METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· THE AMENTA (au)…
· FORSAKEN WORLD …
· IAMFIRE (se) - …
· PHILM (usa) - D…
· MUSINK by Metal…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· BLAZE (uk) - Af…
· WITHIN TEMPTATI…
· W.O.A WACKEN OP…
· SYLAK OPEN AIR …
· DAGOBA (FRA)- L…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 91 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MACHINE HEAD (usa) - Dave McClain (Juin-2009)


Chaque interview casse encore un peu plus les préjugés que d’autres pourraient avoir sur le Metal et en cette journée ensoleillée, c’est un Dave McClain posé, réfléchi et avenant qui se prête au jeu des questions.

Line-up
: Robb Flynn (chant, guitares), Phil Demmel (guitares), Adam Duce (basse), Dave McClain (batterie)

Discographie : Burn My Eyes (Album - 1994), The More Things Change… (Album - 1997), The Burning Red (Album - 1999), Supercharger (Album - 2001), Hellalive (Live - 2003), Through the Ashes of Empires (Album - 2004), Elegies (DVD - 2005), The Blackening (Album - 2007)

Crédit Photo : LudoPix.com (Retrouvez d'autres photos sur ce lien)



Metal-Impact. Deux ans après la sortie de The Blackening, quel regard portes-tu sur cet album ?
Dave McClain. Nous avons vraiment eu de très bons retours, ce que nous espérions, bien évidemment, même si, quand tu composes un album, tu ne sais jamais à l’avance comment il va être accueilli. Avant la sortie de The Blackening, nous avons connu un petit passage à vide, on ne se voyait même pas proposer de première partie. Depuis, cela a changé du tout au tout, nous n’arrêtons pas d’être sollicités, l’exemple le plus récent étant la tournée que nous avons faite avec METALLICA. Après des hauts et des bas, nous côtoyons à nouveau les sommets et c'est génial.

MI. Pour sa promotion, Robb Flynn annonçait que The Blackening serait le Master of Puppets de la nouvelle génération. Que penses-tu de cette déclaration ?
Dave. (visiblement un peu embarrassé). Quand tu dis un truc comme ça, tu te mets tout de suite beaucoup de pression sur les épaules. Master of Puppets reste un album de référence pour tous les fans de Metal mais aussi pour de nombreux groupes qui ont été influencés par lui. Pour autant, c’est vrai que telle était notre ambition quand on s’est mis sur cet album. Je dirais qu’on était dans la même situation, le même état d’esprit, que METALLICA lorsqu’ils se sont mis à l’écriture de Master of Puppets après la sortie de Ride the Lightning. Nous avons vraiment voulu ne nous imposer aucune contrainte quand nous avons composé : que les morceaux soient longs, sans aucune chance de passer en l’état sur les ondes, cela ne nous a pas arrêtés par exemple. Je pense plutôt que Robb pensait à tout cela en faisant référence à Master of Puppets.

MI. Sur The Blackening, les titres sont particulièrement longs. Cela vous est venu naturellement ou était-ce intentionnel ?
Dave. C'est arrivé comme ça. A l’époque de Through the Ashes of Empires, quand nous avons fini d’écrire « Imperium », l’un des derniers titres que nous ayons composé pour cet album, et que le morceau faisait 7 minutes, autant dire que nous n’étions pas habitués à ce type de compos, mais d’un autre côté, on a vraiment pris du plaisir sur ce titre. On s’est sentis prêts à poursuivre en ce sens, même si je ne te cache pas que, sur The Blackening, on a pourtant pensé à réduire certaines de nos compos, car on finissait par se demander si on n’allait pas trop loin. A l’heure d’aujourd’hui, je ne suis pas en mesure de te dire si nous allons continuer dans cette voie et vers des titres de 18 minutes ou revenir à des compos plus courtes de 3 minutes.

MI. Sur leur dernier album en date, Death Magnetic, METALLICA a aussi opté pour des morceaux longs. Tu ne souhaites pas revendiquer des droits d’auteur ?
Dave. (rires) Je sais qu’ils ont vraiment apprécié The Blackening et de là à me dire qu’on aurait pu les influencer, ça serait flatteur, pour ne pas dire complètement hallucinant.

MI. Après tant d’années d’existence, où trouvez-vous encore l’inspiration pour composer ? Travaillez-vous déjà sur du nouveau matériel ?
Dave. C'est juste une question de plaisir. Il y a une vraie alchimie entre nous quatre avec qui plus est une totale maîtrise sur notre processus créatif. Pour répondre à ta deuxième question, nous n’avons juste posé ici ou là quelques riffs. Nous nous y mettrons sérieusement à partir d’août 2009.

MI. C'est juste une question de plaisir. Il y a une vraie alchimie entre nous quatre avec qui plus est une totale maîtrise sur notre processus créatif. Pour répondre à ta deuxième question, nous n’avons juste posé ici ou là quelques riffs. Nous nous y mettrons sérieusement à partir d’août 2009.
Dave. Je pense qu’avec Through the Ashes of Empires et The Blackening, on peut parler d’un MACHINE HEAD nouvelle génération. Avec l’arrivée de Phil, on a complété le puzzle. Sur les deux premiers albums avec Logan, nous avions cette même alchimie, mais qui s’est perdu avec le temps.

MI. Quel est selon toi la place de MACHINE HEAD sur la scène Metal actuelle ?
Dave. Je crois que MACHINE HEAD est autant vu comme un vétéran, et respecté pour ça, que comme un nouveau groupe, avec les nombreux fans qui nous ont rejoints sur nos deux derniers albums et à l’occasion de nos tournées en présence de LAMB OF GOD, HEAVEN & HELL, SLIPKNOT, METALLICA…

MI. Vous jouez sur des scènes de plus en plus importantes. Est-ce que vous regrettez parfois les scènes plus modestes où vous pouvez avoir un autre contact avec la salle ?
Dave. Nous continuons à jouer dans des petites salles. Nous en avons besoin. Nous nous sommes produits récemment à Marseille dans cette configuration. Que tu joues devant 200 ou 20.000 personnes, ce qui compte c’est la réaction du public.

MI. En multipliant les concerts et les tournées, certains groupes finissent par proposer toujours à peu près la même set list. Mais c'est aussi ce que les fans attendent. Te sens-tu parfois frustré de ne pas interpréter live certaines de vos compos ?
Dave. En ouvrant pour d’autres groupes, tu as un temps limité, environ 40 minutes, et ta prestation s’apparente dès lors à une sorte de best of, mais sur des festivals ou lorsque nous sommes en tête d’affiche, nous cherchons à jouer d’autres morceaux et répondre ainsi aux attentes de fans, qui ne sont pas là non plus pour voir un copier/coller d’un dvd.

MI. Parlons un peu de toi. Quand tu as commencé à t’intéresser à la musique, t’es-tu tout de suite orienté vers la batterie ?
Dave. Je ne suis pas un grand guitariste. Je crois que ma technique sur la six-cordes est la même qu’à mes onze ans. Et je suis un piètre chanteur…

MI. En tant que batteur, tu préfères les titres rapides ou ceux plus progressifs ?
Dave. Perso, je préfère jouer des trucs plus techniques. J’ai commencé la batterie en reprenant du Peter Criss (KISS). Mais par la suite, ce sont surtout des mecs comme Neal Pearl (RUSH) ou Tommy Aldridge, notamment sur sa période OZZY, qui m’ont nettement influencé. Ça reste fun de jouer des morceaux rapides comme « Ten Ton Hammer », surtout quand tu vois la réaction du public, mais tu n’es parfois pas loin de l’homme des cavernes.

MI. Tu n’as pas joué sur les premiers albums de MACHINE HEAD. Que penses-tu du jeu de Chris Kontos ?
Dave. Un très bon jeu, qui sait alterner parties agressives et d’autres plus cool.

MI. SACRED REICH se produira ce soir au Hellfest. Que penses-tu de leur reformation ?
Dave. Je trouve ça super. Quand j’ai rejoint la formation, c'était un de mes groupes préférés, c'est dire que j’étais aux anges. J’écoute encore régulièrement SACRED REICH. Je les rejoindrai d’ailleurs sur scène ce soir le temps de quelques morceaux.


Ajouté :  Vendredi 28 Août 2009
Intervieweur :  Le Comte De La Crypte
Lien en relation:  Machine Head Website
Hits: 14815
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/11/2017 à 07:32:59 en : 0,125 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar