METAL IMPACT
P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
L ultime Webzine orienté Metal qui se renouvelle au quotidien

MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Fermer/Ouvrir ce bloc Rechercher sur M-I


Avancee | Aidez-moi
Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Membres
· Page d'accueil
· S'enregistrer
· Liste des Membres
· M-I Flux RSS
· M-I sur Facebook
· M-I sur YouTube
· M-I sur Twitter
· Top 15 des Rubriques
· M-I FAQ
· M-I Tshirt
Fermer/Ouvrir ce bloc Book Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Interviews Aléatoires
· EOSTENEM (FRA) …
· PPM FEST (be) -…
· BETH HART (usa)…
· MARDUK (se) - L…
· JAMES CHRISTIAN…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc CD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Rejoins-nous sur Facebook
Fermer/Ouvrir ce bloc Live Reports Aléatoires
· PRIMUS (usa) - …
· DEVIN TOWNSEND …
· WINGER (usa) - …
· SUICIDAL TENDEN…
· TACKLEBERRY (FR…
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc DVD Reviews Aléatoires
Voir les autres
Fermer/Ouvrir ce bloc Qui est en Ligne ?
Il y a actuellement 15 invités et 0 membres en ligne

Vous êtes un visiteur anonyme. Inscrivez-vous gratuitement en cliquant ici.

Fermer/Ouvrir ce bloc M-I Jeux

Deviens un pro de la batterie en cliquant ici ou (Entraîne toi sur la batterie de Danny Carey de TOOL)

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B

MY BLOODY ROOTS : De Sepultura à Soulfly et Au-delà (2014)





Auteur : Max Cavalera & Joel McIver
Traduction : Angélique Merklen
Langue : Français
Parution : 18 Juin 2014
Maison d'édition Française : Camion Blanc
Nombre de pages : 402
Genre : Biographie
Dimension : 15 x 21 cm
ISBN-10 : 0380811278
ISBN-13 : 9780380811274









Qu'on le veuille ou non, qu'on aime et qu'on respecte le bonhomme ou pas, Max Cavalera est au même titre que James Hetfield, Toni Iommi, Jimmy Page, Steve Harris et quelques autres, une des figures essentielles du paysage Heavy Metal depuis sa création, à l'orée des années 70. Personnage atypique, attachant pour beaucoup, irritant pour une poignée de par sa volonté de "respect" perpétuel, Max a écrit avec ses groupes respectifs certaines des plus grandes lignes de l'histoire de notre musique préférée.

Tout a commencé à la fin des années 70, au Brésil. Dans une famille relativement aisée, grandissent les trois enfants Cavalera, Max, l'aîné, Iggor le cadet et Kira, la petite sœur. La tribu Cavalera est unie, et vit dans une grande maison, entourée d'amour et d'attention. La plus tendre enfance de Max et Iggor se passe donc dans un calme relatif, loin de la violence qui frappe de plein fouet les quartiers les plus déshérités du Brésil. Mais le destin va briser cette ligne de vie idéale et monsieur Cavalera sénior va décéder, obligeant la famille à déménager et revoir son train de vie à la baisse. De bons élèves, Max et Iggor deviennent plus dissipés, et leurs résultats plongent en chute libre. Ce sentiment d'avoir été lésé par les évènements, va les transformer en rebelles, et les faire s'intéresser de plus près à cette musique violente, le Heavy Metal, qu'ils affectionnent tant, et les faire rejeter la bonne société, qui va de fait les voir comme des parias.

Et cette passion va devenir obsession chez le jeune Max, fasciné par des groupes comme VENOM, CELTIC FROST, SLAYER et toute la vague Thrash Européenne des années 80. Cette rage accumulée, cette rancœur contre la pseudo normalité prônée par les bien-pensants, vont le pousser à sans cesse aller de l'avant, à affronter les obstacles, pour que lui aussi, puisse laisser sa trace dans le grand livre du Hard Rock, au même titre que ses idoles. Il aura lui aussi SON groupe, brutal, violent, à l'image du pays dans lequel il a grandi et de cette colère qu'il a accumulée au travers des années. Ainsi naquit SEPULTURA, obscur petit groupe brésilien promis à une petite gloire locale et un a relatif anonymat international, mais une fois de plus, le destin allait dessiner d'autres plans pour Max et Iggor...

MY BLOODY ROOTS : De Sepultura à Soulfly et Au-delà raconte sous la plume de Joel McIver et les souvenirs de Max Cavalera l'incroyable ascension d'un groupe "exotique", qui a su, à l'instar de SCORPIONS, briser les barrières de la langue et des frontières pour s'imposer sur le marché mondial. Mais au-delà de cette fantastique et romanesque histoire musicale, c'est aussi le parcours d'un homme et de sa tribu, de sa vie, de ses échecs, et de ses blessures, un homme au parcours hors norme mais profondément humain, qui assume ses erreurs et ses triomphes, en essayant de ne rien cacher de la vérité. Cette plongée dans le cœur d'un homme qui a su se servir de ses cicatrices et de ses combats perdus pour aller de l'avant, qui a toujours placé la famille au centre de ses préoccupations, permet de voir une réalité sous un angle différent, et "d'humaniser" encore plus deux groupes essentiels de la scène Metal, SEPULTURA bien sûr, mais aussi SOULFLY.

Si ce dernier, malgré un succès qui ne s'est jamais démenti, n'a jamais connu le rayonnement du premier, il bénéficie d'un traitement à la hauteur de sa longévité, mais ne constitue pas la partie la plus fascinante de l'ouvrage. S'il est certain qu'en tant que fan absolu de SEPULTURA, ma subjectivité m'a plus rapproché des chapitres concernant les années 81-96, ce sont, au niveau de la narration, les segments les plus captivants du livre, écrits dans un style parlé qui rappelle les Spoken Words de Max. Avec ses quatre cents pages, MY BLOODY ROOTS : De Sepultura à Soulfly et Au-delà, est un livre qui se lit d'une traite, d'un style "live" très agréable, et qui offre de plus une traduction idéale (signée Angélique Merklen, une habituée au travail impeccable), respectant les tics de langage de Max et ses interventions verbales très imagées.

Au niveau du contenu, l'affaire est multiple. Le livre est bien sur centralisé sur Max et son traitement des faits, qui abonde d'anecdotes franches et comiques et/ou tragiques, mais il offre aussi de nombreuses interventions extérieures, témoignages d'amis, de collègues, de musiciens, de producteurs, labels... Cette structure a pour mérite de rendre encore plus vivant l'ouvrage, mais aussi de poser un regard totalement subjectif sur les évènements. Ainsi, le départ de Max de SEPULTURA n'est encore abordé que sous son propre vécu, et il ne manque pas de rappeler quelle victime il a été dans l'affaire, et à quel point Gloria a été remerciée sans ménagement... Alors que la même Gloria rappelle que son contrat arrivait à terme à ce moment-là et qu'elle n'avait pas l'intention de le prolonger...

De plus – et c'est une constante chez Max depuis des années – cette propension à rabaisser constamment Paulo Jr, en rappelant sans cesse son incapacité à jouer correctement de son instrument (selon la légende – et Max – il n'aurait pas enregistré la moindre piste de basse en studio avant Chaos AD) devient vraiment irritante, et gâche un peu la lecture par ses répétitions sans intérêt. Pas sûr que Cavalera sorte grandi de ce mépris, et pas sûr non plus que le lecteur trouve ces allusions permanentes vraiment pertinentes. Pas évident non plus que son animosité envers ses anciens collègues ne captive son auditoire, tant ses affirmations sont souvent teintées d'esprit de revanche (ce fameux coup de fil d'Iggor, dix ans après la séparation, qui selon Max lui aurait prouvé que SEPULTURA sans lui, c'était vraiment n'importe quoi...)... Mais que voulez-vous, ce livre est SA version de l'affaire, et impossible de voir les choses autrement. Cela dit, attendait-on de cet ouvrage qu'il divulgue LA vérité officielle sur ces faits ? Non.

En dépit de ces reproches mineurs mais d'importance, MY BLOODY ROOTS : De Sepultura à Soulfly et Au-delà reste une auto/biographie sympathique, qui a le mérite de nous offrir une incursion dans le mental et la mémoire d'un des musiciens les plus attachants du Metal extrême. Ecrit à la façon d'un journal de bord, il synthétise trente ans du parcours d'un musicien extraordinaire, qui a tout connu, de la misère et la violence (relatives) d'une jeunesse au Brésil, à la reconnaissance mondiale et quasi unanime de ses deux projets phares, SEPULTURA et SOULFLY, en passant par ses expérimentations au sein de NAILBOMB et CAVALERA COSNPIRACY avec son frère. Alors bien sûr, ce livre le présente sous son meilleur jour, les méchants restent les méchants, et les mots "respect" et "tribu" sont utilisés un nombre incalculable de fois, mais comment en vouloir à un homme qui nous a tant offert, qui nous a fait vibrer avec sa musique, du légendaire Beneath The Remains au revanchard et sombre Dark Ages, et qui aujourd'hui, à quarante-cinq balais, continue d'arpenter les scènes du monde entier pour nous faire partager sa passion bruyante.

Si un jour vous avez secoué la tête plus que de raison aux accords brutaux de "Troops of Doom", que vous avez sauté dans la fosse sur "Jumpdafuckup", alors lisez MY BLOODY ROOTS : De Sepultura à Soulfly et Au-delà. Il est aussi rythmé, aussi intense, et aussi puissant que n'importe quelle chanson signée Max Cavalera. Et à son image. Direct, sans concessions, et rempli de contradictions. Et donc, fidèle.


Ajouté :  Samedi 25 Octobre 2014
Chroniqueur :  Mortne2001
Score :
Lien en relation:  Camion Blanc Website
Hits: 29256
  
[ Réagissez sur le Forum ] [ Retour à l'index des Book Reviews ]

P
U
B
Cliquez SVP P
U
B
MI Facebook | MI YouTube | CD Reviews | DVD Reviews | Book Reviews | Interviews | Live Reports | Concours | Forums | Radio | Photos | M-I Tshirt | Contact | M-I Banner
Metal-Impact est inscrit à la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) sous le N° 818655. Conformément à la loi Informatique et Libertés en date du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès, de modification et de suppression des données qui vous concernent. Vous pouvez exercer ce droit en nous envoyant un courriel. Plus d'infos sur vos droits sur le site de la CNIL.
Page générée le 18/6/2019 à 08:58:07 en : 0,0664 secondes
| © Metal-Impact (2001-2019) | Webmaster et Rédacteur en chef : Blasphy De Blasphèmar