METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· CRACK OV DAWN (…
· DEADLY CARNAGE …
· WATAIN (se) - E…
· HOLLOW CORP. (F…
· RHAPSODY OF FIR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· TURISAS (fi) - …
· ANNEKE VAN GIER…
· STRATOVARIUS (f…
· MOTÖRHEAD (uk) …
· METAL THERAPY F…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 95 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

G3 (usa) - Live In Tokyo (2005)





Label : Sony
Sortie du DVD : 25 ocotbre 2005
Pays : USA
Genre : Guitar Heroes












Avec cette nouvelle mouture du G3, justice est rendue à l’un des meilleurs guitaristes de Metal progressif : John Petrucci. C’est donc lui qui ouvre les hostilités avec “Glasgow Kiss” issu de son dernier album solo. Sur le plan technique, vous vous doutez bien que la prestation ne souffre aucune critique, le guitariste de DREAM THEATER ayant depuis bien longtemps apporté la preuve de ses capacités. En ce qui concerne sa prestation, par contre, elle est d’une sobriété qui n’est pas franchement propice à l’extase. Petrucci est d’un naturel discret et, lorsqu’il est privé des autres musiciens de DT, on peut le trouver un peu seul. Il a du mal à occuper l’espace et demeure très statique. Or, vu que le light show est minimaliste et que la réalisation n’a d’autre choix que de centrer sur lui, on a vite l’impression qu’il s’agit d’un didacticiel de guitare !
Autre inconvénient : il ne restera sur scène que 18 minutes ce qui est assez frustrant.
Il est accompagné de Dave LaRue à la basse. Et à la batterie on retrouve un certain Mike Portnoy.
C’est au tours de Steve Vai de débouler et là, le show commence vraiment. Car, comme d’habitude, Vai ne se contente pas d’une démonstration de guitare, il fait le spectacle. Nous avons droit à toutes ses grimaces, toutes ses mimiques, à des kilomètres de slides, quelques belles descentes de manche, et nous assistons, une fois encore, au martyre de son vibrato ! Il est accompagné de son groupe habituel : si MacAlpine est plus discret que d’habitude, Billy Sheehan, en revanche, semble déchaîné. Le duo nous livre un petit numéro où l’on voit le bassiste jouer le la guitare et Vai jouer de la basse... sans échanger leurs instruments ! Que l’on aime ou pas la musique et le style de Vai, il faut bien admettre que, sur scène, c’est lui qui donne de la couleur au G3.
Puis c’est au tours de Satriani qui semble en forme puisqu’il livre probablement l’une de ces meilleures prestations. Certes le virtuose ne s’est pas encore muer en showman, mais il est moins statique et plus expressif qu’à l’accoutumée. Une nouvelle fois, on se délecte de sa précision chirurgicale. Comme son frère d’arme, il ne restera qu’une vingtaine de minutes sur scène.
Mais le grand moment de tout G3, c’est le jam final. Pour commencer, le groupe a choisi de plonger une nouvelle fois dans le répertoire de l’un de leurs guitaristes préférés : Hendrix, avec “Foxy Lady”. C’est Satriani qui chante, tandis que Matt Bissonnette est à la basse et que Mike Portnoy fait son retour derrière les fûts. L’interprétation manque un peu de fougue, mais le plaisir reste total. Puis vient le surprenant “La Grange” de ZZ TOP, chanté par Billy Sheehan qui s’en sort plutôt bien. Notons que, pour le reste du show, Matt Bissonnette restera sur scène ; il y aura donc 2 bassistes et 3 guitaristes !
On termine par le cultissime “Smoke On The Water” enrichi d’un nombre incroyable de solos. Cette fois, c’est Matt Bissonette qui est au micro.
Une fois encore, ce show du G3 ne manque pas d’intérêt et n’a aucune chance de décevoir les habitués qui y retrouveront toutes les qualités des précédents (des solos époustouflants,...) mais aussi les défauts (une réalisation classique, un show inégal). En revanche, on pourra franchement se plaindre de la durée de cet enregistrement qui se termine après seulement 1h30. Car, avec 3 artistes venus avec leur groupe, on pouvait légitimement attendre un set sensiblement plus long. Les suppléments n’étancheront pas notre soif et n’altéreront pas notre frustration.

Setlist :
John Petrucci :
Glasgow Kiss
Damage Control

Steve Vai :
The Audience Is Listening
Building The Church
K'm Pee-Du-We

Joe Satriani :
Up In Flames
Searching
War

G3 Jam :
Foxey Lady
La Grange
Smoke On The Water


Ajouté :  Jeudi 08 Décembre 2005
Chroniqueur :  Alexis de Fireball
Score :
Lien en relation:  G3 Website
Hits: 40471
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des DVD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 26/6/2017 à 10:46:00 en : 0,1082 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar