as juste à appuyer sur un bouton, et hop, tous les curseurs reviennent à leur position initiale, ce qui te permet de corriger plein de trucs! Tous les albums que j’ai enregistrés avec ANNIHILATOR avaient des dates à respecter, mais cette fois-ci je n’avais pas besoin de me presser, ce qui est toujours un problème lorsque tu mixes un CD, tu as juste fini l’écriture, la production, le mixage, t’es complètement crevé, et la majorité des albums d’ANNIHILATOR me rendaient malades quand j’arrivais à la fin du mixage!!! Je détestais les albums et je ne voulais plus les entendre! J’ai adoré chaque seconde de l’enregistrement de cet album, parce que j’ai pu prendre mon temps, j’espère que j’aurai encore l’occasion de travailler comme ça, et je comprends maintenant pourquoi certains groupes prennent trois ans entre chaque album, je viens de le comprendre pour la première fois. Parce que tu peux prendre ton temps, te concentrer, et ainsi plus apprécier ton travail.

MI. Tu vas devenir le DEF LEPPARD du Heavy Metal ?
Jeff. Non, le Chinese Democracy!
MI. Oui mieux!
Jeff. Mieux! (NDI : Better. Jeff fait allusion à la chanson « Better » que l’on trouve sur Chinese Democracy)

MI. Tu as aimé cet album ?
Jeff. Quand j’ai acheté l’album Chinese Democracy, j’adorais la chanson “Better”. Il y avait la première chanson Chinese Democracy, le deuxième morceau avec cette guitare traitée par ordinateur, avec ces boucles, ces samples et je ne sais quoi, et juste après “Better” que j’ai adorée, c’était la meilleure chanson pour moi. Mais je n’arrivais pas à aimer l’album! Je l’ai écouté 3 ou 4 fois, et je l’ai mis de côté! Mais plusieurs mois après, je l’ai réécouté, et je trouve maintenant que les 10 premières chansons sont complètement dingues, vraiment époustouflantes et j’ai réalisé tous les points communs – J’ai fini par rencontrer Axl Rose le mois dernier à Vancouver, c’était génial, il est vraiment incroyable, super cool, mais très nerveux – qu’il y avait entre Axl et moi, musicalement parlant, parce que certains de mes albums sont très sous estimés selon moi, d’abord à cause du manque de promotion de la part des labels, et aussi parce que ce ne sont pas des albums que tu apprécies immédiatement en te disant “Yeah, c’est génial!”, il faut parfois écouter 10 ou 12 fois mes albums, et alors tu commences à réaliser tout le boulot qu’ils ont nécessité, au niveau du son et de la production, et alors tu finis par les adorer! Annihilator n’a pas de chansons qui font mouche du premier coup, comme “Painkiller” de JUDAS PRIEST, la première fois que j’ai entendu “Painkiller” j’ai hurlé, c’était une si bonne chanson, ou même “Reign In Blood”, “Master Of Puppets” et d’autres, mais ANNIHILATOR ne fonctionne pas comme ça, il faut prendre le temps de nous apprécier, mais malheureusement les gens ne prennent pas le temps d’écouter un CD. Et c’est exactement ce que j’ai fait avec Axl, je n’ai pas écouté Chinese Democracy plus de 3 ou 4 fois, avant de le ranger, mais heureusement j’ai fini par me dire “Attends un peu, je vais laisser une chance à cet album d’Axl et l’écouter un peu plus en profondeur!”, et maintenant je l’écoute chaque matin avant de prendre ma douche, grâce à cette station d’écoute Bose pour Iphone, t’as juste à y mettre ton Iphone, et je l’écoute avant de prendre ma douche, quand je vais me coucher, je n’écoute que Chinese Democracy depuis trois semaines!
MI. Tu es en train de me dire que tu écoutes Axl Rose avant de prendre ta douche ?
Jeff. Seulement Axl Rose! Tu sais, Appetite et Chinese Democracy sont les deux seuls albums que j’écoute depuis 3 semaines, à part ce matin, je me suis trompé de touche, et j’ai entendu du Shania Twain…Une gonzesse qui fait de la Country…En fait ma copine et moi, nous partageons les mêmes fichiers musicaux…Non, en fait j’ai craqué pour Shania Twain, je l’adore!

MI. Tu parlais d’albums sous estimés…Quand j’ai entendu pour la première fois Never Neverland, je l’ai détesté, certainement parce que pour moi Alice In Hell, l’album précédent était un pur chef d’œuvre, mais quand je l’ai réécouté récemment, parce que j’ai réécouté tous tes albums avant de faire cette interview, je me suis dit, « Putain, mais en fait, il est très bon cet album !”
Jeff. 18/19 ans après!
MI. Et c’est pareil pour Set The World On Fire!
Jeff. Il y a des groupes qui savent parfaitement composer des hits instantanés ! Comme JUDAS PRIEST, ou AC/DC, tu as juste à entendre le rythme et c’est bon! Mais il y a aussi beaucoup de groupes pour lesquels tu dois faire un effort d’attention pour saisir toutes les subtilités de leur travail, et toute la passion qu’ils y ont mise. Je pourrais m’asseoir et composer une chanson immédiate, dès la première note, avec un gros cri un peu comme dans “Ram It Down” de JUDAS PRIEST, qui commence avec un méga cri aigu de Rob Halford…Si tu es en train de parler à quelqu’un et que cette chanson démarre, tu t’arrêtes de parler tout de suite pour écouter! Et tu vas écouter ce cri! Tu peux essayer d’écrire des chansons comme ça…moi j’essaie juste de faire de mon mieux!

MI. Tu as réussi avec cet album, il y a plein de chansons que l’on aime tout de suite!
Jeff. Oui, cet album est plus compact, j’ai mixé les toutes les guitares de la même façon, j’ai utilisé les mêmes amplis, les mêmes micros, tout est exactement pareil, le mix a été le même pour toutes les chansons et c’est pour ça que dans ton esprit, cet album a une unité. Même chose avec la basse, la batterie, j’ai utilisé la même caisse claire sur tout l’album, le même micro pour le chant, il y a beaucoup de groupes qui utilisent des micros différents pour le chant, différentes cymbales et caisses claires, moi j’ai tout enregistré de la même façon pour que cela crée une unité pour que l’auditeur se rende compte que les morceaux ne forment qu’un tout unique, mais ça n’est pas le cas! !Avant j’utilisais des guitares, des micros et des sons différents pour chaque chanson…Mais j’ai aussi fait un mix plus lourd, plus moderne, et Dave a chanté de manière plus agressive. Ce qui fait que notre album est comme ça! (Jeff frappe du poing sur la table). C’est plus facile pour l’auditeur de piger notre son. Comme si elles avaient toutes un point commun. Oui, les accords sont faciles à piger, même si ils sont Metal. Mais la première chanson, “The Trend”, à un solo de trois minutes, avec 18 guitares empilées! J’aime cette chanson, mes amis et mon co manager ne voulaient pas qu’elle ouvre l’album, mais j’ai tenu bon. Dès que ça commence, la première chose à laquelle tu vas penser c’est “eighties”, de retour dans les années 80. C’est ce que je crois. Si tu as plus de 30 ou 35 ans, tu te diras, “Ouais, ce sont les 80’s”, de retour en 1983! Mon co manager m’a dit, “Tu ne peux pas la mettre au début, il n’y a pas de chant pendant trois minutes!”, et beaucoup de morceaux sont déjà fini au bout de 3 minutes! Mais je m’en fous, je n’essaie pas de passer à la radio, je ne force personne, je n’essaie pas de vendre des disques! Je trouve ça cool de commencer l’album avec une attitude du genre « Hey mec, je suis guitariste tu sais! Je n’ai pas besoin d’un putain de chanteur, je suis guitariste Metal!”.

MI. Mais qui pourrait l’oublier! Je pense que c’est une bonne idée de commencer avec un titre pareil, parce que pendant trois minutes on se demande vraiment ce qui va suivre! Et les deux morceaux suivants sont des tueries, “Ambush” et “Coward” je crois, et ça fait bizarre d’entendre ANNIHILATOR jouer ce genre de chansons à nouveau!
Jeff. Ce sont juste deux chansons, la deuxième et la troisième, mais à cause du mixage plus agressif, et comme Dave dans le morceau « The Trend » chante de manière de plus en plus agressive, sur des accords qui sonnent Thrash, tu as l’impression que tout l’album est comme ça alors qu’il n’y a que deux titres rapides! C’est un peu comme les premiers albums de METALLICA et SLAYER, on sent un peu l’influence de SLAYER, mais le reste de l’album est différent. Il y a sûrement des gens qui n’écouteront que les trois ou quatre premiers morceaux et se diront que c’est un album de Thrash, ce qu’il n’est pas. Il y a juste deux morceaux comme ça, le deuxième et le troisième.

MI. Pourquoi cette reprise de Van Halen, juste pour le fun ?
Jeff. Je n’ai fait que deux reprises auparavant, qui ne sont pas sur CD, elles étaient des bonus tracks ou des faces B du temps des singles…Nous avions sorti un single pour le morceau “Set The World On Fire”, et il y avait en face B “Hell Bent For Leather” de JUDAS PRIEST, et nous avons fait une reprise live de “Live Wire” d’AC/DC, mais nous n’avons jamais fait de reprise sur album alors je me suis dit “Allez, faisons en une!”. Alors je me suis dit, “Nous sommes des fans de SLAYER, reprenons un de leur titre, nous sommes des fans de METALLICA, de PRIEST, MAIDEN…”, Et puis je me suis dit que j’allais faire les choses différemment, que j’allais choisir une chanson qui avait changé ma vision de la guitare et influencé mon jeu, et ma carrière, et partir dans une direction complètement opposée. C’était en 1980, la tournée Women & Children First, Van Halen est venu à Ottawa au Canada, quand j’avais 14 ans, j’étais donc trop jeune pour aller au concert, et ma mère ne m’a pas permis d’y aller, alors je suis sorti par la fenêtre, j’ai pris le bus, je venais juste d’avoir 14 ans ce qui était très jeune, je suis allé au concert mais bien sur je n’ai pas pu rentrer, je me suis assis sur les marches à l’extérieur pour écouter, et tu sais à quel point c’est dur d’entendre quoique ce soit quand tu es dehors, tu entends juste un écho lointain, mais je connaissais les chansons par coeur, et j’ai entendu David Lee Roth gueuler, “Alors vous voulez vous éclater ce soir??”, et je me suis mis a pleurer comme un gosse de 14 ans qui ne pouvait pas rentrer dans la salle pour voir ses héros, et soudain ils ont joué “Romeo’s Delight”, et cette chanson, “Romeo’s Delight”, était très Heavy en 1980! On l’écoute aujourd’hui en se disant “C’est juste du Party Rock US à la David Lee Roth!” mais en 1980 c’était Heavy! Et cette chanson et cet album m’ont profondément influencés, j’ai commencé à écouter SABBATH, MAIDEN, PRIEST, et de la musique plus Heavy. C’est ce morceau qui m’a le plus influencé et qui m’a fait devenir ce que je suis. Sinon, j’aurais très bien pu jouer dans un groupe de Hard Rock US léger tu vois? Mais je suis content que cette chanson m’ait appris que l’on pouvait écrire de la musique énergique, qui te permet de libérer ton trop plein d’agressivité. Et grâce à ça, j’ai découvert, Hell Bent For Leather, Killing Machine, British Steel et Screaming For Vengeance, l’album de Sweet Desolation Boulevard qui était plutôt Heavy, le Rocks de AEROSMITH, un album assez Blues Funky mais très heavy, d’ailleurs TESTAMENT a fait une reprise de ce disque (NDI : “Nobody’s Fault”), yeah comme OZZY, SABBATH, et KISS, ce genre de trucs. Alors tu vois, c’est la chanson qui a certainement eu le plus d’impact sur moi! Chaque morceau de Back In Black est important, mais je ne voulais pas reprendre ça…

MI. Es tu d’accord avec moi si jet e dis que je trouve que cet album est très influencé par le Thrash des années 80, et que penses tu des scènes européenne et américaine de l’époque ?
Jeff. Et bien, le concept de “Thrash Metal” n’est pas le même dans tous les pays. Si j’entends du Thrash en Europe ou en Amérique, ça ne sera pas la même chose. Tu sais, il y a le Speed Metal, le Death Metal, et je ne sais quoi d’autre… La Bay Area représente pour moi la quintessence du Thrash, les premiers albums d’EXODUS, SLAYER, METALLICA, et même de KREATOR, DESTRUCTION, ça c’est du Thrash pour moi. Mais c’est vrai qu’à cause de la façon de chanter de Dave et du mix plus agressif, des quelques riffs Thrash qu’on trouve sur l’album, on peut penser ça, mais si tu écoutes bien les soli - sauf sur la deuxième et la troisième chanson dont on a déjà parlé, où j’adopte un peu le style direct et ultra rapide de Kirk Hammett – tu remarqueras le son très influencé par Van Halen, et tu te diras, “Whaou, Waters joue du Blues, un trip à la Angus Young, mais en plus rapide!”. Cette partie est vraiment du Blues, comme du Blues sous coke, très rapide avec beaucoup de mélodie, mais c’est très dur de classifier la musique, tu peux dire que c’est du Thrash, mais du Thrash, il y en a partout! Mais il y a aussi du blues, du Heavy classique…Le morceau “25 Seconds” sonne comme du vieux Metal, et c’est la seule chanson où tu peux retrouver le style de PANTERA, une chanson seulement. Les deux premiers albums d’ANNIHILATOR sonnaient Thrash parce que j’étais à fond dans la Bay Area, mais la vague anglaise m’a aussi influencée, SAXON et tous ces trucs, mais aussi LOUDNESS, et l’Europe avec SCORPIONS et ACCEPT, et aussi, Ozzy et Randy RHOADS, VAN HALEN, j’ai mélangé toutes ces influences et c’est pour ça que tu ne peux pas dire que l’on fait uniquement du Thrash Metal…C’est très dur de nous étiqueter et c’est sans doute à cause de ça que nous ne sommes pas devenus plus connus, parce que l’on ne se cantonnait pas à un style bien défini comme SLAYER ou AC/DC, parce qu’on peut jouer à un moment donné une ballade et un titre plus Thrash juste après.

MI. Un peu à la manière de TESTAMENT en fait…
Jeff. Oui tout à fait, tu peux faire un plan de carrière, décider ce que tu veux, j’aurais pu rejoindre un groupe de Pop, faire splitter ANNIHILATOR et faire un autre groupe, changer mon image en perdant du poids, j’avais l’air en très bonne santé quand j’étais plus jeune, mais je n’ai pas besoin de ça, je n’ai pas besoin de m’entourer de plein de musiciens, je n’ai pas envie d’être en couverture des magazines, d’avoir 10 million de dollars, ou de m’entendre dire en permanence “Oh, tu es génial, tu es génial!”. Je n’ai pas besoin de tout ça! Beaucoup de mecs que je connais en ont besoin tout comme de picoler pour ne pas déprimer, mais moi j’ai juste besoin de faire la musique que j’aime, c’est pour ça que je n’ai jamais subi la pression des maisons de disques, ils me disent juste “Voilà ton chèque, enregistre ce putain d’album et éclate toi!”. Et j’ai pensé “Whaouh! Quel bon boulot!”, Et tu sais j’ai arrêté de boire il y a dix ans, et à partir de ce moment j’ai commencé à me faire beaucoup de fric, parce que je m’investissais dans le business, je faisais de la promo pour des boites, on me payait pour faire des festivals, on me payait des agents… Mais je n’ai jamais signé ce genre de contrat qui file aux maisons de disques tous les droits sur mes morceaux, les droits d’éditions et de merchandising, les bénéfices des tournées, je leur donne juste la licence, ce qui me permet de ne pas vendre mon âme. J’observe tous ces nouveaux groupes importants qui ont à peine la trentaine et qui vendent des millions de disques! Et qui vivent dans des apparts loués sans avoir de fric…j’aurais pu faire ça, mais je suis juste un guitariste tu sais…Tu sais j’aurais pu planifier tout ça, m’en tenir à un seul style de musique, que ce soit le Thrash ou le Heavy, mais je n’ai pas besoin de ça, je n’ai pas besoin de tout ce fric! Tu sais je vais jouer au Hellfest mec, je veux dire c’est juste…Whaouh !

MI. On dirait que le temps imparti à cette interview touche à sa fin…Un petit mot pour tes fans français ?
Jeff. Je ne sais pas, je veux juste dire à tous ceux qui nous ont suivi ou écoutés, merci beaucoup, et j’espère vous voir au Hellfest, en plus il y a tellement de bons groupes cette année, c’est effrayant! Et à ceux qui ne nous connaissent pas une vidéo d’ANNIHILATOR va sortir, racontant notre histoire, avec nos vidéos officielles et des concerts…Mais j’espère vous voir au Hellfest!



==================== ENGLISH VERSION ====================



Metal-Impact. Hi Jeff and nice to see you in Paris. Obviously we’re gonna talk about your last album Annihilator, ca you tell us…
Jeff Waters. Where do you come from?
MI. France.
Jeff. But you got an accent…I mean you’re originally English!
MI. No, I’m a 100% French!
Jeff.Really? I thought you were Irish or Scottish or something like that...when you speak English it sounds like French but coming from UK…anyway, go ahead (laughs)! Mais on peut faire des questions en français!

MI. Ah, eh bien si on peut faire quelques questions en français !
Jeff. Non, toutes les questions! Mais je ne pourrai pas répondre en français, car je ne parle pas!

MI. Donc Jeff nous allons parler de ton dernier album, Annihilator. Peux tu nous en dire plus sur son enregistrement, son processus de composition?
Jeff. Well, this album took a long time to make, not because we had problems with that, but because the last record company we had, SPV went bankrupt, they finished, which was very sad for Metal because they were one of the most important Metal label in Europe, but I was lucky, I got all of the contracts before they went bankrupt. So, the time I had between leaving SPV and the new record deal was almost 2 years, the good part was I had to relax, I mixed and produced some bands and get some inspiration, I went to a lot of good concerts, I flew all over the world to see some shows, some friends bands, went to Vancouver to see METALLICA, DOWN, MEGADETH or whatever, got some inspiration, I didn’t want to rush it up, I wanted to go very slow and relax, work on a record at a very slow pace, because for all the Annihilator’s Cds I was under pressure, you have to get it done by this date because the record company has to release it on this date, because you have to go on tour! This time it was great, I didn’t have to go on tour, I didn’t have to do anything! So, my guitar and lead singer Dave PADDEN and I had a good time, and the result is…just one or two things, either it’s a lazy album and you don’t work hard, or it’s a fucking great album because you have a lot of drive, or motivation and energy, and that’s what happened…Yeah we just recorded it the same way…I always play the bass guitar, I program the drums, and I tell the drummer what to play…The difference with this album, it’s evolved to…It used to be a Jeff Waters’ solo project for 21 years, but the last 8 years I’ve been working with Dave PADDEN…So slowly, he has become a partner in my band, so it’s really two guys, it’s a two men band…And Dave became a great front man, an amazing singer, and he plays guitar as well live. So it’s the main difference on this album, it was the first time we realized that Dave was a partner, it was not an hired singer I give money and he sings, well I give him money, but he’s a big part of the process, and of the writing process too! (Jeff waves a fly away) Fuck off that fly!!! Hum…mouche?
MI. Oui, mouche ou moustique!
Jeff. Moustique? Ok!

MI. You’re talking of a real partnership with Dave, but what’s the real part Of Dave in this partnership, does he compose songs, or write lyrics…
Jeff. No, he’s my singer, and only my singer, in the past it was always, “Ok this singer he’s addicted to Heroin, so that’s not gonna last long, and this singer is addicted to pills, or this singer got married and had a whole bunch of kids, and you knew he was not going to go on the road, or this singer got really big and fat, so there was always a problem, and you knew it was going to be on a short term with those singers. They were all good singers, all the guys in my band have always been great musicians, and without all these singers in my past, I would not have grown up today. But Dave PADDEN, I suddenly realized that he was the singer of Annihilator, not just the temporary for the next CD and that’s all! He’s the guy for the rest of my career, so that’s when I realized he was a part of the band, so this guy is really a part of Annihilator!

MI. What is the main theme of this album if there is one, and why a self titled album?
Jeff. Obviously, there is a theme with the artwork, because I had a dream one night…I mean, I like horror movies, and I think I must have watched a terrible horror movie that night, and I woke up that night and saw…it looked like Linda Blair in this movie, “The Exorcist”, know this movie? I woke up and I’m very sure, certain I have seen a ghost; a girl floating above my bed, with big white eyes, and it scared the shit out of me! The next morning I emailed the artist of all my album covers for the past 7/8 years, and I said, “you got your cover!” with the fucking ghost, you know, a girl, like Alice In Hell maybe, but dead, a young girl that is dead, and make her eyes white, and make it scary. He came back and said “Do you like “The Exorcist”?” and I said “I love it”, and that was it, the cover was done! And on the album cover he sent back to me, for the first time he didn’t change anything, one try and he got it, and I said “where does the logo go?”, he said “you don’t need a logo, because the girl cut the word Annihilator to her forehead! And I said “Oh? No logo? Okay!” and that was the first time we had a cover without a logo…Hu, what was the second question?

MI. Why a self titled album?
Jeff. Yeah, this self titled album…It’s just because I couldn’t think of a good title! Every time I got a great title, I look on to the Internet and find that another band has got the same title! And then, there was a good movie, called “Defiance”, with the James Bond guy, whatever his name is, and I called my partner last year, and he told me there was already a band with an album called Defiance! I said “Oh no!”…And what I normally do, if you look at the Annihilator’s Cds, the title of the Cd is so easy, because usually, I look at all the titles of the songs, and “Oh, Alice In Hell!”, ok, that’s the title! “Set The World On Fire”, ok that’s the title, “King Of The Kill”, and son on…But this time there was no song that would make a good title, so basically my partner, my co manager said “The people that have heard the album so far really like it! They think there’s something better, more special than the last bunch, so why don’t you just call it “Annihilator”? It’s a good CD, call it “Annihilator”!” Ok, done! As far as the lyrics go…I got all my lyrics from the things I see in the newspapers, or at the news, or if I get a divorce, or if I get depressed, or angry, or…I quit from drinking almost 10 years ago, and there are songs about that, if I see a friend of mine going through some big problems in his of her life, sometimes I write a song. Sometimes it’s all just silly things, immature, or goofy, funny…I got a song called “Chicken in the Corn”! I do have, on an Annihilator Cd, so I can write about anything I want, that’s what’s cool about Annihilator for me. This album, it’s just the same, there are songs about different things I see, things happening around me, feelings, anger, but the singer Dave PADDEN for some reasons he was more angry on this Cd, he got the attitude, almost aggression, and the mix I’ve done for this Cd, it was the first time I could relax, mix the album, come back a month later, and say “No, I’ve got to mix this better!”. There was all this nice equipment in the studio, you just hit one button, and all the gears come back to where they were at the start, you can fix things! All my history in Annihilator, all the 13 Cds were always under headline, under schedule, but this time I didn’t have to hurry up to finish, that’s the problem when you’re mixing a Cd, and you’ve just finished the producing and the engineering, and writing it, you’re burned out, and most of the Cds from Annihilator, when I’m mixing the Cd at the end, I’m sick, physically sick, it’s like bluuuurgh!!! I just hate the album and I don’t wanna hear it anymore! This album, I love every second of doing it because there was no pressure, no time limit, I hope I can do that again, I now understand why bands take three years between two albums, and I completely understand that for the first time in my life. Because you can calm down, and focus, and enjoy it more.

MI. Are you gonna become the Def Leppard of Heavy Metal?
Jeff. No, the Chinese Democracy!
MI. Yeah better!
Jeff. Better!
MI. You like this album?
Jeff. When I first bought the Cd, Chinese Democracy, I loved the song “Better”. The first song on Chinese Democracy, the second song, with all this computed guitar thing, and samples, loops or whatever you call, and I loved the song “Better”; it was just the best song. But I couldn’t get into the album! So 3 or 4 times listening to the album, I just put it away! Now, many many months later, I started to listen to the CD again, and now the first ten songs on the album, to me are amazing, they are just amazing, and I realized that there is something similar – I finally met Axl Rose last month in Vancouver, which was very cool, he is awesome, just super cool, and very nervous – but there are some similarities between Axl and myself, in music, because I have some of my records I think that are underrated, first of all because record companies weren’t promoting them, and because some of our albums are not albums you go through just one time and say “yeah, this is great!”, my albums sometimes take ten, twelve of thirteen times listening to it, and then people start hearing all the work, the production and the sounds, and then they start to really love it! My band doesn’t have the songs that from the first time you hear it, like “Painkiller” from JUDAS PRIEST, the first time I heard “Painkiller” I was just screaming, that was such a good song, or “Reign In Blood”, “Master Of Puppets” or whatever, but Annihilator’s not really like that, it takes you some time to like it, and unfortunately people don’t take the time to listen to the CD, and I did that with Axl, I didn’t listen to Chinese Democracy more than 3 or 4 times, and then I put it away, so it was great that, I said “Wait a second. I should give Axl the time to listen to it, more and more!”, and now I play it every morning before my shower, with this Bose Iphone box, you just put your Iphone on it, and listen to it before having my shower, listen to it when I go to bed, for 3 weeks I’ve been listening to Chinese Democracy!

MI. You’re listening to Axl Rose before having a shower?
Jeff. Only Axl Rose! You know, Appetite and Chinese Democracy have been the only two things I’ve been listening in the last three weeks, except this morning, I accidentally press the wrong button, and Shania Twain was on there…A country chick…because my girlfriend and I share the same files for music…No actually I had a crush on her, I liked her!

MI. You were talking about underrated albums, I totally agree with you, because when Never, Neverland came out, I hated this album, maybe because Alice In Hell was a true masterpiece for me, but I listened back to it, because I listened back to all your albums preparing this interview, and I said, “Whoa, it’s great!”
Jeff. 18/19 years later!
MI. And it’s almost the same thing with Set the World on Fire”!
Jeff. There are some bands that are really good at writing songs, from the first time you hear it, it catches you right away! Like JUDAS PRIEST, or AC/DC, you just hear the beat, and that’s it. There are a lot of bands also, the way they are, you have to listen to them many times before you understand how much work went on to the CD, and how much passion went to it. I could sit down and write a song like that, from the first note, with a big scream like the song “Ram It Down” of JUDAS PRIEST, it starts off with Rob Halford doing a super loud high scream…I you’re talking to someone and that song comes on, You’re gonna stop talking! And you’re going to listen to that scream! You can try to write songs like that…but I’m just trying to write good songs!

MI. You succeeded on this album. There are many songs on this album that has got an instant charm!
Jeff. Yeah, the new one is more tied together, I mix it, all the guitars are exactly the same guitars, the same amps, the same microphone, everything the same, so that was the mix for every song, and that makes your brain hear it the same. Same with the bass, the drums, the snare drum was the same on all the album, the same vocal microphone, many bands change the vocal microphone for different songs, use different cymbals, and snare drums, but I made everything the same, so the listener will hear one song, then the next, and think that they are part of the same thing, but they’re not! !In the older days, what I would do, is that each song will have a different microphone, a different guitar, different sounds…I also mix it very loud, a little more modern, and Dave PADDEN the singer for some reason sung with a little more aggression. So I think all of a sudden now, our album, like you said it’s baam! (Jeff hits the table with his fist). It’s easier for the listener to hear our sound. Like all the songs have something common. Yeah, the chords are pretty easy to remember even if they are Metal. But then again, the first song, “The Trend”, is three minutes solo, 18 guitars! I like that song, my friends and co manager didn’t want that song to be the opening, but I said no. As soon as it starts, the first thing you think is “eighties”, you are back in the 80’s. That’s what I think. If you’re older than 35 years old, 30 years old, you will say, “Uh, that’s the 80’s”, back to 1983! My partner said to me, “You can’t want it as a first song, because it’s not singing for three minutes!”, and many songs are finished in three minutes! But I don’t care, I’m not trying to be played on radio, I’m not trying to oppress anyone, I’m not trying to sell records! I find it cool to start my album with...like…”Hey man, I play guitar you know! I don’t need a fucking singer, I’m just playing Metal guitar!”.

MI. Who could forget it? I think it’s a great idea to start the album with a song like that, because when you’re listening to the first three minutes, you don’t know what to expect next! And next are two burners, “Ambush” and “Coward” I think, and it’s quite a surprise to hear Annihilator playing this kind of songs again!
Jeff. It’s only two songs, song 2 and song 3 like you said, but because the mix is more aggressive, and Dave in the song “The Trend”, as the song progression he gets more angry, in the vocals and the chords sounds like thrash, but only songs 2 and 3 got the speed! It’s almost early Metallica or Slayer style, a little bit of Slayer influence, but the rest of the album doesn’t sound like that. Sometimes people will just listen to the 1,2,3,4 songs, and think all the album is gonna be fast and Thrash, but no. There are only two songs like that, number two and number three!

MI. Why this Van Halen cover, just for the fun of it?
Jeff. I did two covers before, they were not on CD, they were bonus tracks or B-sides of singles when you still have the Lps, back in 1993…We got a single Lp for the “Set The World On Fire” Song, the other song was “Hell Bent For Leather” by JUDAS PRIEST, and then live we covered “Live Wire” by AC/DC, but I never really have a cover on my records, so I thought “Well, let’s do one!”. So I said, “Well we are Slayer fans, let’s do a Slayer song, we are Metallica fans, we are Priest fans, Maiden…”, so I thought, maybe I’ll choose a different way, maybe I’ll choose a song that somehow changed my life for my guitar playing, or my career or something, maybe go from here and go over there. And it was 1980, Women & Children First tour, they came to Ottawa Canada, and I was about 14 yo, so I was too young to go to concerts, and my mother said I couldn’t go, so I went out by my window, and I took the bus, I had just turned 14 so that was pretty young, I went down to the concert, but of course I couldn’t get in, I sat on the stairs outside, to listen, and you know that it’s hard to hear music when you’re out of the hall, all you ear is the echo, but I knew the songs so well, and I heard David Lee Roth saying, “So you wanna fucking party tonight??”, so I was there sitting on the stairs at 14 years old crying hysterically, because I couldn’t get in the hall and see my heroes, and then they played “Romeo’s Delight”, but that song, “Romeo’s Delight”, back in 1980 was a really heavy heavy song! Today we look back and listen and we go “It’s US, David Lee Roth, party Hard Rock song!” but in 1980 that was Heavy music! And that song, and this album changed me, and I went over to Sabbath, Maiden, Priest, and heavier music. So that one song was the biggest influence on my band, and turned me over there. Otherwise, I may have been, I don’t know, in a party rock heavy metal band, you know? But I’m glad that that song, it taught me, the music played in that song, it punches something, you know like punching a wall, getting my energy out. And that made me discover you know, Hell Bent For Leather, Killing Machine, British Steel and Screaming For Vengeance, and Sweet’s Desolation Boulevard was pretty Heavy, Aerosmith’s Rocks, was actually a Funky Blues kind of record but also really Heavy, Testament covered one of a song of that record (NDI: “Nobody’s Fault”), yeah, just like Ozzy, Sabbath, and Kiss, that sort of stuff. So that’s a song that’s important, that’s even the most important song to me! Every song of Back in Black was important, but…I didn’t want to cover that…

MI. Talking about the album, do you agree with me if I say I think it is deeply influenced by80’s Thrash Metal, and moreover, what’s your opinion on the American and European Thrash scenes of this decade?
Jeff. Well…The word “Thrash Metal” has different meanings in different countries. If I see “Thrash Metal” in one country, and “Thrash Metal” in another one, they will have different meanings, that’s what I mean. You know there is Speed Metal, Death Metal, or whatever…Thrash Metal to me was like the Bay Area, the first records of EXODUS, SLAYER, METALLICA, or even KREATOR, DESTRUCTION, that was Thrash Metal to me. Again, the way Dave sings on this record, with attitude, the mix is more aggressive, and there are some Thrash riffs all over the record, but I think, if you listen carefully, you’ll notice the guitar solos, except on the songs 2 and 3 you were talking about, where it is like the Kirk Hammett wash style, fast shredding, like brbrbrbr you know, but if you really listen, you’ll hear the Van Halen sound of lead guitar, and you’ll notice, “Whoa, Waters is playing blues guitar, like a trip à la Angus Young, but fast!”. That part of the music is actually Blues, it’s like Blues on Cocaine really fast Blues, and there is a lot of melody in there, but it’s really tough to classify the music, because you say it is Thrash Metal, but there is Thrash Metal everywhere. But there is also Blues, and traditional Heavy Music…I mean the song “25 Seconds” has early metal sound, it’s the only part in the album where you’ve got a little bit of Pantera in there. One song, one part. The early Annihilator albums, the first and the second were Thrash Metal, I was always in the Bay Area, but the British wave also influenced me, SAXON and all that stuff, but also the Asians of LOUDNESS, and the Europeans SCORPIONS and ACCEPT, and you know, Ozzy and Randy RHOADS, VAN HALEN, I had it all mix in there, we weren’t in a band when you listen to the songs it’s all Thrash Metal, we just didn’t have that scheme…It’s very hard to classify music, and that’s maybe why we’re not a bigger band, because we didn’t play one style and stay with it, like SLAYER or AC/DC, on one song, we have a ballad, and then a Slayer influenced Thrash song…

MI. I think a band like TESTAMENT has pretty got the same career…
Jeff. Yes, I mean, you ca decide, you can target, you can decide what you wanna do, I could have done many different things, I could have joined a Pop band, I could have quit Annihilator and start a new band, and change my image, and lose a lot of weight, I got really healthy when I was younger, and change my style, but I didn’t need to do it, I didn’t have like a lot of musicians there you know, I didn’t have the desire to be on the cover of magazines, or to have 10 million dollars, or to have everybody saying “Oh, you’re so great, you’re so great!”, I didn’t have all that! A lot of guys I know need that in order not to get depressed, or have to drink, my only goal was to keep making music that I like, and the record companies never pressured me, they just said “Here’s the check, do the fucking album, have fun!”. And I was like “Whoa! What a job!”, and you know I quit drinking alcohol almost 10 years ago, and ever since I did that, I started to make money, and more money, because I was looking after the business, you know doing endorsement for some companies, companies were paying me to do some festivals, and started to pay agencies and managers… And I never signed these contracts, where the record companies own my publishing, they own the copyright, they own the merchandise, they own the tour profits, I only do what is called licensing deal with the record companies, so I don’t sell my soul. I’m watching all the bigger bands now, they are kids, they’re younger, 30 years old bands, who are selling so many records! And they live in a rented apartment and have no money…I could have targeted it, but I’m just a guitar player you know…You know you can target and sell more records, and maybe do something different, maybe I can do only one style of music, and stay, maybe it can be Thrash, or Heavy, and it maybe working, but maybe it doesn’t, but I don’t care, I don’t need the money, I don’t need the attention, I’m happy playing the Hellfest, you know, “Whoa!!!!!”.

MI. Well it’s look like the end of the interview, maybe you have some words for your French fans?
Jeff. I don’t know, I guess to the fans that have followed us or heard of us, merci beaucoup, and I hope to see you at the Hellfest, because how many great bands are playing this year, it’s fantastic, but, to the people that haven’t heard of us, Annihilator Metal Doc comes, there is our history, videos, live shows, and hope to see you at the Hellfest!


Ajouté :  Mardi 13 Avril 2010
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Annihilator Website
Hits: 15356
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 20/11/2017 à 03:10:14 en : 0,1618 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar