METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· KLOGR (it) - Ga…
· UNFRAGMENT (FRA…
· ARISE (se) - Da…
· EVIDENCE ONE (d…
· BUFFALO GRILLZ …
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· VS FEST #1 (FRA…
· FESTIVAL TAMACO…
· IRON MAIDEN (uk…
· AMORPHIS (fi) -…
· W.O.A WACKEN OP…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 128 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

UNLEASHED (se) - Anders (Juil-2004)


Après deux années de silence, le groupe suédois Unleashed revient sur le devant de la scène avec un septième et nouvel album « Sworn Allegiance ». Le batteur du groupe, Anders, nous a fait le plaisir de nous le présenter et de répondre à nos questions...

Line-up
: Fredrik (guitare), Johnny (basse, chant), Tomas (guitare), Anders (batterie)

Dicographie : Where No Life Dwells (Album - 1991), Shadows In The Deep (Album - 1992), Across The Open Sea (Album - 1993), Live In Vienna 93 (Live - 1994), Victory (Album - 1995), Eastern Blood Hail To Poland (Live - 1996), Warrior (Album - 1997), Hell's Unleashed (Album - 2002), Sworn Allegiance (Album - 2004)


Metal-Impact. J’aimerais commencer par te demander comment tu présenterais, ou décrirais votre dernier album « Sworn Allegiance » ?

Anders. Et bien, je dirais que c’est un album dont nous sommes très fiers. Je pense que, bien sûr, tout le monde verra bien que c’est un album d’Unleashed, mais je pense que les gens en seront contents car c’est de loin l’album le plus agressif et le plus puissant que nous ayons fait depuis longtemps.
MI. D’accord. Alors, est-ce que ça pourrait être la principale différence entre cet album et les précédents ?
Anders. En fait, je ne crois pas qu’on n’ait jamais fait un album qui ne soit pas agressif et puissant, mais celui-ci l’est encore plus. Le processus, toutes les étapes pour faire cet album en ont fait quelque chose de plus que le dernier. Alors, en effet, nous en sommes très contents.
MI. Tu dis que le processus même de cet album était différent. Qu’est-ce que tu veux dire par là ?
Anders. Ca concerne surtout l’enregistrement, parce que cette fois, ça a été enregistré et produit par Frederik, notre guitariste et donc en fait, le studio, c’est son / notre studio… Alors l’enregistrement était vraiment bien. On avait un temps plutôt illimité et accès à tout donc l’enregistrement s’est très bien passé.
MI. Donc, vous étiez libres de faire presque tout ce que vous vouliez ?
Anders. Exactement… Même pas presque, on POUVAIT faire tout ce qu’on voulait !

MI. Y a t’il une influence particulière qui vous guide vers chaque nouvel album ? Je veux dire, je sais que beaucoup de vos chansons s’inspirent de vos ancêtres Vikings, mais y a t’il un sujet qui vous donne l’inspiration ?

Anders. Euh, non… Pas vraiment, tout nous inspire. Y’a pas vraiment une chose. Tu sais, on a beaucoup parlé de ça ces derniers temps, pourquoi on fait ça après 15 ans… On ne le sait pas vraiment nous même, c’est notre feeling pour la musique. Dès qu’on s’est rencontré, ça a toujours été quelque chose qu’on voulait faire, c’est naturel, je ne pourrais pas expliquer pourquoi on le fait !

MI. Vous travaillez toujours ensemble, tous les quatre, sur la musique, les paroles ?

Anders. Oui, en général c’est plutôt ça : un ou deux gars font le plus gros de la musique et des paroles, mais chacun apporte son « truc ». Quelqu’un écrit une chanson et tout le monde s’y met et apporte ses idées. Chacun contribue d’une certaine façon à toutes les chansons.
MI. Arrive t’il parfois que quelqu’un d’extérieur au groupe prenne part aux albums ? Ou est-ce toujours vous quatre seulement ?
Anders. Toujours… Ca a toujours été nous quatre pour l’écriture des chansons … C’est cependant arrivé que, pour un ou deux albums, un pote arrive et fasse un petit truc, comme jouer du piano, juste pour jouer, mais jamais personne d’autre n’a écrit quoi que ce soit pour Unleashed.
MI. Alors c’est peut être pour ça que le groupe reste uni après toutes ces années ?
Anders. Oui, tout à fait. Depuis le premier album, nous n’avons eu qu’un tout petit changement… En fait, on a échangé un Frederik à la guitare contre un autre Frederik à la guitare, alors… Je pense que peut être bien que la plupart des gens ne s’en sont même pas aperçus !! [Rires]
MI. C’est assez rare pour être souligné...
Anders. Oui, c’est bien comme ça… Je veux dire, si on change les membres tout le temps… S’il ne reste plus que, disons un seul membre du groupe original, il y aura une énorme différence entre le premier et le dernier album, sans doute.
MI. Oui, sans doute ! Mais ce n’est pas comme un piège d’être toujours avec les mêmes ? Ce n’est pas difficile de réussir à chaque fois à faire un album différent ?
Anders. Je ne crois pas, puisque nous avons travaillé ensemble depuis si longtemps, que pour ce qui est de la musique, jouer et écrire des chansons, on a tellement l’habitude les uns des autres que c’est automatique en fait.

MI. J’ai vu qu’une des chansons de « Sworn Allegiance » semble être un hommage à vos fans : « Metalheads »

Anders. Oui… je pense qu’on a des fans vraiment dévoués et nous les apprécions. Je crois qu’il était tout naturel de leur écrire quelque chose. Le titre aussi « Sworn Allegiance » c’est parce qu’on jure fidélité aux gens, ils ont été avec nous dans le passé et le présent et c’est pour cela qu’on est encore là.
MI. OK. Mais qui fait le serment d'allégeance, vos fans ou bien vous à vos fans ?
Anders. Je crois que ça marche dans les deux sens. Parce qu’on a des fans qui nous ont vraiment fait le serment de fidélité, alors c’est ce qu’on leur rend aujourd’hui.
MI. J’ai vu que vous aviez vraiment une relation spéciale avec vos fans : par exemple, vous les tenez régulièrement au courant de l’évolution de vos albums sur votre site web, etc.
Anders. Oui, je crois qu’il est important de leur dire ce qu’il se passe mais aussi d’écouter ce qu’ils ont à dire. Et tu sais, quand on joue en live aussi, il y a véritablement un lien très fort je pense.
MI. Je vois. Mais ça ne met pas trop la pression sur le groupe d’avoir un album à préparer et de dire aux fans « ça arrive, ça arrive bientôt, ne vous en faites pas… » ?
Anders. Tu sais, on ne fait jamais de promesses si on sait qu’on ne pourra pas les tenir.
MI. D’accord… Alors, c’est peut être une façon de les faire languir ?
Anders. [Rires] Ils se languiraient de toute façon !… Bien sûr, c’est important d’éveiller l’intérêt, mais je crois que c’est plus que ça, c’est une bonne façon de communiquer avec ses fans.

MI. Tu m’as dit tout à l’heure que vous pouviez faire ce que vous vouliez, que vous n’aviez pas de limite pour cet album, alors c’est peut-être pour ça que vous avez attendu aussi longtemps avant de sortir cet album ? Parce que, de quand date le dernier ? 2002 ?

Anders. 2002, c’est tout à fait ça. Mais non, en fait c’est pareil que pour le précédent album, nous n’avions rien sorti pendant presque 5 ans. C’est surtout à cause de la vie privée de chacun. C’est difficile, on doit aussi gagner notre vie et on a nos familles. Alors en fait y’a des deux : il n’y a pas que le côté créatif. L’enregistrement de l’album en studio n’avait pas de limite, mais évidemment, nous ne sommes pas illimités en temps dans nos vies quotidiennes, malheureusement…

MI. J’ai été assez surprise de voir que vous ne semblez pas être aussi connus en France qu’ailleurs en Europe, comme en Allemagne par exemple…

Anders. Je ne sais pas vraiment… On n’a pas fait de tournée en France depuis bien longtemps, alors… C’est peut-être vrai, je ne sais pas vraiment pourquoi… Non, je ne sais pas. On a été vraiment bien suivis en Allemagne, en Pologne, en Hollande… mais je pense que les premières tournées qu’on a faites ne sont jamais passées par la France, c’est peut-être pour ça. On a été très tôt en Allemagne, on a fait une tournée là bas avant même de sortir le premier album, donc je suppose que ça a généré quelque chose de très fort très tôt.
MI. Vous ne pensez pas faire un concert ou un festival cette année en France, pour la promotion de « Sworn Allegiance » ?
Anders. Bien sûr, on en a très envie, parce que comme on ne sortait pas d’album, on ne faisait pas de tournée. Et après notre dernier album, tout ce qu’on a pu et réussi à faire, c’était des festivals. Cette année, il n’y a qu’une seule chose de confirmée, c’est un festival en Allemagne (le « Party San Festival ») mais après ça, y’a la sortie de l’album… On essaie de monter une tournée, d’aller tous en Europe, parce que c’est le moment pour nous de revenir…
MI. Donc, pour le moment, il n’y a pas vraiment de planning ?
Anders. <Si, il y a un planning, mais rien n’est encore confirmé, malheureusement. Mais où que l’on aille, on passera en France, mais rien n’est définitif nulle part pour le moment, on doit confirmer…

MI. Peut-être voudrais-tu dire quelque chose à vos fans français via cette interview ?

Anders. Je voudrais juste dire à tous ceux qui ont été avec nous par le passé : je veux remercier tout le monde d’avoir été patient et je sais que tous les nouveaux qui vont s’y mettre ne nous décevront pas. Nous les respectons tous et nous espérons les voir bientôt.

MI. Je peux peut-être te demander quelle est ta chanson préférée dans l’album ?

Anders. C’est une question difficile... En fait, pas tant que ça, parce qu’au fond de soi, on pense toujours plus à une chose qu’à une autre… Je crois que pour cet album, j’aurais à choisir entre « Winterland » ou « Destruction of the race of man »
MI. L’introduction de l’album, donc...
Anders. Oui, mais je dois dire que ma préférée serait la dernière chanson « Long live the beast »… C’est difficile à dire, mais ce sont mes préférées à jouer. Mais pour moi, l’album entier est la meilleure chose que nous ayons fait depuis longtemps. Il y avait un bon feeling pour l’album complet ainsi que l’enregistrement et il y aura un bon feeling aussi pour jouer les chansons en live.

MI. Tu veux peut-être ajouter quelque chose ?

Anders. Ah, ouhhh… C’est toujours la question la plus difficile !! [Rires]
MI. Et c’est la plus facile pour moi…
Anders. Je n’en doute pas… Et bien, je suis vraiment très content de la tournure qu’a pris cet album — nous le sommes tous — et je pense que ça se voit dans l’album que nous avons donné le meilleur de nous pour celui là, je pense que ça va transparaître. Merci, et on se verra tous en France !!!


Ajouté :  Jeudi 22 Juillet 2004
Intervieweur :  Zya
Lien en relation:  Unleashed Website
Hits: 13819
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Interviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 28/6/2017 à 19:31:17 en : 0,1284 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar