METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | Downloads | Links | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· NECROPHAGIA (FR…
· VANDEN PLAS (de…
· VOLBEAT (dk) - …
· NIGHTMARE (FRA)…
· SOLEKAHN (FRA) …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TOTO (usa) - Dô…
· MALARIAH (FRA) …
· BLAZE (uk) - Af…
· BARONESS (usa) …
· MASTERPLAN (de)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 63 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FATE (FRA) - Kramb et Boox (Avril-2002)


Je tiens à m'excuser auprès de Fate pour la mise en ligne très tardive (indépendant de notre volonté) de leur Interview.
Profitant de la participation de Fate lors du festival War On Stage organisé le Samedi 27 Avril 2002 à Villiers sur Marne (94), nous avons sauté sur l'occasion pour rencontrer Kramb (Basse et Chant) ainsi que Boox (Platines) afin qu'ils nous parlent de l'actualité mitigée du groupe et qu'ils nous éclairent sur l'avenir de celui-ci...

Line-up : Kramb (basse/chant), Nito (batterie), David (guitare/chant), Denis (guitare/chant), Boox (platines).

Discographie : No Sense (2000)


Metal Impact. Faites nous un petit historique rapide de Fate.

Kramb. Septembre 1994, formation née à 3 avec Nico, Stéphane (l'ancien guitariste) et moi-même à la basse et au chant (un seul guitariste donc). En septembre 1996, on rencontre David avec qui on enregistre une première démo en décembre donc avec deux gratteux. Après, Stéphane s'en va et Denis arrive en février 1998. On enregistre en Juin une démo qui s'appelait "Fate" mais elle n'a pas été distribuée et c'est en octobre 1998 que l'on a sorti "Va te faire enculer".
Après tout s'est enchaîné et en avril 2000 on a enregistré notre premier album "No Sense" avec Boox nouveau membre du groupe depuis février 2000.

MI. Comment et pourquoi vous est venue l'idée d'incorporer du scratch et des samples dans votre musique ?

Boox. En fait, je faisais parti du groupe "Machiavelik" (ndlr : Brutal Death Metal membre du collectif lecommando) en tant que guitariste et pour X raisons j'en suis parti. Je me suis mis à mixer parce que je voulais écouter autres choses comme musiques. J'ai donc d'abord mixé de la Drum & Bass, jungle et en fait c'est Nico et David qui m'ont appelé un soir. Je ne sais pas comment l'idée leur est venue car il n'y avait pas vraiment d'idée précise...
MI. Une tentative qui a pris apparemment ?
Kramb. Une tentative déjà faite chez d'autres groupes, enfin c'est un peu moins violent mais Slipnot, par exemple, même s'il n'était pas trop actif à ce moment là, bon ben voilà...
Boox. Après Machiavelik, je me suis mis au platine et je connaissais bien le style pour incorporer des scratchs, de la musique comme ça.
Kramb. Tu vois, il n'avait pas de problème au niveau des tempos, ça ne va pas trop vite pour lui. Après il faut juste bosser pour que les scratchs s'insèrent bien sur la musique de façon à ce que ça ne fasse pas une intrusion.
Par exemple, sur No Sense, il y a trois fois rien mais ça faisait que deux mois qu'il pratiquait. Depuis, ça fait plus d'un an, il y a eu de réels progrès.
C'est comme quand tu débutes sur un nouvel instrument, au début ça va lentement et au bout d'un an et demi, tu commences déjà à bien appréhender le truc quand tu as des bonnes bases rythmiques. Boox est carré vu qu'il composait un peu dans Machiavelik.

MI. De quel courant ou style musical vous sentez-vous le plus proche ?

Kramb. Quel courant ? Ben je sais pas, on écoute du Brutal Death mais aussi du Hardcore, du Rock vraiment Rock, Drum & Bass, jungle, de la funk, de tout quoi. Mais nos influences dans le Metal, ça reste plus du Death Metal et du Hardcore. Il y a tellement d'étiquettes...

MI. Vos influences très variés n'ont pas du vous faciliter la tâche pour vous créer votre propre identité musicale ?

Kramb. Ce qu'il y a de bien, c'est que nos compos ne se ressemblent pas. C'est ce que les gens nous disent le plus souvent. Tu ne t'ennuies pas quand tu écoutes les nouvelles compos car les anciennes, ce n'est pas qu'elles nous lassent mais comme on les a beaucoup jouées...
Celles de maintenant sont plus variées du fait que la composition est structurée différemment.
Cette variété d'influence crée une diversité dans la composition mais comme tout le monde ramène ses arrangements par-dessus, ça sonne Fate de toute façon. Par exemple, quand Denis compose des morceaux et que Nito pose la batterie et bien à la base Denis ne pensait pas que ça allait sonner comme ça. Tu vois, chacun apporte sa petite touche personnelle.
De mon côté, il y a certains trucs compliqués que je ne peux pas faire en chantant à la basse, et bien j'invente des parties basse sur le moment ou j'y réfléchis plus tard...

MI. Comment se passe la composition dans le Fate ?

Kramb. C'est les arrangements de chacun comme on a dit mais généralement, Nito compose ainsi que les 2 gratteux.
Moi, je ne compose pas hormis celle de ma basse mais je fais des Lyrics et quelques arrangements. Tout le monde participe, Boox compose ses parties et il donne beaucoup d'idées. On est libre, chacun, de faire ce qu'on veut.
Boox. On est ouvert, à savoir qu'on regroupe les idées de tout le monde et on se met d'accord sur ce que l'on garde et ce que l'on modifie.
Kramb. Souvent, on retourne les riffs dans tous les sens. On a changé d'accordage aussi. On s'est mis en "Si" avant on était en "Ré", on est passé en "La" parce qu'on a rajouté une corde au dessus mais on s'est dit que c'était trop grave donc on est repassé en "Si" au final. C'est transposé mais ça sonne bien...

MI. Voilà maintenant presque deux ans que vous n'avez rien sorti, c'est pour bientôt ?

Kramb. Ah oui déjà ! C'est pour avril 2003 vers là. On est des lents... On a cinq nouvelles compos, ce soir on va en jouer quatre car la cinquième est en cours de finition.
Boox. On a fait pas mal de tournée du coup on n'a pas trop eu le temps de composer vraiment. Les trois quart du temps ce sont des périodes rapprochées, souvent le WE et comme c'est le WE qu'on répète. C'est dur à concilier avec tout le reste mais on a réussi à tourner sur pas mal de dates.

MI. Vous avez déjà pas mal de concert dans le milieu Underground, que vous ont-ils apporté ?

Kramb. Essentiellement des contacts avec des groupes sympas, les moins sympas on ne s'en souvient pas mais il n'y en a pas eu beaucoup. On a eu des super plans et des moins bons mais il faut savoir accepter les deux.
De façon générale, j'ai beaucoup de respect pour les gens qui se bougent pour nous faire jouer, nous et les autres groupes. Ceux qui se bougent le cul pour les fans, les mecs qui écoutent. Surtout que dès fois le public n'est pas super nombreux mais les gars, ils ont la rage et font cela par amour pour la musique.
Nous, on a envie de bosser avec des gens comme ça. Quand on a été joué à la Laiterie à Starsbourg sur invitation d'Inhumate, on est passé à 21h avant dernier sur dix groupes, c'était topissime. La scène était géniale, je crois que c'était notre meilleur concert, on ne s'est jamais autant éclaté.


MI. Comment vous sentez-vous dans le milieu Underground ?

Kramb. Ben... on s'en fout nous tu vois, on fait notre mix, notre sauce. Il y a un peu plus de voix Hardcore, il y a toujours des grosses voix, toujours des blastbeat. Il y a un peu de tout, des syncopé tout bizare, des temps un peu en 3D comme on dit. On a changé, on a évolué, les gens nous disent de rester brutaux, on est brutal, voilà, on souffre sur scène. On se sent bien dans ce milieu underground...

MI. Vous avez des textes plutôt engagés. Quels messages voulez-vous faire passer à travers votre musique ?

Kramb. Ca a pas mal changé, les textes d'avant sont sympas mais là je vais essayer de pousser un peu plus la réflexion. A savoir que je ne vais pas donner des leçons en mon propre nom mais à travers un personnage qui parle. Ou sinon ce sont des situations qui sont décrites. Il y a un texte qui s'appelle " Magic World Box " qui regroupe des événements qui se passent dans le monde mais ils sont assez contraires et violents. C'est des images fortes pour montrer qu'il y a pleins de trucs de fous qui se passent en même temps. Souvent j'y pense, t'essaye de percevoir tout ce qui se passe autour de toi comme les événements et c'est un truc de fous. Tu as l'impression que la planète, elle va exploser. C'est poser cela à plat et regarder ce qui se passe de positif ou de négatif sans essayer de comprendre, de ressentir, de voir tout ça...

MI. Pour conclure, qu'attendez-vous d'un Webzine comme Metal Impact ?

Kramb. Et bien une bonne promo pour tous les groupes, des annonces de concerts, des Reviews etc... On te remercie, on espère que tu auras pas mal de visites et de hits.
Boox. Merci à tous ceux qui nous suivent, merci à tous les groupes, tous nos potes, les oufs de la Bretagne, de Nantes, Marseille, de Strasbourg et tous les endroits où on s'est éclaté... On vous remercie et venez faire la fête aux concerts avec nous !


Ajouté :  Mardi 23 Juillet 2002
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Fate Website
Hits: 13072
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | Downloads | Links | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 25/10/2014 à 08:15:39 en : 0,0925 secondes
| © Metal-Impact (2002-2014) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar