METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· BRAND NEW SIN (…
· PSYCHO INDUSTRY…
· ANNIHILATOR (ca…
· SUFFOCATION (us…
· ANATHEMA (uk) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· DYING FETUS (us…
· BEHEMOTH (pl) -…
· NINE INCH NAILS…
· MANIGANCE (FRA)…
· LOFOFORA (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 33 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DROP-O-RAMA (FRA) - Antoine De Montremy (Déc-2007V)


Quelques groupes se posent encore en garants d’une musique sincère et hors des modes, pour le simple plaisir de jouer. DROP-O-RAMA en fait assurément partie, comme en témoigne leur dernier album en date, le bien nommé Three At Last. De plus, ses membres font preuve d’une ouverture d’esprit et d’une tolérance bienvenus dans une époque dédiée à la consommation systématique et au rejet de la critique, puisque après avoir essuyé une volée de bois vert de ma part suite à la chronique de leur dernier effort, ils acceptent la confrontation et répondent avec gentillesse à mes questions. Chapeau messieurs !

Line-up
: Olivier Campana (Chant), Raphaël Hautefort (Guitare), Hervé Sommering (Basse, Chant), Antoine de Montremy (Batterie)

Discographie : Nothing Changes (2002 - Fifteen Music), Superlove (2004 - Fifteen Music), Three at Last (2007 - Why Note/Nocturne)



Metal-Impact. Après les problèmes lies à la sortie manqué de Superlove, êtes vous heureux du destin du petit dernier, et de vos rapports avec Why Note ?
Antoine De Montremy. Plus que jamais ! Nous avons d’excellents rapports avec Why Note qui sont de grands professionnels passionnés, motivés, volontaires, et qui nous ont vraiment signé sur un coup de coeur. Rien à voir avec notre précédent label qui n’avait que très peu soutenu Superlove…

MI. Parlez nous un peu de cet album ?
Antoine. Il y a beaucoup de choses à dire… C’est notre troisième album, et une bonne synthèse entre les deux précédents : on y retrouve le hard-rock énervé de notre premier album Nothing Changes, et la mélodie plus subtile de Superlove. Avec cet album, nous avons une fois de plus tenté de poser sur disque la musique que nous aimerions écouter chez nous. Les références sont parfois évidentes, mais le but est essentiellement de se faire plaisir – et de faire partager notre amour pour cette musique. Les premiers retours des médias et du public sont tous très positifs, donc le but est déjà largement atteint pour nous !

MI. Reflète t’il un réel amour d’un Metal tel qu’il était pratiqué dans les années 80 ?
Antoine. Je dirais plutôt du rock ou du hard rock, car nous ne sommes pas systématiquement métal. A l’heure actuelle, à part certaines « vieilles » formations de cette époque, je trouve que la musique est moins positive, moins chaleureuse et moins mélodique. Avec Three at Last, nous affirmons une fois encore notre foi dans la musique sincère et vivante des années 1980/1990, avec une approche plus moderne cependant. Nous ne sommes pas un groupe passéiste.

MI. Ne pensez vous pas que le son de cet album est beaucoup trop, léger disons ?
Antoine. Sincèrement, non. Ceux qui le trouvent léger ont sans doute des racines plus Metal que Rock. Notre seul but et d’apporter de la mélodie et de l’émotion. Nous n’avons plus envie de cacher la musique derrière des murs de guitares, comme à nos débuts.

MI. A l’heure de productions toujours plus originales dotes d’un son décoiffant, quel est le réel potentiel d’un album comme Three At Last selon vous ?
Antoine. Nous sommes un groupe de rock, qui vient de sortir un nouvel album de rock. Pour le potentiel, je ne suis pas le mieux placé pour en parler. Tout ce que je peux te dire, c’est que nous ne sommes pas l’un de ces groupes qui cache ses titres derrière une production éblouissante et trompe l’œil car 1 – très peu de formations en France ont les moyens de concurrencer les productions anglo-saxonnes, 2 – notre école est celle des SCORPIONS, Alice Cooper, etc, qui ne sont pas vraiment des productions toujours plus originales dotées d’un son décoiffant…

MI. J’ai réalisé la chronique de cet album que j’assume entièrement. Quels seraient les arguments que vous pourriez présenter pour me contredire ?
Antoine. On ne va pas te reprendre point par point, car ça n’aurait pas de sens. Disons que nos influences viennent certes des années 1980 (en partie), mais que notre disque a une approche également pop-rock qui plait à un public plus large – pas seulement Metal. Les fans de Metal extrême perdront leur temps à nous écouter, tandis que ceux qui aiment METALLICA, BILLY IDOL, DEF LEPPARD, ALICE COOPER, mais également ROBBIE WILLIAMS, SIMPLE MINDS, les BEATLES ou U2, pourront trouver notre approche intéressante et séduisante. Toutes les autres chroniques que nous avons eues sont très positives, ce qui prouve que tous les goûts sons dans la nature… et que notre album n’est sans doute pas si exécrable que ça !

MI. Ne pensez vous pas que les groupes français ont bénéficié d’un traitement particulier de la part des magazines à travers les époques, tombant soit dans la condescendance, soit dans la dithyrambie déplacée ?
Antoine. Tout à fait. D’ailleurs, et avec un peu de recul, il n’y a finalement pas grand-chose de bon en France à retenir de cette époque… On dira peut-être la même chose de nous dans vingt ans (si les gens se rappellent de nous ! [Rires]), mais sincèrement notre objectif n’a jamais été de calquer les groupes anglo-saxons : j’ai grandi en n’écoutant que ça, je ne vais donc pas m’excuser d’avoir ces groupes pour influence plutôt que Goldman, TRUST ou TELEPHONE… ?

MI. J’ai été frappé en écoutant cet album par les similitudes avec certaines sorties de Billy IDOL, comme Charming Life par exemple. Est-ce une influence déclarée pour vous ?
Antoine. Olivier et moi sommes d’énormes fans de Billy IDOL, toutes époques confondues, cette influence se ressent sans doute naturellement – et cela reste pour nous un grand compliment !

MI. La mélodie semble être votre préoccupation principale. Pensez vous avoir trouvé l’équilibre parfait entre celle ci et l’énergie sur ce troisième album ?
Antoine. On avance jour après jour, en tant que musiciens, et aussi en tant que groupe. Nous avons déjà franchi un grand pas depuis nos deux premiers albums, mais nous savons que nous pouvons encore réaliser de grandes choses. Il est très difficile de survivre, sur la scène rock française, mais nous allons continuer à faire vivre notre vision du rock et du Metal.

MI. Si votre label vous laissait le choix d’un producteur sans limite financière, qui choisiriez vous ?
Antoine. Ça ne veut pas dire grand-chose, car un producteur ne fait pas tout. Mais pour l’ego, disons James Michael, Desmond Child ou Nikki Sixx ! Faites leur passer le message !

MI. Je suis persuadé que votre musique prend une autre dimension live, peux tu me décrire un concert de DROP-O-RAMA ?
Antoine. De l’énergie, un son plus incisif et organique, et quelques surprises. Nous aimons bien interpréter nos morceaux un peu différemment, avec parfois des arrangements ou rythmes différents.

MI. Ou aura t’on la chance de vous voir en concert dans les mois qui viennent ?
Antoine. Nous le souhaitons ardemment ! Il est toujours difficile en France de monter des tournées dignes de ce nom, mais nous allons essayer de jouer dans tous les endroits possibles en 2008 !

MI. Bientôt les fêtes de fin d’année, quel serait le cadeau idéal pour votre groupe ?
Antoine. Un contrat sur trois albums + une tournée… et le financement qui va avec !

MI. Quel est ton top 10 des albums de Hard-rock, toutes époques confondues ?
Antoine. Dans le désordre : MÖTLEY CRÜE – Dr. Feelgood et l’album de 1994 avec John Corabi, W.A.S.P. – Kill Fuck Die, GUNS N’ ROSES – Use Your Illusion I & II, BON JOVI – Keep the Faith, BLACK SABBATH – Heaven and Hell, TYPE O NEGATIVE – October Rust, CRADLE OF FILTH - Midian, DEATH – Individual Thought Patterns et Symbolic, ANNIHILATOR – Set the World on Fire, et enfin, mais très certainement en toute première position, la discographie complète de MANOWAR (je sais, j’ai un peu triché, ça fait plus de 10 albums…). Bon, je me suis limité, car il manque encore Glenn Hughes, Billy IDOL, AC/DC, AEROSMITH et tant d’autres…

MI. Le mot de la fin pour les lecteurs de Metal-Impact ?
Antoine. Donnez une chance à notre album en lui jetant une oreille sur notre website. S’il vous plait, faites-le nous savoir… et s’il ne vous plait pas, votre avis nous intéresse également ! Merci pour l’interview et bonne continuation à Metal-Impact : votre site est vraiment très bien conçu et réalisé !


Ajouté :  Jeudi 24 Janvier 2008
Intervieweur :  Mortne2001
Lien en relation:  Drop-O-Rama Website
Hits: 17714
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 23/3/2017 à 13:17:06 en : 0,1377 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar