METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· OTARGOS (FRA) -…
· EXIT EDEN (de) …
· JIMM (FRA) - Ji…
· SKELETON CREW (…
· KILLERS (FRA) -…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ORPHANED LAND (…
· LA ROTONDE FEST…
· DORO (de) - Alh…
· ETHROPIA (FRA) …
· SICK OF IT ALL …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 29 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

ARKHON INFAUSTUS (FRA) - Dk Deviant (Oct-2004)


Après six ans d'existence, Arkhon Infaustus sort son troisième album intitulé "Perdition Insanabilis". Pour nous en parler, nous avons rencontré Dk Deviant qui ne mâche pas ses mots...

Line-up
: Dk Deviant (chant, guitare), Toxik.H (guitare), Azk.6 (batterie), Torturer (chant, basse)

Dicographie : In Sperma Infernum (1998), Dead Cunt Maniac (2000), Hell Injection (2001), Filth Catalyst (2003), Perdition Insanabilis (2004)



Metal-Impact. Commencons par te demander la philosophie et l'idéologie d'Arkhon Infaustus à travers un thème récurrent : Satan...
Dk Deviant. Il suffit de nous écouter pour comprendre. Satan est notre vie. Notre façon d’être, de penser. Il est notre guide que nous soyons religieux ou non. Satan est bien plus présent sur terre qu’on ne veut bien se l’avouer. Il est en chacun de nous, même en ceux qui le rejettent. Comment sont les personnes qui rigolent de nous quand nous disons ça ? N’ont-ils pas menti ce soir à leur copine en leur disant qu’ils leur étaient fidèles ? N’ont-ils pas rependu des rumeurs sur un proche ou voisin par pure jalousie ? N’ont-ils pas gardé les tunes dans le portefeuille trouvé dans la rue ? N’ont-ils pas eu envie de tuer quelqu’un par agacement ou de s’enfuir par lâcheté ? La merde est en chacun de nous, à des niveaux différents. On en est conscient et on la maîtrise ou on se fait bouffer par elle et on est son égal. Les gens puent, ils sont horribles et a vomir. Le satanisme est, entre autre, le symbole de cette clairvoyance.

MI. D'ou vous viens ce goût du chaos et de la provocation surtout mis en exergue dans vos concerts ?
Dk. Nous sommes naturels, nous faisons de la musique extrême et quand tu es sur scène le meilleur moyen de retranscrire la musique d’Arkhon en image n’est pas de montrer ton cul ni de raconter des blagues pour faire marrer le publique. Les gens qui viennent nous voir sont là pour partager un état d’esprit, pour faire ressortir le noyau de crasse qui est au fond d’eux. Cet état est une réalité, en chacun de nous, même chez les gens qui abhorrent notre image et philosophie, il y a un noyau de crasse, quelque chose de plus ou moins affirmé et assumé. Il ne faut pas se mentir. Ceux qui prennent ça comme de la simple provocation ou comme quelque chose de ridicule n’ont rien compris à Arkhon Infaustus et se cachent d’eux-mêmes.

MI. "Perdition Insanibilis", troisième album et fort est de constater que cette fois-ci vous avez poussé la qualité un peu plus loin. Comment vois-tu cet opus ? Quels sont les messages et autres thèmes développés ?
Dk. Chaque album est une nouvelle expérience et nous apprend beaucoup de choses sur nous mêmes. Apres la sortie de "Filth Catalyst" nous savions ou nous voulions mettre les pieds, les changements qui devaient être opérés. Aujourd’hui c’est la même chose, nous savons déjà en partie ou nous allons nous diriger pour le 4eme album. Nous sommes de plus en plus a l’aise dans ce que nous faisons, cela permet de se dévoiler un peu plus et donc d’aller plus loin, plus bas, plus profond. Il n’y aura pas dans Arkhon de changement de thèmes, nous ne passerons pas du noir au blanc comme beaucoup trop de groupes le font. La reconnaissance fait très souvent changer les gens, il y a une recherche d’équilibre pour plaire a tout le monde et ainsi être plus vendeur. Nous il n’y a pas de doute, notre esprit est dans le nom du groupe, et il sera toujours là pour le rappeler.

MI. Pourquoi avoir choisi de traiter de la folie ?
Dk. Car elle est en nous. Arkhon Infaustus est un groupe avec quatre tarés. Qu’on peut aussi définir par connards. Le dernier terme n’étant pas forcement celui que je préfère mais qui est très souvent utilisé par les gens qui ne nous aiment pas. Qu’est ce que la folie ? Un écart, Une extravagance, une névrose, une perversion, une passion ? Tout ça a la fois ? Qu’est ce qu’on peut retrouver dans le satanisme ? Tout ça à la fois ! Nous traitons de la folie car nous vivons à l’intérieur d’elle. Elle est la définition de nos idées et de nos actions. "Perdition Insanabilis" est l’album le plus personnel que nous avons jamais fait.

MI. Si tu veux ajouter quelque chose au sujet de l'album c'est le moment...
Dk. Je pense que ce sera complété par ta chronique. En espérant qu’elle ne sera pas trop négative. Je fais peut être trop facilement confiance…

MI. Pourquoi avoir édité votre première démo "In Sperma Infernum" à 666 exemplaires ? Cela ne fait pas un peu folklore ?
Dk. Totalement, mais la vie est un folklore. Le folklore c’est ce qui fait que tu ne te nourris pas d’humains, que tu ne couches pas avec des mineures ou même que tu ne bosses pas le dimanche. Un chrétien mangera bien du poisson le vendredi, un juif ne touchera pas d’appareil électrique, un metaleux portera un Tee shirt de groupe, alors pourquoi ne pas limité une Demo/cd à 666 exemplaires qui est de plus un très bon équilibre entre le « trop » et le « pas assez ».

MI. Que représente pour toi le Black Metal dans son idéologie, sa musique etc. ?
Dk. La noirceur au sens pur. Le minimalisme. La chute. Le froid. La haine.

MI. Quel serait ton discours face à un non-initié au Black Metal ?
Dk. Il n’y a pas vraiment de discours à avoir, le Black Metal est une musique beaucoup trop émotive pour être expliquée. Comment définir l’amour par exemple ? Ou la joie ? Chaque être est différent et un sentiment ne se construit pas mais se ressent. A ce non-initié je lui ferais plutôt écouter « Tol Cormpt norz norz norz » d’Impaled Nazarene. Ca vaut tous les discours.

MI. La présence de plus en plus de femmes dans le Black est dans pas mal de discussions du moment. Penses-tu que les femmes ont leur place dans le Black Metal ?
Dk. Grande question. Tout dépend de LA femme. Je ne suis ni macho ni misogyne mais la sensibilité féminine ne va par souvent de pair avec ce que peut représenter le Black Metal. Je n’ai rien contre à la base, je m’en tape complètement en fait mais c’est vrai que lorsque je vois une photo de groupe avec une petite meuf d’un mètre cinquante, à peine majeure, qui joue les méchantes je ne peux pas la prendre au sérieux, et par extension, le groupe non plus. Mais comme je te le dis, ça dépend de la fille. Dans un groupe comme Adorior, Melissa, la chanteuse, on ne peut la prendre qu’au sérieux.

MI. Tu a dis être quelqu'un d'assez pessimiste et incertain de l'avenir d'Arkhon Infaustus malgré vos 6 ans d'existence... Alors quand tu regardes ce que vous avez déjà accompli, l'es-tu encore ?
Dk. J’ai dit ça moi ?! Pessimiste ce n’est pas faux mais à l’heure actuelle je suis très motivé. Voir l’impact de "Perdition Insanabilis", notre évolution, notre « maturité » artistique, les portes qui s’ouvrent devant nous… tout ça est très motivant. Nous sommes conscient que Perdition n’est pas encore l’album phare du groupe mais il nous ouvre de nouveaux horizons et nous offre la reconnaissance. C’est un début pour Arkhon, pas une fin.

MI. Quelle est pour vous la meilleure chose, composer, enregistrer ou faire des concerts ?
Dk. Chacune de ces 3 choses apportent des sentiments très différents et ils sont inégalables. J’aime composer car il y a la satisfaction de voir que l’inspiration est toujours là, qu’on peut faire des choses nouvelles, évoluer et prendre du plaisir à jouer. L’enregistrement donne une nouvelle dimension aux compositions, on peut les compléter, les moduler et avoir le recul nécessaire pour enfin ressentir ce qu’il y a au plus profond du titre. Si nous ressentons quelque chose à ce moment là c’est que nous avons réussi. L’enregistrement prouve aussi l’existence du groupe. Elle l’alimente. Quant au live, la jouissance, l’excitation, l’adrénaline sur scène est quelque chose d’incomparable.

MI. Vous allez ouvrir sur la tournée de Deicide, vous sentez vous proche de ce groupe et comment cela s'est-il décidé ?
Dk. Oui très proche même si je sais d’avance qu’il n’y aura pas forcement de rapport amicaux entre les deux groupes. Nous devons avoir le même genre de tempérament, et je ne pense pas que vivre un mois enfermé avec eux change quelque chose. Deicide a été quelque chose de très important pour moi il y a 15 ans. On peut dire que ce groupe a beaucoup influencé ma vie et que une très grosses parties de mes idées et de ma production/création dépend de cette rencontre d’il y a 15 ans. A cette époque là je ne savais pas que j’allais en être là aujourd’hui et me retrouver sur la même affiche que Deicide en étant le seul groupe d’ouverture officiel de leur tournée européenne. C’est un rêve de gosse.

MI. Que penses-tu des clivages au sein de la scène Metal française ?
Dk. Ce n’est pas propre à la France. Je pense que c’est ainsi partout, sauf en Scandinavie car dans des pays comme la Suède ou la Norvège, leurs cultures liées au climat les ont habitué à vivre plus proches les uns des autres et à se suffire par eux mêmes. Les clans font partie de leur patrimoine. Les latins n’ont plus ce détail culturel depuis des siècles. Un pays comme la France est trop ouvert et nous avons des influences et des idées qui arrivent des quatre coins de la Terre. Autant de pensées provoquant les différences et donc les divisions.

MI. Quelle est la question à laquelle tu en as marre de répondre et quelle est celle à laquelle tu aimerais répondre (avec les réponses s’il te plaît) ?
Dk. Expliquer l’idéologie d’Arkhon, le satanisme. C’est la question qu’on nous a le plus souvent posé. Et c’est un sujet tellement complexe que même deux ou trois page de réponses ne serait pas assez (voir première question !).
Ce que je pense des français qui nous pissent dessus : Je les emmerde, je pisse sur leur gueule et leur chie dans la bouche. Tout un programme poétique pour des petits enfoirés bien lâches. Rendez vous le 1er novembre 2004 à la loco de Paris !

MI. Si tu as un message à faire passer, je te laisse tribune libre...
Dk. Le vidéo clip de "Whirlwind Journey", tiré de notre dernier album, sera disponible gratuitement dans les jours prochains sur notre site web (ndlr : lien ci-dessous).

MI. Je te laisse conclure en te remerciant de m'avoir répondu...
Dk. Merci a toi pour ton interview.


Ajouté :  Mercredi 27 Octobre 2004
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Arkhon Infaustus Website
Hits: 20424
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 16/12/2018 à 23:08:04 en : 0,0923 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar