METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· M-I sur Google+
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
· M-I Skin Firefox
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EXCITER (ca) - …
· PARADISE LOST (…
· REGURGITATE (se…
· ANOREXIA NERVOS…
· NAPALM DEATH (u…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· ADAGIO (FRA/uk)…
· DYING FETUS (us…
· SATAN JOKERS (F…
· DANKO JONES (ca…
· KLONE (FRA) - G…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 97 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

DIMMU BORGIR (no) - Forces Of The Northern Night (2017)





Label : Nuclear Blast
Sortie du DVD : 28 avril 2017
Pays : Norvège
Genre : Black Metal orchestral












Quatre ans... quatre interminables années d'attente pour enfin se délecter de Forces Of The Northern Night. DIMMU BORGIR aura mis le temps - rendez-vous compte le mastering a été effectué en Octobre 2016 - pour peaufiner et polir son chef d'oeuvre. Forces Of The Northern Night, c'est le témoignage tant attendu des concerts donnés par DIMMU BORGIR avec le Norwegian Radio Orchestra. Les détails manquent (et c'est regrettable) quant aux intervenants qui ont pris le soin d'adapter le Black Metal symphonique de DIMMU pour un orchestre entier et ses choeurs, néanmoins on devine que le travail fourni n'a pas été de tout repos. Même si le répertoire du combo venu d'Oslo se veut déjà très orchestral, nul doute que le trident Shagrath (chants) / Silenoz (guitares) / Galder (guitares) a bossé d'arrache-pied avec le chef d'orchestre Rolf Stennart Stenso pour offrir, à ses fans et aux spectateurs de cette grande messe, un spectacle de qualité.

De ce fait, il ne faudra pas s'étonner si les deux concerts filmés pour ce DVD - l'un à Oslo en 2011 et l'autre au Wacken sur la Double Main Stage en Août 2012 - proposent exactement la même setlist. Les 17 titres "revisités" ces soirs là étant minutieusement préparés, il n'y avait nulle place pour l'improvisation. Cela demande tellement d'efforts en termes de mise en place... Visuellement, le concert d'Oslo se veut plus séduisant que celui du Wacken produit en plein air, et c'est bien normal : jouer dans une salle permet de donner un effet nocturne et de multiplier les lights du plus bel effet. A ce titre on saluera la superbe réalisation pour ce Forces Of The Northern Night, à travers laquelle les prises de vue et le montage final témoignent d'un professionnalisme certain, et de moyens inespérés il y a 20 ans pour DIMMU BORGIR.

Le trio est accompagné de ses fidèles Geir "Gerlioz" Bratland (claviers), Terje "Cyrus" Andersen (basse) et Dariusz "Daray" Brzozowski (batterie), tandis que l'orchestre se retrouve légèrement voilé derrière un rideau qui fait office d'étendard, avec le logo du groupe. Les choristes, eux, portent comme des tuniques de Nazguls, et face au sextet entièrement grimé, c'est à un vrai rituel que l'on assiste. Question mise en scène, il y aurait de quoi effrayer plus d'un non-initié, et pourtant...

Mettez n'importe quel mélomane ou grand amateur de musique classique devant Forces Of The Northern Night, il sera subjugué. Cuivres, cordes, percussions, guitares saturées, batterie infernale, claviers, chants démoniaques et bien sûr choeurs magnifiques ne font qu'un. Quelle mise en place irréprochable ! Outre le fait de profiter d'un évènement unique et hypnotisant, c'est un récital digne des plus grandes musiques de film qui se produit là. Il y a quelques années, on citait Anton Dvorak (la Symphonie du Nouveau Monde), Richard Wagner et Frédéric Chopin comme influences de DIMMU BORGIR. Certes. Le contexte scénique aidant, on sent planer les ombres d'Howard Shore (Le Seigneur des Anneaux), Danny Elfman (l'acolyte musical de Tim Burton) et évidemment John Williams (Star Wars). Afin de mieux mesurer l'impact magnifique du Norwegian Radio Orchestra (et la beauté de ses choeurs), un morceau comme "Dimmu Borgir" est d'abord interprété intégralement en instrumental. Frisson garanti.

Autre arrangement à l'effet non négligeable : toutes les parties chantées autrefois par le basiste ICS Vortex sont interprétées par les choristes aux toges obscures. Les fameux passages de "Progenies Of The Great Apocalypse" et "The Serpenting Offering" sont d'une beauté à couper le souffle. Le public, bien que très respectueux et sage, participe tout le long du concert et même activement pendant "A Jewel Traced Through Coal". Mais ne nous méprenons pas. En dépit de cette mise en scène grandiloquente, c'est bien le groupe lui-même qui est célébré ce soir-là. Et au delà de la divine orchestration dont bénéficie DIMMU BORGIR, son Black Metal symphonique reste pur et authentique : les rythmiques démoniaques et mélodiques de "Vredesbyrd" en restent la preuve...

"Vredesbyrd" représente, avec "Progenies Of The Great Apocalypse", les seuls extraits de Death Cult Armageddon. Et pour cause, DIMMU BORGIR donne alors ces représentations peu après la sortie d'Abrahadabra (2010). Le concert est débuté par 7 titres issus du dernier méfait officiel des Norvégiens, puis c'est l'enchainement des classiques, dont "Mourning Palace" (Enthrone Darkness Triumphant) ou "Kings Of The Carnival Creation" (Puritanical Euphoric Misanthropia). Manquent à l'appel certains morceaux qui auraient eu leur place ici comme "Sorgens Kammer - Del II" (Stormblast MMV), "Spellbound By The Devil" ou "A Succubus In Rapture" (Enthrone Darkness Triumphant). Par ailleurs, un album comme Spiritual Black Dimensions est tristement réduit au silence...

Mais comme on l'a dit plus haut, la concrétisation d'un tel projet demande énormément de labeur et de répétitions, alors ne boudons pas notre plaisir. DIMMU BORGIR maitrise son répertoire (incomplet) à la perfection, ce satané frontman de Shagrath et ses comparses assurent comme des diables, et le résultat de cette alliance finalement naturelle s'avère dantesque. Nuclear Blast met les petits plats dans les grands, en proposant différentes versions de ce live mythique : double CD (dispensable sans le visuel), double DVD, double vinyl (pour le côté collector), double Blue-Ray, etc. De quoi patienter jusqu'aux très attendus Interdimensional Summit (EP) et Eonian, prévus pour 2017. Ils marqueront le retour discographique de DIMMU BORGIR après 7 ans d'absence...


Ajouté :  Jeudi 22 Mars 2018
Chroniqueur :  NicoTheSpur
Score :
Lien en relation:  Dimmu Borgir Website
Hits: 787
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des DVD Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 17/10/2018 à 18:33:19 en : 0,0891 secondes
| © Metal-Impact (2001-2016) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar