METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KISSIN' DYNAMIT…
· DIMINO (usa) - …
· MARDUK (se) - M…
· RAMMSTEIN (de) …
· NOCTURN DEAMBUL…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· YYRKOON (FRA) -…
· APOCRYPHE (FRA)…
· SHAKA PONK (FRA…
· LIVING COLOUR (…
· VALLEY OF THE S…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 114 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

KILLERS (FRA) - Bruno Dolhéguy (Sept-2002)


Killers existe depuis 1984 et il ne peut que se dégager du respect vis à vis d'eux et surtout envers Bruno Dolhéguy qui est présent depuis les débuts. Nous avons profité du concert à Ris Orangis organisé par l'association Metal'Hand ainsi que la sortie prochaine de leur 13e opus (15 novembre 2002) pour rencontrer Bruno Dolhéguy leader de Killers qui n'est pas avare en prose verbale...

Line-up
: Bruno Dolhéguy (chant, guitare), Patrick Oliver (basse), Thierry Andrieu (guitare, choeurs), Florent Pouey (batterie)

Discographie : Fils de la Haine (1985), Danger de Vie (1986), Mise aux Poings (1987), Résistances (1989), Cités Interdites (1992), Contre-Courant (1995), Ennesmis En Public (1996), Fort Intérieur (1998), 109 (1999), Mauvaises Graines (2000), Killing Games (2001), Mise aux Poings (2001), Habemus Metal (2002), A L'Ombre Des Vautours (2007)

M-I Interviews du groupe : KILLERS (FRA) - Bruno Dolhéguy (Sept-2002), KILLERS (FRA) - Bruno Dolhéguy (Avril-2007)

GAGNER 3 CD DEDICACES D'HABEMUS METAL AVEC METAL IMPACT


Metal-Impact. Bruno Dolhéguy, tu es maintenant le seul de la formation d'origine et après 18ans d'existence, qu'est ce que cela t'inspire ?
Bruno. Il y a un côté rescapé, mais cela m'inspire surtout du bonheur car avec la formation actuelle qui existe depuis 1998 tout roule et humainement parlant c'est vraiment le top. Je suis également content de voir d'où on est parti et ou nous en sommes actuellement.
MI. Rescapé, certes, car quasiment tous les groupes de l'époque n'existent plus...
Bruno. Oui car peut-être nous n'avons pas la même façon de voir les choses. On a tout le temps vu les choses dans le sens plaisir et on n'est jamais trop rentré dans le business dans le sens où on ne s'est jamais dit : "tiens, cet album est un coup de poker et il faut qu'il marche absolument sinon cela n'ira pas !". Nous on fait des albums du mieux que l'on peut avec tout de même un souci de s'améliorer à chaque fois. Je peux même dire que je suis fier de tous les albums et même si j'en préfère certains, au moment où je les ai fait, j'étais à fond dedans, le truc me plaisait etc... Et c'est pour ça que je suis encore là 18 ans après car la musique c'est la vie et comme je n'ai jamais pensé devenir une star ou autres...
MI. Alors Killers sera encore là pour longtemps ?
Bruno. Oui, c'est évident... Maintenant c'est vrai que si tu prends toute la "carrière" de Killers (ndlr : 18ans, excusez du peu...) il y a eu pas mal de changement de line-up pour différentes raisons. Mais là, et c'est très important pour moi, depuis 1999 c'est humainement le top, pas une engueulade, on s'entend merveilleusement bien dans ce line-up et c'est le pied !

MI. Avec 12 albums, l'inspiration est toujours présente, tu es tombé dedans quand tu étais petit ?
Bruno. L'inspiration n'est pas trop un problème après faut voir le résultat ! Pour le prochain album (ndr : sortie le 15/11/02), Thierry s'est bien investi dans la composition car à la base Killers est surtout axé sur les riffs de guitares. Cela me soulage un peu de savoir que je peux compter sur Thierry et du coup nous avons près d'une trentaine de morceaux en réserve, pas tous aboutis mais si demain on a besoin de rajouter dix morceaux, on les a en stock...
Je voudrai rajouter une chose, on m'a fait passer pour un "dictateur" au sein de Killers. Il est vrai que je faisais un peu tout (ndlr : toutes les étapes sauf la distribution qui est assurée par Brennus Music) mais cela n'est pas par choix et si je pouvais déléguer ou alléger certaines choses je le ferai volontiers, je ne demande pas mieux ! C'est pour ça qu'avec Thierry je suis très content de cette collaboration.
MI. On pourrait dire qu'à l'heure actuelle vos influences ne se ressentent plus et qu'elles ont fait place à celles de Killers en fait...
Bruno. C'est qu'au début, on partait et on comptait sur nos influences comme par exemple Accept mais je pense qu'on a su développer au fil du temps une certaine identité qui nous est propre surtout au point de vue de l'écriture et de la façon de voir les choses. C'est une sorte d'aboutissement et j'en suis content...

MI. Le retour de Xavier LORENTE (pochettes et textes anglais) nous replonge au début de l'épopée Killers et nous promet un retour aux sources ?
Bruno. Non, moi je ne le vois pas dans ce sens là. C'est vrai qu'il avait fait la pochette du premier album mais on n'avait pas eu une collaboration énorme et on en était resté là.
Maintenant c'est vrai que depuis l'album en anglais c'est lui qui fait le design des pochettes et qui s'occupe des textes en anglais, on pourrait presque dire que Xavier est un membre du groupe à part entière. En tout cas, c'est un mec super qui est très proche et très important au sein de Killers.

MI. Pourquoi as-tu ressenti le besoin de réactualiser le 3e album "Mise aux Poings" ?
Bruno. Pour cet album, déjà au sein du groupe lui-même et au moment où on l'a enregistré, il y avait des divergences. On l'a beaucoup centré sur l'énergie et au niveau du chant cela était trop brut et certains trouvaient qu'il "arrachait" trop. Je le comprends tout à fait et c'est d'ailleurs pour cela que lorsque l'on a fait l'album suivant (ndlr : Résistances) les parties chants "arrachaient" beaucoup moins.
Mais en fait, en ce qui me concerne, j'aimais bien ces parties chants un peu plus virulentes car cela correspondait bien à ce que l'on ressentait sur le moment. Bon après réflexion et surtout de changement de line-up, cela te permet de prendre du recul et de comprendre que tu peux faire passer les choses sans forcément gueuler comme un forcené mais le faire passer de façon plus posée, plus réfléchie et ce qui est, finalement, beaucoup plus efficace.
Il faut dire aussi que c'était un truc qui a était assez facile à réaliser car on avait déjà les bandes playback de l'album et il n'y avait plus que le chant à poser, pas de mixage etc... Donc, beaucoup plus simple... Enfin techniquement...

MI. Le nouvel album, le 13e donc, sortira le 15 novembre 2002 chez Brennus Music. Parle nous un peu plus de cet album, je crois d'ailleurs qu'il ne vous reste plus qu'à enregistrer les guitares solos ?
Bruno. Au niveau de l'enregistrement, tout est fait sauf les deux tiers des solos qui sont à finir. Après, il reste le mixage mais bon comme on ne veut pas non plus se prendre la tête à fond sur le son, c'est peut-être une erreur mais on ne veut pas batailler et perdre du temps sur ça.
Et pour en revenir à Xavier Lorente, je suis d'autant plus content car le dessin de la pochette du prochain album fera certainement parler d'elle... Ce n'est pas du tout dans l'imagerie de tout ce que l'on a fait auparavant. On va dire qu'il s'agit d'un recentrage plutôt qu'un virage ou tournant, je ne peux t'en dire plus pour le moment...
Sinon, l'album comportera 10 titres et la tendance musicale sera plutôt Speed mais avec des approches différentes... Ce n'est pas évident à expliquer mais il y aura des morceaux qui vont certainement, je pense, nous coller une image de Thrasheurs par exemple tant la diversité sera forte, toujours au niveau de cette tendance Speed. Mais le tout en gardera le chant Heavy qui nous est propre et cher.
Il y aura un morceau en Basque (ndlr : le quatrièmes depuis les débuts de Killers) qui contrairement aux autres ne sera pas une adaptation, une reprise ou autres arrangements mais une création totale basée sur un texte que m'avait filé un gars en 1985. On n'avait pas eu l'occasion de le mettre en musique avant et là il s'est trouvé que l'on possédait une composition sur laquelle le texte collait, donc on s'est dit : "en avant !".
MI. En parlant de ça, j'ai entendu un gars qui disait tout à l'heure que vous vous sentiez proche de l'ETA. Il se basait sur le visuel de ta gratte aux couleurs du pays basque et des paroles pour dire cela. Une Réaction ?
Bruno. [l'air un peu énervé] Il comprenait les paroles en basques alors ? Le fait que l'on chante en Basque et que ma gratte soit aux couleurs du pays, il fait le rapprochement avec l'ETA, mais c'est des conneries énormes !!! C'est n'importe quoi, dans ce cas là si Luis Mariano chante en basque on peut dire la même chose alors (qu'il est proche de l'ETA !) C'est n'importe quoi, c'est des bêtises, c'est tout simplement idiot... [Dur de placer un mot !]
C'est un raccourci débile, j'aimerai bien voir le mec et en discuter tranquillement avec lui... En fait dans les paroles des textes en Basques, il y en a un qui est un peu dans l'esprit de Freddy, le gars qui dans ses rêves est poursuivi et hanté par ses cauchemars, il n'y a pas de rapports. Après c'est vrai qu'il y a un truc engagé dans "Arrantzale" (ndlr : présent sur le 8e album Fort Intérieur) qui a été fait en hommage à un gars qui était pêcheur (Arrantzale veut dire pêcheur) et qui s'est pris une balle dans le dos durant une arrestation, donc cette chanson est un hommage à ce gars mort en 1984...
Enfin, bref, je n'ai aucun problème de ce côté, s'il faut s'expliquer ou parler politique, il n'y a pas de problèmes... Je dirai juste pour conclure là-dessus que les rapports au pays basque sont très compliqués et qu'il faut établir un dialogue avant tout et à bat les rapprochements à 2 balles (ndlr : sans jeu de mots !)...

MI. Revenons à la musique et parle nous du concept de double sortie d'album en français et anglais, c'est d'actualité avec les prochains albums ?
Bruno. Oui, toujours mais à la différence de "Mauvaises Graines" et "Killing Games", qui étaient exactement les mêmes morceaux, sur le prochain album, il y aura 10 titres comme sur la version française mais le tiers de la version anglaise sera réservé pour cette version.
C'est surtout en parlant à Xavier que je me suis rendu compte que cela serait pas mal de faire quelques textes en anglais et c'est là qu'il m'a proposé de les faire et j'ai dit : ok !
Le truc paradoxal après la sortie de "Killing Games" est que l'on a eu des retours de certains labels allemands qui limite seraient plus favorables à un prochain album chanté en français plutôt qu'en anglais...
Il ne faut pas oublier que pour nous le fait de faire un album en anglais n'est pas en opposition au fait de chanter en français car je ne pourrai pas faire autrement que de chanter et d'écrire en français, j'en ai besoin, l'anglais c'est un plus...

MI. Pourquoi n'avoir pas réuni les 2 versions dans un double album, cela aurait permis aux étrangers de découvrir l'autre facette de Killers plus facilement et également permis aux fans de Killers de se procurer les 2 versions plus facilement...
Bruno. Ouais, c'est sûr mais le problème est qu'il ne serait pas sorti le 15 novembre 2002, c'est surtout et avant tout une question de temps car cela prend le même temps que de faire deux albums séparés et il ne faut pas oublier que nous ne vivons pas de notre musique et que nous bossons à côté...
MI. Alors cela peut-être envisageable à l'avenir ?
Bruno. Non, je ne pense pas...
MI. N'as-tu pas peur que l'on vous colle une étiquette commerciale par la suite car les fans se procureront certainement les deux versions ?
Bruno. Oui, c'est sûr... Mais bon, on ne force personne à acheter non plus... Et les étiquettes que l'on nous colle, j'en ai rien à foutre... Pour moi cela reste un travail intéressant de faire les deux versions car cela donne une approche différente des morceaux et de la composition surtout au niveau du tempo et du débit de paroles.
En plus commercialement parlant, ce n'est pas sûr que l'on s'y retrouve et puis je pense qu'il y en a d'autres à emmerder pour ça avant nous ! Mais on ne peut pas empêcher les gens de penser négativement, je préfère voir les choses positivement...

MI. Parle nous de Brennus, la rencontre, pourquoi ce choix, la fidélité envers eux etc...
Bruno. Justement par rapport à la question d'avant, si on pensait à fond commercial, je pense que l'on chercherait un autre label que Brennus... Or comme je le dis depuis le début, moi je passe avant tout par le relationnel et la confiance. Et avec Alain Ricard de Brennus on s'entend vraiment bien et pour dire, car par exemple nous n'avons jamais eu aucun contrat de signé avec lui (sauf le premier boulot fait ensemble qui était "Ennemis en public") tout se fait de façon verbale et avec une poignée de main en guise de signature. Je sais qu'avec lui, il n'y a pas de problèmes et comme je me suis déjà fait avoir ailleurs, cela n'est pas près de recommencer. Une citation qui me vient et qui rentre dans ce que je dis : "Si un ami te trompe une fois, blâme-le. S'il te trompe une 2e fois, blâme-toi !".
Pour résumé je dirai qu'il a la même démarche que nous, à savoir : faire du mieux que l'on peut avec les moyens du bord...

MI. Que penses-tu du mélange de style de ce soir (Heavy, Death, Grind) ?
Bruno. Bah en fait, je trouve cela très bien. Et c'est nous qui avons un peu suggéré à Anne de Metal'Hand le truc. Notamment pour Gronibard car je suis tombé sur leur album par hasard, je l'ai trouvé très intéressant et avec un gros son de surcroît...
Pour No Return, on avait déjà joué ensemble et je trouve qu'au niveau qualité c'est quand même vachement bien et en plus ils ont un bon jeu de scène.
Je trouve cela bien ce mélange de style et malheureusement cela se fait de moins en moins, je trouverai cela dommage que les gens qui sont venus ce soir soient repartis déçus...

MI. Un mot sur le DVD prévu ?
Bruno. Il est en préparation et sortira vraisemblablement aux alentours de mi 2003. Mais là encore nous allons nous démarquer car il ne sera pas fait comme une vidéo traditionnelle où il n'y a que du concert live. Et pour en revenir à notre sujet de tout à l'heure, je ne pense pas que ce produit soit commercial car il ne sera pas très vendeur dans le sens où justement il ne sera pas traditionnel...
Cela sera une sorte de rétrospective depuis le Wacken que l'on a fait en 1999. Je veux que les fans de Killers voient comment était ou qu'ils connaissent mieux Nicko avant son triste décès. Il y aura aussi trois morceaux inédits que l'on n'avait pas mis sur l'album de l'époque (Mauvaises Graines) et qui seront illustrés des moments du Wacken. Enfin, je pense que le DVD plaira aux personnes qui nous comprennent...
Si c'est juste histoire de faire un DVD pour filmer un concert, cela me fait chier car je ne me vois pas arriver sur scène en me disant : "attention, on est filmé, il faut que tout soit carré !". Il n'y plus de plaisir là-dedans et cela m'intéresse pas de me retrouver dans ce genre de cas de figure...

MI. Quel est ton opinion sur les webzines et le support internet ?
Bruno. Je suis à fond pour et dedans depuis près de deux années maintenant. Notre Mailling List (ML) existe depuis maintenant prés d'un an et demi et on a passé le 50 000ème message. C'est une ML qui parles de tout, tout le monde y a accès et peut envoyer des messages, en fait c'est un peu un comptoir de bar !
Je m'occupe aussi du site officiel de Killers et même s'il n'est pas très esthétique, il a le mérite d'être souvent mis à jour de façon à coller avec l'actualité du groupe.
Et puis les webzines par rapport aux zines papiers, ils ont plusieurs avantages comme la rapidité, un faible coût, la facilité de mise à jour etc... Je suis pour que cela se développe...

MI. Pour conclure, un petit mot pour perpétuer le souvenir de Nicko ?
Bruno. Pour perpétuer le souvenir ? Bah en fait, on a pas besoin de perpétuer le souvenir car il est toujours présent à nos côtés, on y pense continuellement et c'est de penser à lui qui nous a d'ailleurs donné l'envie de faire le DVD et surtout de continuer l'aventure Killers... C'est vrai qu'il n'y a pas un jour où je n'y pense pas et pas forcément tristement mais aussi de manière positive en nous demandant par exemple quelle connerie il serait en train de faire ou tout simplement s'il serait content de faire telle ou telle chose...
Je dirai juste pour conclure qu'il ne faut pas se tirer dans les pattes entre styles métalliques mais plutôt s'entraider entre gens du Metal afin que celui-ci devienne plus sain et qu'il se développe plus facilement et ce dans tous les styles... Enfin, on aura du mal à bouleverser la mentalité française...

GAGNER 3 CD DEDICACES D'HABEMUS METAL AVEC METAL IMPACT


Ajouté :  Vendredi 04 Octobre 2002
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Killers Website
Hits: 21067
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 12/12/2018 à 11:11:53 en : 0,0829 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar