METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· MERRIMACK (FRA)…
· IMPERIA (nl/no)…
· KORTEX (FRA) - …
· KABBAL (FRA) - …
· THE AMENTA (au)…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· KAMELOT (usa) -…
· IRON MAIDEN (uk…
· MARILLION (uk) …
· SCORPIONS (de) …
· PATRICK RONDAT …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 137 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

FIFTY ONE'S (FRA) - Greg Paturet (Oct-2004)


« Zone 51 » est le nom du quatrième album des champenois de Fifty One's emmené par le multi instrumentiste Fred Rochette. Pour nous parler de cet opus aux accents d’extra terrestre, nous avons donné la parole à leur sympathique chanteur Greg Paturet.

Line-up
: Manu Ducros (claviers, chant), Greg Paturet (chant), Pascal "K-LU" Miseria (batterie), Fred Rochette (basse, guitare, chant)

Dicographie : Big Time (album - 1998), Jealousy (album - 2000), Mind Game (album - 2002), Zone 51 (Album - 2004)



Metal-Impact. Pour commencer, que pourrais-tu dire pour perpétuer le souvenir de Damien Brouillard (batterie), brutalement disparu dans un accident de voiture ?
Greg Paturet. Damien était un ami de longue date, nous avions déjà joué ensemble plusieurs année depuis 1993 et c’est aussi en partie grâce à lui que j’ai rejoint Fifty One’s. Sa disparition était violente et nous à tous beaucoup affectée, choquée même, et je crois que nous ne nous en remettrons jamais vraiment, même si la plaie se referme, il y a toujours la cicatrice. C’est arrivé quelques semaines après la clôture des enregistrements de l’album, la plus belle chose que nous lui devions, c’était donc de sortir et de promouvoir ce disque comme nous l’avions prévus ensemble.

MI. Pourquoi avoir finalement décidé de continuer l'aventure ?
Greg. La décision a été difficile à prendre, nous avons mis nos travaux en stand by sans savoir quand nous allions repartir. C’est au bout de plusieurs mois, en début mars de cette année que nous avons repris les répétitions et mis en place tout ce qu’il faut pour la sortie. Nous sommes tous musiciens depuis toujours et il était inconcevable d’arrêter toute activité, il nous fallait du temps et aussi retrouver l’équilibre que nous avions perdu.

MI. Peux-tu nous présenter votre nouveau batteur ?
Greg. Pascal « K-Lu » Miseria martyrise les fûts depuis toujours dans tout l’hexagone et principalement dans notre région. Son dernier band fût un groupe de Reims nommé Morpheus qui sortit son premier album l’an dernier. Pascal et Fred se connaissent de longue date, nous avons auditionné et ça a coller tout de suite, tant musicalement que humainement ce qui est énormément important pour nous tous.

MI. Pourquoi avoir choisi de faire figurer un titre live (une reprise des Beatles "Help !") en bonus track ?
Greg. Depuis mon arrivée dans Fifty One’s, nous avons clos tout nos concerts par ce titre et les fans nous le réclamait pas mal, comme une version studio est déjà disponible sur notre premier album (Big Time), nous avons pensé cette fois à l’enregistrement live pour ne pas nous répéter.

MI. Pourquoi avez-vous choisi de reprendre un titre d'Aston Villa "Jesus" ?
Greg. Tout d’abord, musicalement, il y avait quelque chose à faire car la compos se prêtait bien aux modifications façon Fifty !!! Ensuite, le texte et où colère d’un homme accablé par l’absence de son dieu… En fait, ça collait bien au concept de l’album et à l’ensemble de nos textes.

MI. Pas mal d'invités sont venu jouer sur "Zone 51" comme par exemple Djibb (bassiste d'Aston Villa), Sandy Roussel (chanteur du groupe Axtel) ou même Steve Petit (Zuul Fx/ Ex-No Return). Comment se sont fait ces rencontres et pourquoi avoir décidé de le faire une petite place sur cet album ?
Greg. Fred connaît bien les membres d’Aston Villa pour avoir travailler avec eux à nombreuses reprises, Sandy et son groupe son proche de nous dans la région et nous voyons souvent, quant à Steve que nous connaissons aussi, était ravi de la proposition. Déjà sur Mind Game, nous avions des intervenants extérieurs pour donner çà et là un souffle étranger à notre musique, de plus, pour Zone 51, nous voulions que certains personnages de l’histoire soient personnalisés de par leur voix. C’est ainsi que Sandy représente le genre humain dans « Preacher On T.V. » et Steve s’entiche de la colère d’un Alien dans « Evil, Fakes’n’Stupids » !!!

MI. Vos morceaux sont en quelques sorte un melting pot de plusieurs style, comment vois-tu votre musique ?
Greg. Question difficile que je devrais te renvoyer, je pense que c’est plus au public ou à la presse de nous trouver un intercalaire, pour ma part, je pense que nous faisons du FIFTY ONE’S !! Bien sûr, on peut retrouver comme tu le dis un grand nombre de styles, de genres, de groupes dans notre musique et c’est justement ce qui fait notre personnalité. Ca peut-être déroutant à la première écoute mais nous nous efforçons à ce que nos titres ne se ressemblent pas !

MI. Que représente pour toi le Metal ?
Greg. Un monde à part, le notre ! Mais c’est un phénomène propre à la France je crois, on a vraiment l’impression de passer pour des extra-terrestres (!) aux yeux du grand public ! Sinon, je m’y sens bien personnellement, c’est proche d’un mode de vie.

MI. Vers quel style musical te sens-tu le plus proche ?
Greg. Pas d’œillères, même si c’est le Metal en particulier et dans tout ses états qui m’interpelle le plus, je suis capable d’apprécier beaucoup d’autres choses. Je suis malgré tout plus proche du Metal, évidemment !

MI. Quels sont les concepts et messages de cet album "Zone 51" ?
Greg. Le véritable concept Zone 51 porte sur six titres et raconte comment un Etre venu d’ailleurs prend le pouvoir sur terre en s’emparant des médias. Il veut utiliser ce pouvoir pour remettre de l’ordre sur notre planète (Bon courage !!!) et rallier ensuite les siens à notre monde. Mais apparemment, rien n’y fait… Je te laisse découvrir la fin dans le livret ! Sinon, d’autres textes se penchent sur des sujets plus délicats comme Illusions ou une jeune fille doit profiter de son « reste » de vie alors quelle mène un combat contre un cancer… Dans l’ensemble, le message porteur est un message d’espoir mais en précisant bien qu’il faut se battre souvent pour obtenir ce que l’on veut, et surtout de montrer que souvent, on a tout les moyens nécessaires à cela à portée de main.

MI. Comment s'est passé la collaboration avec John W. Jones et pourquoi l'avoir choisi de nouveau ?
Greg. Elle fût bonne une nouvelle fois et il était hors de question de travailler différemment ou de faire appel à quelqu’un d’autre. Vu les résultats obtenus de son travail sur Mind Game, il était évident de continuer avec la même équipe. Le choix s’est fait tout naturellement, chacun sait ce que veux l’autre, ça simplifie énormément le dialogue.

MI. Comment en êtes vous venu à laisser Naïve pour Wagram ?
Greg. Nous voulions nous installer une bonne fois là où nous devons être au départ, dans le Metal. Naîve a fait du très bon boulot sur Mind Game mais ne bénéficie pas d’un catalogue fort en ce qui concerne notre style de musique. Notre nouvelle signature nous permet aussi de prétendre à de réelles distribution hors de nos frontières ce qui était impossible avec notre ancienne maison de disque.

MI. Quelle est pour vous la meilleure chose, composer, enregistrer ou faire des concerts ?
Greg. Chaque étape dans le travail d’un groupe doit restée un plaisir mais il est clair que pour ma part, rien ne remplace la scène, c’est là que tu partages réellement ton plaisir et toutes les émotions de tes textes et de chaque note que tu joues.

MI. Que penses-tu des clivages au sein de la scène Metal française ?
Greg. Trop de chapelles dans un style, ça n’est jamais bon, au lieu de se diviser, il faut ne faire qu’un et on sera plus fort sur tout les fronts, en terme de crédibilité pour inciter les gros organisateurs à faire des programmations dignes de ce nom, et en terme d’intérêt car cinquante jeune qui bougent sur un concert, c’est marrant, mais des milliers à chaque fois, ça force le respect et une certaine reconnaissance d’un mouvement.

MI. Quelle est la question à laquelle tu en as marre de répondre et quelle est celle à laquelle tu aimerais répondre (avec les réponses s’il te plaît) ?
Greg. J’ai souvent dû expliquer que le nom du groupe n’avait rien à voir avec l’amour d’une certaine boisson anisé dont les habitants du sud sont friands !!! Sinon, j’ai pris plaisir à répondre à tes questions !!! Sans déconner !!

MI. Si tu as un message à faire passer, je te laisse tribune libre...
Greg. Visitez notre nouveau site et écrivez nous. Nous vous attendons également en concert alors surveillez vos agendas !

MI. Pensez-vous déjà à votre prochain album et si oui, peux tu nous fournir quelques détails ?
Greg. Et bien non, nous ne savons jamais ce que nous allons faire après, nous allons d’abord travailler jusqu’au bout Zone 51 et nous aviserons, comme d’habitude !!

MI. Je te laisse conclure en te remerciant vivement de m'avoir répondu...
Greg. Merci à toi ! Et merci à tout tes lecteurs à qui on donne rendez vous le 18 octobre pour la sortie de ZONE 51. Portez vous bien et à bientôt en tournée !!!


Ajouté :  Mercredi 13 Octobre 2004
Intervieweur :  Blasphy De Blasphèmar
Lien en relation:  Fifty One's Website
Hits: 18029
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 22/4/2018 à 05:07:31 en : 0,1428 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar